1. //
  2. // St-Étienne
  3. // Itw Dominique Rocheteau

« Tous les étés, je partais aux États-Unis pour voir des concerts »

L’Ange Vert. Parfois on nous attribue des surnoms que l’on n’aime pas. Puis il nous colle tellement à la peau qu’on finit par l’accepter. Après une brillante carrière, Dominique Rocheteau est revenu à Saint-Étienne. Membre du staff dirigeant des Verts, il nous reçoit.

Modififié
On vous surnommait l’Ange vert. Vous n’aimiez pas trop. Pourquoi ?
Je n’aimais pas trop parce à l’époque, j’avais 20 ans. Jean-Pierre Frimbois, le rédacteur en chef de Onze, m’avait surnommé l’Ange vert, et puis c’est resté. J’étais un peu rebelle. Ange, je n’aimais pas !

Vous ne vous reconnaissiez pas dans cette appellation ?
J’avais un côté rebelle, un peu anarchiste, je vivais tranquille, en solitaire dans mon chalet. J’étais assez engagé politiquement, donc « Ange » , ça ne me plaisait pas du tout, mais c’est resté. Et même l’image d’ange sur les terrains, ce n’était pas évident. Lorsqu’on allait à certains endroits, quand on tombait sur certains joueurs assez expérimentés… j’ai réussi à me faire respecter au fur et à mesure. Mais aujourd’hui, je prends ce surnom du bon côté, c’est une reconnaissance.

Vidéo

Dans une interview accordé à Football en 1976, vous disiez : « Jamais le joueur Rocheteau ne devra empiéter sur l’homme. »
Entre ce que je disais à 20 ans et ce que je pense maintenant… Je voulais dire qu’il y avait d’un côté le footballeur, ma passion. J’aimais m’entraîner, j’aimais être avec l’équipe, être avec les autres joueurs. À côté de ça, j’avais une vie, avec d’autres amis que j’avais gardés, d’enfance ou de lycée. Je suis fidèle en amitié. J’avais deux vies différentes. Peut-être façon Docteur Jekyll et mister Hyde, enfin pas vraiment. J’aimais la musique, les concerts. Dès que j’avais un peu de vacances, je partais aux États-Unis. Pour moi le football, c’était loin. Il y avait une vraie barrière.

« Mes parents étaient des paysans de la mer. Mon père était ostréiculteur. On partait en bateau, je vivais près de la mer, de l’océan. Je suis allé au lycée à Royan. C’était une enfance heureuse. »

Vous avez beaucoup changé ?
J’ai toujours des passions. Quand j’étais footballeur, je disais : « Moi, ce que j’aime c’est jouer et puis, après, j’arrêterai parce que le reste ne m’intéresse pas. » Finalement, je suis resté dans le football parce que j’aime ça, j’aime le foot. J’ai passé des diplômes pour être manager à Limoges pendant deux ans. Je me suis retrouvé à Saint-Étienne finalement comme dirigeant, ça fait cinq ou six ans. C’est vrai qu’à l’époque, lorsque j’étais joueur, je n’aurais pas pensé faire ça après.

Vous êtes heureux aujourd’hui ?
Oui, je me sens vraiment bien dans ce que je fais. Je m’éclate avec des gens que j’aime bien. Je suis revenu dans mon club, mes racines, même s’il y a eu le PSG un club qui m’a beaucoup marqué, que j’aime beaucoup, mais Saint-Étienne, c’est mes racines.

