Trabelsi épouse le salafisme

Modififié
53 54
Hatem Trabelsi a changé. Loin de ses exploits sous les couleurs de l'Ajax ou du maillot de la Tunisie, l'ancien défenseur a emprunté une voie pour le moins discutable depuis l'arrêt de sa carrière. Arrêté en 2011 pour possession de stupéfiants puis en 2012 pour falsification de cartes grises, Trabelsi a confirmé son appartenance au salafisme djihadiste.

Présent au mariage du porte-parole des salafistes djihadistes, Bilel Chaouachi, le joueur en a profité pour parler de ses nouvelles convictions et appeler à l'adoption de la charia en Tunisie.

Une vision du monde sans doute partagée par un autre Trabelsi, Nizar, footballeur reconverti dans le terrorisme chez Al-Qaida. RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Choix discutable certes, mais choix qui reste le sien.
Bien que n'adhérant pas à cette idéologie, je pense que politique, religion et autres convictions n'ont pas à être mêlées au football...
A bon entendeur!
Rien à voir avec le foot certes mais choix à chier, on peut le dire.

Joueur hyper doué qui a gâché sa carrière
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Mourinho signe à Fulham
53 54