Tragédie en Argentine

Modififié
0 31
Le match amical devant opposer San Lorenzo à Boca Juniors n'aura pas lieu. Et pour cause, de violents affrontements ont éclaté hier peu avant le coup d'envoi du match aux abords du stade de San Lorenzo.

Selon les médias locaux, les incidents ont été déclenchés par des membres de factions rivales de la barra brava de Boca Juniors, qui se sont échangés des coups de feu. Une personne de 35 ans est décédée d'une balle dans le thorax, et une autre de 44 ans a succombé à une balle dans le dos. Quatre autres personnes ont été blessées.

« C'était une fusillade impressionnante, plus de 100 coups de feu au moins. Depuis 15 jours, nous insistions sur le fait que ce match devait se jouer sans supporters. Malheureusement, ce que nous craignions est arrivé. J'espère que nous prendrons conscience que jouer des matchs sans supporters est désormais une option. Nous voulons des week-ends de fête, pas de deuil » , a déclaré à la radio La Red Sergio Berni, chef de la sécurité nationale en Argentine. BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
"L'Argentine ca devient la Tchétchénie!"
100 coups de feu pour deux morts? Si j'étais Francis Kuntz, je dirais qu'ils s'en sortent plutôt bien. Ou qu'ils savent pas viser, au choix. Mais je ne suis pas Francis Kuntz, donc je ne le dis pas.

'Unité Thanatologique' pour la brigade légiste, c'est poétique!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Jan Koller est toujours là
0 31