Transfert : Zlatan n'est sûr de rien

Modififié
10 44
Pour éluder la question de leur fidélité au club, et ne jamais fermer la porte à un juteux transfert, les joueurs de foot ont coutume de dire qu' « en football, tout est possible » . Zlatan ne déroge pas à la règle.

Alors qu'il avait déclaré lors de la remise des trophées UNFP qu'il serait là l'année prochaine, le discours qu'il a donné ce matin aux médias suédois, lors d'une conférence qui leur était réservée au Parc des Princes, il semblerait que le meilleur buteur de Ligue 1 ait légèrement nuancé son propos.

A propos de son avenir, selon des déclarations relayées par le site de fotbollskanalen, le Suédois indique : « A chaque fois que j'ai dit que je restais dans un club, je suis parti...donc j'ai envie de ne rien dire cette fois-ci. » Et de poursuivre à propos d'un probable intérêt de la part des clubs de Premier League : « Tout peut arriver (sic). Tout dépend de qui vous avez en face de vous. Je n'ai jamais été courtisé par une équipe anglaise, sauf Manchester City lorsque j'étais à Barcelone. »

Interrogé sur le sort de Carlo Ancelotti au PSG, Zlatan a fait comprendre qu'il n'en savait pas plus qu'eux : « On ne sait pas si le coach va rester ou non. Tous les jours, on dit quelque chose de nouveau. (...) Tout ce que je sais, c'est que c'est l'homme idéal pour ce projet. Carlo Ancelotti et moi avons une relation incroyable. Je ne veux pas qu'il parte. C'est le seul entraîneur qui a une telle relation avec l'équipe. Mourinho si, mais Ancelotti encore plus. S'il y a un nouvel entraîneur, il faudra repartir de zéro. »

Le meilleur joueur du championnat de France selon ses pairs a également été amené à parler de l'Italie. Un pays dont les fans parisiens feraient bien de se méfier, s'ils veulent conserver leur star : « L'Italie est ma deuxième maison. L'Italie me manque. En tant que footballeur, vous vous sentez bien là-bas. Les footballeurs sont vraiment bien traités là-bas. Quand tu rentres dans un restaurant, le propriétaire vient tout de suite te dire que son restaurant est le tien. Alors qu'en Espagne, ils te font comprendre que tu dois déjà te sentir heureux de pouvoir rentrer dans son restaurant. »

Et en France?

MM









Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En France ? T'as droit qu'à des pizzas au camp des loges les soirs de titre.
En meme temps en Espagne, c'est un peu la crise, non?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 44