1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes

Trapp, l’arroseur arrosé

Depuis quelques semaines, Kevin Trapp s'enfonce de plus en plus dans son fauteuil de numéro deux derrière Alphonse Areola. Un fauteuil dans lequel il avait poussé Salvatore Sirigu l'année dernière.

Modififié
2k 16
« Nous sommes très satisfaits d'Alphonse Areola, car il a dominé la surface, notamment dans ses prises de balle. Bâle a fait beaucoup de centres au deuxième poteau et il était important qu'il les prenne. Si, sur un match, il prend un but sur un tir lointain, ce n'est pas une erreur. Je suis très content de lui. » Les mots d’Unai Emery mardi soir après la victoire in extremis du PSG en Ligue des champions ont dû rassurer le portier français, auteur d’une légère erreur de placement et d’appréciation de la trajectoire. D’ailleurs, cela aurait pu coûter cher aux Parisiens, si Thomas Meunier n’avait pas sorti une grosse reprise en fin de match pour le but de la victoire. Mais si Areola peut se réjouir de la confiance de son coach, son concurrent Kevin Trapp doit y voir un signe clair. Il n’y a plus de doutes, l’Allemand est bien numéro deux dans la hiérarchie. Un comble.

« Il n’y a pas de règle »


Le 8 juillet 2015, le jour de ses vingt-cinq ans, Kevin Trapp s’engage avec le PSG pour un contrat de cinq ans. Venu de l’Eintracht Francfort où il sort de trois grosses saisons, son rôle est de concurrencer Salvatore Sirigu, bien installé à Paris et à qui on reproche de ne pas être décisif dans les moments très importants. En quarts de finale de Ligue des champions, quoi. Finalement, entre deux boulettes ici et là, le beau gosse allemand devient le titulaire indiscutable et réalise une saison plutôt très correcte sous le maillot du PSG. Tout de même un coup dur pour Salvatore Sirigu, obligé de se contenter des coupes nationales, alors qu’il ne semblait pas spécialement inférieur à Trapp. Du coup, le gardien italien, sentant que le vent ne tournerait plus en sa faveur, surtout avec le retour d’Alphonse Areola, est allé voir ailleurs cet été, du côté du FC Séville.


Avec l’arrivée d'Unai Emery, Kevin Trapp change donc de concurrent en la personne d’Alphonse Aerola. Au début de la saison, l’Allemand est conforté dans son rôle de numéro un, puisqu’il dispute les quatre premiers matchs de Ligue 1. Et puis à la mi-septembre, c’est la rupture. En deux temps. D’abord, Alphonse Areola dispute le match contre Arsenal le 13 en Ligue des champions. On pense alors juste à une alternance championnat/C1 comme Marc-André ter Stegen et Claudio Bravo au Barça. Et puis trois jours plus tard, le Français est reconduit pour la raclée 6-0 contre Caen. « Je déciderai en fonction de la performance et de la confiance. Trapp a commencé, et là j'ai fait jouer Areola. Mais j'ai confiance dans ces deux gardiens. Il n'y a pas de règle » , explique Unai Emery, pour qui il n’y aurait pas vraiment de hiérarchie bien définie.

Un rôle de doublure


Balivernes. Depuis, Alphonse Areola n’a pas pas bougé une seule fois du onze de départ du coach espagnol. Une preuve supplémentaire que l’ancien technicien du FC Séville, décrit comme un grand adepte du turn-over à son arrivée à Paris, ne veut, ne peut ou n’ose pas mettre en application ce principe pour l’instant. Pourtant, la raison de cette « mise à l’écart » de Kevin Trapp est difficile à expliquer. Les contre-performances du PSG lors de ses deux dernières titularisations ne peuvent pas lui être imputées (défaite 3-1 à Monaco, nul 1-1 contre Saint-Étienne), n’ayant rien à se reprocher sur les buts encaissés. Aujourd’hui, il semble cantonné au rôle de doublure et c’est loin d’être le rôle pour lequel il a signé en 2015, sachant qu’il souhaitait s’intégrer durablement dans un top club européen, afin de convaincre Joachim Löw en sélection.


