1. //
  2. //
  3. // Leicester-Newcastle

Tragic Mike

C'est l'homme qui devait porter le Newcastle du XXIe siècle. Neuf ans après son arrivée à la tête de Newcastle, Mike Ashley est aujourd'hui au centre des tensions. Entre une gestion discutée, et discutable, un recrutement hasardeux et un câlin avec la zone rouge qui s'éternise. Le tout alors que son groupe Sports Direct est pointé du doigt pour ses conditions de travail.

Modififié
Il faut lire derrière les images, compter les visages aussi. Ces derniers sont éphémères et se succèdent inlassablement.
« Ce qu'on veut changer, c'est l'état d'esprit parce que le groupe est bon. » Rafa Benítez
Du haut de son expérience, Rafael Benítez le sait. L'entraîneur espagnol sait où il vient d'atterrir et ne prend pas de pincettes face à la presse : « Il va falloir être calme, prendre le temps d'analyser la situation et être sûr que tout le monde joue bien à 100%. Ce qu'on veut changer, c'est l'état d'esprit parce que le groupe est bon, il a des qualités. L'amour des supporters et l'atmosphère du stade nous aideront, sans eux, on ne pourra pas y arriver. » Tous les voyants clignotent pour l'instant. Newcastle n'a plus que dix matchs pour sauver sa tête et être en Premier League la saison prochaine. La mission doit commencer par un résultat ce soir à Leicester, leader.


Reste que si les regards sont tournés vers les performances sportives des Magpies, la lutte, elle, est plus profonde. Vers les bureaux, la Milburn Stand et la chemise blanche d'un cinquantenaire bedonnant. Plus que jamais, sa tête est dans le viseur. Plus que jamais, il est une cible, un homme que l'on veut faire tomber, que l'on veut faire parler et qui doit s'expliquer. Plus que jamais, Mike Ashley, débarqué à Newcastle en mai 2007, concentre la haine d'un peuple autour de sa seule personne. Car, même sans espoir, la lutte est encore un espoir. Celui de mourir avec honneur.

Le jeu de l'image


À l'annonce de la nomination de Rafael Benítez, arrivé en fin de semaine dernière pour remplacer Steve McClaren, remercié seulement 276 jours après s'être installé sur le banc de Newcastle, la légende Alan Shearer a parfaitement résumé la situation :
« Je ne crois pas que le club aurait pu se maintenir en ne changeant rien, mais l'arrivée de Benítez lui donne une belle opportunité de le faire » Alan Shearer
« Je ne crois pas que le club aurait pu se maintenir en ne changeant rien, mais l'arrivée de Benítez lui donne une belle opportunité de le faire. (…) C'est un super coup pour Newcastle d'avoir quelqu'un comme lui, à condition qu'il puisse gérer le club à sa manière, ce qui n'est pas donné. » Il y a quelques semaines, Shearer avait dénoncé l'état d'un club où «  l'ensemble est un gâchis » . Comme la chronique d'une chute annoncée depuis plusieurs années, à force de danser avec la zone rouge et en multipliant les recrues douteuses, de la French connection aux 80 millions de livres balancées en deux mercatos cette saison. Plus que jamais, Newcastle a davantage besoin d'un manager général que d'un entraîneur. C'est en ce sens que l'arrivée de Benítez est encourageante, car le technicien espagnol devrait apporter son expérience à un club qui en manque cruellement et dont Graham Carr, tête pensante du recrutement des Magpies, est critiquable.


Par cet échec industriel de plus en plus visible, c'est l'ensemble du système Ashley qui est aujourd'hui pointé du doigt. Comme un revers sur neuf ans d'histoire entre un millionnaire, quinzième fortune du Royaume-Uni en 2012, et un club historique. Mike Ashley est un destructeur. Son histoire avec Newcastle a commencé à la faucheuse, déjà, en retirant les actions du club en bourse et en coupant la tête de Freddy Shepherd, président depuis 1996. Depuis, Ashley a tenté de vendre le club à plusieurs reprises, a fait défiler une dizaine d'entraîneurs sur son banc, n'a toujours pas dépoussiéré l'armoire à trophées des Magpies et a fait mûrir sous ses yeux une campagne civile demandant publiquement sa démission à plusieurs reprises. C'est comme ça, on ne touche pas au Newcastle United, son blanc et son noir, son mythique St James' Park et les 50 000 personnes qui s'y installent. On parle là de l'image d'un club qu'Ashley a dessiné de sa main. Comme une ligne directrice : du vestiaire, au couloir, à la pelouse, aux tribunes, aux toilettes. Toujours le logo Sports Direct. Sur le maillot, le sponsor Wonga, une société de crédit sur internet, a été installé de la main de Mike Ashley. Le propriétaire-président-pyromane veut imposer son image, il a les moyens et peu lui importe le passé.

Le monstre et le goulag


Problème, sa situation a changé d'ampleur en décembre dernier pour s'inviter au Parlement britannique. Le député Dennis Skinner n'a pas hésité à qualifier Mike Ashley de « monstre  » . Ailleurs, on parle de la « culture de la peur » installée par le patron dans sa firme Sports Direct. Une enseigne qui est la première du secteur au Royaume-Uni avec 400 magasins et sur laquelle le voile a été levé après une vaste enquête réalisée par le Guardian. Deux journalistes avaient alors réussi à se faire embaucher dans un entrepôt, à Shirebrook, surnommé le « goulag  » . L'enquête montrait les conditions salariales et humaines des entrepôts de Sports Direct, fragilisant la position du puissant Ashley à la tête de son empire. Le foot était pour lui l'occasion de faire exploser sa publicité, mais aussi de travailler son image. Ce qu'il faisait au début de son mandat en partageant des bières avec des supporters avant que ces derniers ne préfèrent les lui envoyer en pleine figure.



Reste que Mike Ashley ne parle pas. Sa seule prise de parole publique date de mai dernier, quelques minutes après le maintien arraché lors de la dernière journée de championnat face à West Ham (2-0).
« Je suis responsable de la situation, mais notre objectif est de gagner, vite. » Mike Ashley
Son projet est illisible et le seul message livré était le suivant : « Je vais continuer à investir. (…) Le club n'est pas à vendre, à aucun prix. (…) Je suis responsable de la situation, mais notre objectif est de gagner, vite. » Il y a quelques semaines, son ancien bras droit John Irving, expliquait au Northern Echo que « l'arrivée d'Ashley avait changé la gestion de Newcastle stabilisant sa santé financière » . Le fossé est pourtant réel entre la Toon Army et le grand Mike Ashley qui ne se mélangent plus. Il est devenu naturel de mettre l'ensemble de l'échec de Newcastle sur les épaules solides d'Ashley. Ce serait pourtant oublier trop vite l'excellente saison 2011-12 (5e) avec Cabaye, Ben Arfa et Cissé. Newcastle riait encore et doit rire demain. Rafel Benítez connaît sa mission.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Sport direct c'est pas mal pour acheter les maillots de foot "pas trop chers"

Et Newcastle on a l'impression que même avec Messi Neuer et Thiago Silva ils n'y arriveraient pas...
Pourtant cette équipe a des très bons joueurs c'est vraiment mental le problème
Bon courage Rafa
Un article sur Ashley et pas un mot sur les Rangers, c'est un hamburger sans frites. Ni fromage.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 8 heures Valdés lance sa société de production 8 il y a 9 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4