Vous aviez un profil atypique, un style atypique, si je dis qu’il s’approchait de celui d’un neuf et demi ?
Non, je ne pense pas. J’ai joué dans toutes les équipes de jeunes près à la Rochelle au poste d’avant-centre. Je comptabilisais mes buts après chaque match. Après quand je suis arrivé à Saint-Étienne, j’ai changé, enfin on m’a fait changer. Avec les valeurs d’ici on m’a fait comprendre que le football était un sport collectif. Robert Philippe qui était mon entraîneur pendant ma formation m’a placé ailier droit parce qu’il l’avait ressenti. On jouait en 4-3-3 à l’époque. Un poste que j’ai gardé pendant toute ma carrière à Saint-Étienne. C’est pour ça que j’ai moins marqué qu’au PSG, où je jouais (il hésite) un peu avant-centre, mais ça a évolué. Avec Boubacar et Toko sur les côtés, deux très bons joueurs, j’avais du mal au début, j’ai dû attendre mon septième match pour marquer mon premier but avec Paris. Après l’organisation tactique a évolué puisqu’on a joué en 4-4-2 à partir des années 1980 comme en équipe de France. Et là j’étais un attaquant libre. J’aimais bien aller sur les côtés, mais j’étais un pur attaquant quand même. Je ne revenais pas au milieu. J’étais 9, 7 ou 11.


Vous êtes né le 14 janvier 1955 à Saintes. Quel type d’éducation avez-vous reçu ?
Très simple, avec des parents aimants. Une jeunesse heureuse à la campagne. Mes parents étaient des paysans de la mer. Mon père était ostréiculteur. On partait en bateau, je vivais près de la mer, de l’océan. Je suis allé au lycée à Royan. C’était une enfance heureuse. (sourire) Quand j’arrive à Saint-Étienne à 15 ans, ça me change beaucoup. Passer de la côte Atlantique avec l’océan à Saint-Étienne, il y a eu un gros changement. Après j’ai beaucoup aimé Saint-Étienne pour ses valeurs. C’était une ville de mineurs. J’apprécie beaucoup les Stéphanois, le côté très famille.

« Ma mère jouait au foot avec une équipe féminine à l’époque. C’était peut-être une des premières équipes féminines. »

Parlons famille, justement. Je vous cite : « Dans le football comme en beaucoup d’autres choses, mon père m’a instruit sans me forcer à apprendre, il m’a amené à la découverte. »
Une enfance heureuse, mais une enfance de football, ma vie c’était le football. Dès deux ou trois ans, je suivais mon père qui était un bon footballeur de la région. Je le suivais partout. Je n’aimais pas trop au début, je préférais avoir un ballon et jouer à côté. Mais mon père était mon exemple. C’est lui qui m’a appris le football, dans le jardin…

En dehors du foot, quelles valeurs vous a-t-il inculquées ?
Mon père n’est pas quelqu’un qui m’expliquait les choses. Pas très causant, mais je le regardais évoluer, sur un terrain de foot comment il se comportait. C’est lui qui m’a appris les choses. Super comportement, jamais un carton jaune, jamais un mot plus haut qu’un autre. Il se conduisait bien.

Vidéo

Quel regard portait-il sur votre carrière ? Vous en parliez ?
Très peu. Je savais qu’il était là, qu’il me regardait. On ne se dit pas énormément de choses, mais on sait.

Votre mère et votre sœur tapaient aussi dans le ballon...
Oui, ma mère jouait au foot avec une équipe féminine à l’époque. C’était peut-être une des premières équipes féminines. Elle jouait un petit peu, pas beaucoup. Toute la famille jouait au foot, mes oncles, j’étais baigné dedans.

« J’aimais la musique anglaise lorsque j’avais 13 ou 14 ans : j’étais plus Rolling Stones que Beatles quand même. Après je me suis tourné vers la musique américaine, californienne et tous les courants musicaux de l’époque. »

À cette époque, avoir une maman qui joue au foot, c'est rare...
Elle aimait le foot, elle faisait quelques matchs, il n’y avait pas de championnat. Je n’en ai que des vagues souvenirs, mais elle aimait le football surtout. Mon père me parlait de Kopa, mais moi durant toute mon enfance je n’ai jamais vu de match professionnel. On était au bord de l’océan. Mon premier match je l’ai vu à 14-15 ans je crois, à Bordeaux pour voir l’un des derniers de Kopa. J’ai regardé les premières Coupes du monde avec Pelé. Mais les joueurs professionnels ne me faisaient pas rêver. C’était plutôt la musique. À partir de 11-12 ans j’aimais les Beatles, les Stones. Mes idoles étaient dans la musique.