Si bien que, selon France Football et Le Parisien, Kevin Trapp réfléchirait à un départ, pourquoi pas dès cet hiver. Ce qui semble tout de même peu probable. En tout cas, outre-Rhin, l’ancien de Francfort a toujours une très belle cote et on ne serait pas contre un retour au pays, au RB Leipzig ou à Wolfsburg. « Trapp était devenu le titulaire au poste au PSG et il avait réussi en Ligue des champions. Il avait réalisé une bonne première année. Et là vient un nouvel entraîneur avec ses idées. Et d’un seul coup, tout change, c’est honteux. Moi, j’avais connu une première saison relativement difficile (à Valence sous Emery, ndlr). Et avec cet entraîneur qui ne comptait pas sur moi, j’ai voulu vite changer de club » , a commenté récemment Timo Hildebrand. S’il suivait ce conseil à peine déguisé, Kevin Trapp partirait par la petite porte. Comme son prédécesseur. L’arroseur arrosé.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

L'éléphant de Carmélide Niveau : Loisir
Lecteur de sofoot (site & presse) depuis des années, je ne me suis jamais senti le besoin de créer un compte pour poster sur ce forum étant donné la richesses des commentaires postés (du plus drôle au plus trollé en passant par le plus argumenté).
Mais à la lecture des différents articles concernant le poste de gardien de but je lis tellement de bêtises de la part des auteurs que j'ai envie d'y apporter des précisions.

Trapp l'arroseur arrosé ... n'importe quoi ! pour re contextualiser Trapp est arrivé l'année dernière car L. Blanc ne voulait plus de Sirigu (manque d'autorité, jeu au pied défaillant, reste scotché à la ligne ...). Trapp est arrivé (à mon grand bonheur) et placé titulaire car jugé meilleur que l'italien. Cependant Trapp n'a JAMAIS eu le respect de ses coéquipiers (malgré des perf plutôt bonnes) dont ses défenseurs et donc n'a jamais eu l'autorité suffisante pour s'installer définitivement dans l'équipe. Il était un choix de Blanc mais ce choix n'a jamais été accepté par les cadres (Sirigu étant le grand copain dans les vestiaire). Et ça Emery s'en ai rendu compte rapidement. A la différence de l'auteur de l'article Emery sait que les arrêts (ou simplement le fait ne pas être en cause sur les but encaissés) c'est 20 ou 30% du boulot d'un gardien de but.
Le gardien de but, au delà de ses arrêts, doit surtout diriger sa défense et doit dégager une certaine sérénité pour rassurer tout le monde. Le fait d'encaisser moins de but n'est pas directement lié au nombre d’arrêt à effectuer mais bien à la façon dont on dirige sa défense, à l'autorité que l'on a auprès de ses coéquipiers. Et le problème de Trapp était la et Emery l'a bien compris après 2 matchs officiels disputés.
Sauf que cette année Trapp a une vraie concurrence, Emery a donc, après 2 match, donné la chance à Areola et ce dernier l'a saisi ! On ressens à travers les matchs (et pour être au parc cette année) qu' Areola a cette légitimité et l'aura indispensable pour être le "patron" de la défense. il est respecté par ses défenseurs et en plus il est souvent décisif. Cela n'engage que moi mais Trapp est simplement tombé, cette année PSG, sur meilleur que lui cette année. Ca n'enlève rien au fait que pour moi il reste un très bon gardien.

Pour conclure et infirmer ce que dit l'article. Effectivement Trapp n'a rien a se reprocher sur les buts encaissés lors du début de saison mais arrêter l'analyse à ce niveau est totalement stupide. Trapp a sauté car Emery a bien vu qu'il n'avait pas la main sur sa défense. Areola l'a. Et ça c'est, comme je le dis plus haut, 70 à 80% de boulot d'un gardien de but. Pour moi Areola est le titulaire LOGIQUE de l'équipe du PSG et c'est un choix qui se justifie pleinement.

