Transferts foirés à la dernière minute

0 0
Il faut bien le reconnaître, l'un des grands charmes du mercato, ce sont les transferts réalisés le dernier jour, à la dernière minute. Ce sont généralement les transferts que l'on découvre le matin, au réveil, et qui nous font parfois frotter les yeux plus que de raison.


Il y a les transferts de dernière minute réussis, et les transferts ratés. Sport1.de en rapporte deux, qui ont eu lieu dans la nuit du 31 janvier au 1er février.


Le premier concerne Robert Vittek. L'ex-Lillois, qui évolue désormais à Ankaragücü (1ère division turque) avait suscité l'intérêt de Huub Stevens, l'entraîneur néerlandais du Red Bull Salzburg (1ère division autrichienne). Mais Stevens s'est réveillé un peu tard; en effet, il aurait envoyé sa requête une minute après minuit, ce qui était trop tard. Au final, Vittek reste en Turquie.


La seconde histoire est un peu cocasse; elle concerne Eric-Maxim Choupo-Moting, l'attaquant camerounais du Hambourg SV. Le joueur devait aller au 1.FC Cologne, mais il n'en fut rien, finalement, à cause d'un problème de...fax. En effet, la Ligue allemande de football (DFL) n'a pas reçu ledit fax confirmant le transfert. Donc, pas de renfort offensif pour les Colonais.


Question: quand il s'agit de joueurs qui les intéressent depuis un bon bout de temps, pourquoi les clubs attendent-ils toujours le dernier moment pour se manifester?


AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ricardo signe à Vasco
0 0