Trémoulinas parle de son exil

Modififié
0 20
Après plus de 220 matchs sous le maillot des Girondins de Bordeaux, l'international Français (2 sélections) Benoît Trémoulinas s'est exilé cet été en Ukraine, au Dynamo Kiev, contre près de 3 millions d'euros. Interrogé à ce sujet par L'Equipe, le latéral gauche a avoué ne pas regretter son choix :

« C'est un régal de jouer au stade Olympique. S'il n'est pas toujours plein, il possède une grosse caisse de résonance. C'est pas mal aussi dans les autres stades. Quand on est allé jouer contre le Metalist Kharkiv, les 40 000 supporters, qui ont droit aux fumigènes, en ont allumé près de trois cents. Le stade était tellement en feu que le match a été arrêté. Un truc de fou ! J'avais besoin de me couper de mes racines et de me mettre en danger. Je suis servi. La preuve, je joue moins aujourd'hui... »

Confronté à la concurrence d'Evgueni Makarenko, Trémoulinas n’a sans doute pas choisi la destination idéale pour retrouver l’équipe de France. Il s'en explique cependant habilement :

« Comme le Dynamo était ma touche la plus sérieuse, je me suis décidé à faire le grand saut (…) Un risque ? Oui, mais je ne suis pas non plus titulaire en équipe de France. J'ai été rappelé en juin en raison de blessures. Je voulais vraiment découvrir une autre culture. Pour ça, je n'ai pas été déçu. À cause de l'alphabet cyrillique, j'ai l'impression de retourner à la maternelle, j'apprends des sons et des mots nouveaux. »

Comme quoi, les voyages forment la jeunesse. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En Ukraine ou devant les Galeries Lafayette à vendre des marrons, hein ?

Amis du calembour, bonjour.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Quand il était petit il était gros et lent, on l'appelait "TrèsMouLimace" !

Amis des jeux de mots foireux, bonjour !
Si on résume il joue dans des stades à moitié vides, il n'est plus titulaire, il s'est grillé en sélection et il est content de découvrir un nouvel alphabet. Non y a pas à dire il n'a pas à regretter son choix.
En même temps les choix, les peines et les envies de Tremoulinas ba... comment vous dire ? On s'en branle un peu quoi, quand même.
Il a bien raison en plus ils adorent picoler la bah c'est génial
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Du moment qu'il y a le métro en Ukraine ça lui va.
Brandao a vachement maigri.....
Maître Kanter Niveau : DHR
"Si on résume il joue dans des stades à moitié vides"

ça doit pas lui changer de Bordeaux et de la L1 en général
DoutorSocrates Niveau : CFA
Et sans oublier le mouvement femen, ce qui a dû aussi peser dans son choix.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 20