Bon dimanche !
J'ai cherché l'origine de ton pseudo t'es allé chercher ça loin !
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Hahaha Kaamelott.

Culte!

Autant que Provencal le Gaulois...
Bitedamarage Niveau : National
Intéressant ton com, maintenant ce qui me surprend avec Trapp c'est la façon dont les boulettes de Trapp sont souvent occultées dans de nombreuses interventions.

De meme quand Hildebrand dit "Trapp était devenu le titulaire au poste au PSG et il avait réussi en Ligue des champions. Il avait réalisé une bonne première année" c'est assez partial. Sa boulette contre le Real coûte très très cher au PSG, peut être la 1ère place. Et quand tu vois le parcours du Real derrière jusqu'à la finale y'a de quoi être frustré (meme si rien ne dit que Paris aurait eu le meme tirage).

En L1 il a aussi fait pas mal de belles boulettes. Pour en retenir une, j'étais au stade pour PSG Lyon et le but de Ferri sur une frappe lointaine et peu dangereuse bien que puissante est le fruit de la plus belle boulette que j'ai jamais vu au stade. Il a boxé la balle très haut et c'est lobé tout seul sur une frappe un peu lourde de 30 mètre, sur lui. C'était assez triste pour Trapp car on sentait une forme de raillerie dans le stade du genre "hahaha il a fait sa boulette syndicale", on sentait également ses coéquipiers un peu blasés. Contrairement au match contre le Real c'était sans conséquence car Paris gagne 5-1, mais bon ça n'enlève rien à la boulette.

Trapp est un bon gardien mais fait trop de bêtises, et son manque d'autorité vient probablement de là, plus que d'une forme de boycott par solidarité envers Sirigu.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Trapp est un bon gardien, meilleur que Sirigu (que j'aime beaucoup), et qui a fait quelques boulettes.

Mais par pitié, arrêtons avec cette connerie propagée par la presse comme quoi la boulette de Trapp a coûté la 1ère place au PSG!

On termine pas 1er parce qu'on bat pas le Real. Et on bat pas le Real parce qu'on marque pas.

Pour ce qui est de l'article, Areola doit être titulaire, et si on est chanceux on a un digne successeur de Lama pour la prochaine décennie.

Trapp devrait partir, il mérite d'être titulaire dans un bon club.

Quand à nous, il va falloir trouver un remplaçant qui accepte de faire banquette pendant de longues années. Dommage que Douchez soit parti.
Bitedamarage Niveau : National
Oui c'est pour cela que j'utilise le conditionnel pour la 1ère place. Mais clairement il met une balle dans le pied de son équipe. C'est pas du tout une "connerie propagée par la presse" mais mon opinion personnelle, et ça me semble assez factuel.

C'est cette mansuétude envers Trapp qui m'étonne, ses boulettes seraient moins graves que celles des autres gardiens ?

C'est un bon gardien, peut être meilleur que Sirigu (ça dépend quelle saison de Sirigu on prend pour la comparer à celle de Trapp car il a fait deux saisons de meilleur facture que l'allemand selon moi, une moins bonne et une pour laquelle je ne serais me prononcer) mais il reste critiquable sur la saison dernière.
Commentaire vraiment interessant. Je chercherai les prochains !
6 réponses à ce commentaire.
Pragmatique Niveau : CFA2
9 fois sur 10, les articles sont soit médiocres, soit faux, soit les deux à fois.

Déjà, il n'y a pas lieu d'y avoir une notion d'arroseur arrosé, puisque Trapp n'a pas décidé d'être titulaire l'an dernier.Il n'a pas savonné la planche de son concurrent, pas plus qu'Areola ne lui a savonné la sienne cette saison.C'est un choix tout ce qu'il y a de plus classique émanant d'un entraîneur.

