En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Champasak United

Trafic d'Africains au Laos

Modififié
Ou quand les conceptions de l'humanitaire s'affrontent.

Après la diffusion par la BBC d'un reportage accusant le club laotien de Champasak United de trafic de mineurs africains, la Fédération du football du Laos a décidé « d'envoyer des représentants sur place pour mener une enquête approfondie, notamment des entretiens avec les joueurs » , comme l'annonce le secrétaire de la Fédération de foot du Laos, Xaybandith Rasphone, à l'AFP.

La BBC rapporte en effet que 23 joueurs provenant d'Afrique de l'Ouest, recrutés en février dernier par le Champasak United, par la voie de son ancien capitaine libérien, Alex Karmo, ont été parqués à même le sol dans un local du stade faisant office de chambre. « Vous ne pouvez pas faire dormir 30 personnes dans une seule chambre, témoigne Kesselly Kamara, 14 ans et ancien joueur de « l'académie » à la BBC. Il est difficile de vivre dans un endroit sans fenêtres. Vous n'avez pas le sommeil facile parce que vous pensez à votre vie. »

Forcés, bien que mineurs, par Karmo à signer des contrats professionnels, ces Africains se sont finalement retrouvés sans papiers, non payés, sans assistance médicale malgré des cas de paludisme et typhoïde, tout en étant parfois appelés à jouer en équipe première, comme le but inscrit par Kamara l'atteste. Sous la pression de la FIFA, 17 joueurs, dont Kamara, sont retournés à l'envoyeur dès le mois de mars, alors que 6 sont restés dans ce club de Paksé, au sud du Laos.


À ce jour, le club laotien offre une ligne de défense plutôt bancale. « Le club avait pour but d'aider des Africains. Nous avons lancé ce programme pour leur permettre de venir étudier dans notre académie avec un entraîneur international » , tente Ponsawan Siwawong, dirigeant du Champasak United, cité par la BBC.
FD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Balotelli soutient Sterling