Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Transfert de Neymar : Laporta crache 3 millions d'amende

Modififié
C'est ce qu'on appelle un bad beat. La plainte du socio Vicens Pla a porté ses fruits.

Joan Laporta et 7 de ses complices – anciens membres de la direction – vont devoir s'acquitter de la bagatelle de 2,9 millions d'euros chacun. D'après Canal 8TV, les ex-dirigeants catalans sont reconnus coupables d'avoir maquillé les comptes blaugrana et d'avoir déplacé des pertes financières sur les résultats de la direction précédente. Pas très joli. Le jugement tombe mal pour Laporta qui comptait se représenter pour briguer un nouveau mandat à la tête du Barça. Malgré le bon bilan sportif de son ère (deux Ligues des champions en 2006 et 2009), le verdict risque de faire tache face aux socios. Vicens Pla peut être fier de lui. Il a semé un vent de condamnation à lui tout seul et a sûrement pesé dans l'organigramme à venir du Barça.

Quant au socio Jordi Cases, qui avait dénoncé de louches transactions financières émaillant le transfert de Neymar à Barcelone, il vient de retirer sa plainte car satisfait des éléments produits. Sandro Rosell, l'autre ex-président blaugrana, peut souffler, lui qui avait été forcé de démissionner suite à cette sombre affaire. Il est enfin blanchi.



FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17