Ensuite, dire que Trapp a réalisé une saison correcte est insupportable de tiédeur.Surtout dans un club qui joue la LDC toutes les saisons et ou l'à peu près n'a pas sa place.Soit le bilan est globalement positif, soit le bilan est globalement négatif.Il n'y a pas 36 possibilités (moyen plus, moyen moins, et autres nuances à la con).Et donc, le bilan de Trapp est globalement négatif c'est tout.

Autre chose : que signifie "légère erreur" en parlant du but encaissé par Areola à Bâle ? Encore ces insupportables nuances qui ne signifient rien inventées par l'auteur.Quoi "légère" erreur putain ??? Soit il y a une erreur, soit il y en a pas.

Ce n'est tout de même pas normal d'avoir envie de corriger le rédacteur à la cravache pour un simple article sportif.Et bien c'est pourtant ce qu'il est en train de m'arriver.
Dennis_Bergkamp Niveau : District
Tu as en partie raison, mais ton raisonnement ne souffre pas d'un manichéisme excessif ? Dans tous les domaines la nuance existe. Et ça, même Erika Leonard (aka E.L James) l'a compris. C'est dire.
1 réponse à ce commentaire.
On en a fait des caisses autour de Trapp pour pas grand chose. C'est pas sa faute si Blanc en a fait son numéro 1 malgré ses boulettes.

Aujourd'hui Areola est meilleur, il joue, point. Aucune polémique à faire dessus.

Marrant comme tout le monde a l'air de dire "bah c'est bien fait", alors que le mec à la base il a fait aucun coup de pute à Sirigu, il a juste été recruté...

Au fait, Sirigu qui a envoyé Douchez à la cave, on en a fait combien d'articles ?
Ben plein sur Douchez qui s'était fait "doucher" et l'année passée plein sur Sirigu le boudeur. Bref, rien ne change pourquoi ?
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Kevin perpétue de la tradition de VDW qui cire le banc avec la plus belle des copines et pour ça Kevin on te remercie tous

http://static1.purepeople.com/articles/ … 50x0-1.jpg
MisterGeorges Niveau : Loisir
Autant dans l'article que dans les commentaires il manque une donnée importante pour analyser cette situation: Aréola est international français et surtout FORMÉ au psg!
Donc à niveau égal il sera forcément préféré à Trapp!
Fin du débat
Plus d'un an après son arrivée au PSG, je n'arrive toujours pas à comprendre cette mansuétude qu'arrive à obtenir Trapp.

Et je ne parle même pas forcément des boulettes, qui sont nombreuses...

Trapp a été recruté pour deux qualités essentielles selon Blanc.

Le jeu au pied et les prises de balles aériennes.

Or, je ne trouve pas son jeu au pied extraordinaire même si j'ai pu constater qu'il était supérieur à celui de Sirigu.

En revanche, je trouve ce gardien mauvais en sortie aérienne.

Et c'est là que le bât blesse.
Trapp n'est pas un gardien rassurant, surtout pas au sein d'un défense composée de joueurs exigeants.
Perso, l'année dernière, ce gardien me donnait des frissons à chaque coup de pied arrêté ou corner.

Comme dit plus haut, il n'a pas d'autorité sur sa défense et on ne sent pas l'aura d'un patron.
L'éléphant de Carmélide Niveau : Loisir
Toujours des fins connaisseurs pour les bonnes choses sur ce forum, Kaamelott excatement!
Après tout ses com' ca me rassure de voir que finalement on est tous raccord sur le sujet ... parce que vu l'article de départ on était loin du compte !

Après les boulettes de Trapp ... Je ne vais pas renvoyer à un certain Mika L. qui nous met deux but contre son camp irréel quasiment coup sur coup contre Auxerre en coupe de la ligue et en europa league contre je sais plus qui. Pour moi il reste inégalé (oui je déteste ce gardien), pourtant on a eu Edel ... Casagrande ... Letizi ... Coupet (période merdique) ... Bon ba finalement on fait les fines bouches !!!
L'éléphant de Carmélide Niveau : Loisir
Pour illustrer mes dires : PSG AUXERRE et PSG KIEV

http://www.20minutes.fr/sport/1256973-2 … es-bourdes
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 16