Vous auriez pu être musicien ?
Oui, j’aurais aimé, mais bon, j’ai choisi autre chose. J’ai essayé, j’aimais la musique, mais je n’étais pas un grand musicien.


Vous aimiez la country aussi. D’où ça vient ?
Influence musicale, culturelle, des rencontres. J’aimais la musique anglaise lorsque j’avais 13 ou 14 ans : j’étais plus Rolling Stones que Beatles quand même. Après, je me suis tourné vers la musique américaine, californienne et tous les courants musicaux de l’époque. J’étais plus country rock du sud des États-Unis, les Allman Brothers. Tous les étés pour mes vacances, je partais aux États-Unis pour des trips, voire des concerts.

Vidéo

Un voyage vous a-t-il plus marqué qu’un autre ?
Moi, c’était la Californie. J’ai fait toute la West Coast. Pacific One, en voiture, c’est ce que j’adorais. C’était le rêve américain.

« J'aurais bien aimé jouer aux États-Unis. J'ai beaucoup lu Kerouac. »

Racontez-moi.
Je partais avec des amis, ma fiancée de l’époque. On partait à l’aventure. Je ne réservais pas. Ce n’était pas le Club Med. J’arrivais à San Francisco, on descendait et on ne savait pas trop où on allait. J’aimais bien cette liberté.

Pourquoi ne pas avoir fini votre carrière aux États-Unis ?
J’y ai pensé, mais ce n’était pas le moment. Il y a eu une période où plusieurs grands joueurs - Pelé, Cruyff - sont arrivés, mais c’était avant moi. Le football américain voulait amener des grandes stars. Dans les années 1980, il a plongé, mais j’aurais bien aimé.

D’où vient ce côté hippie ? Il vient du phénomène de société ou de votre éducation ? J’ai entendu que vous avez beaucoup lu…
Kerouac, c’était l’écrivain du mouvement hippie. J’aimais bien, mais je voyais ça de loin, j’étais footballeur. Rigueur et tout. Je ne pouvais pas partir dans des trucs… J’aimais bien aller voir des concerts, mais j’avais une vie de footballeur réglée. Pendant les vacances, je faisais ce que j’avais envie de faire, j’étais moi-même.


À la base, la carrière professionnelle n’était pas un de vos objectifs. Est-ce qu’il y a eu un événement décisif ?
Oui, il y a eu un événement. Je ne pensais pas du tout aller dans un club pro. Je jouais dans un petit village, après je suis allé à la Rochelle qui était mieux organisée. C’est là que j’ai été repéré à 14-15 ans, par Saint-Étienne et Nantes, deux clubs formateurs, après avoir fait des sélections. Ils étaient venus au concours des jeunes footballeurs à Paris. Pierre Garonnaire, recruteur de l’époque, a rencontré mes parents durant l’été pour me faire signer. Mais moi, je ne voulais rien décider. J’étais bien chez moi. Le président de la Rochelle arrive au même moment. Il devait savoir que Pierre Garonnaire venait. Il m’avait pris sous sa coupe, était un peu paternaliste. Il y a eu une altercation entre les deux et j’ai dit à ce moment-là : « Je pars à Saint-Étienne. »

Vous arrivez en 71 comme stagiaire. Quels sont vos souvenirs ?
La rencontre de grands joueurs, notamment Salif Keita. Je n’avais pas d’idole, mais certains m’avaient marqué. Keita était sûrement le plus grand joueur de Saint-Étienne. Il était adorable, vraiment gentil avec moi. Après je n’avais pas trop contacts avec eux. Je suivais des études en même temps. Mes parents voulaient absolument que j’aille au lycée, je m’entraînais le soir. Je m’étais fait pas mal de copains lycéens, je n’ai pas eu une vie de footballeur pendant deux ou trois ans. J’avais une vie d’étudiant, ce qui n’était pas plus mal. Ça m’a un peu desservi sur le plan sportif, j’ai pris un peu de retard. J’ai eu le sentiment par rapport à certains jeunes du centre de formation, de vivre une jeunesse normale.


Vous étiez impressionné d’arriver à Saint-Étienne ?
Non, je ne suis pas le genre à être impressionné, mais respectueux.

Vous avez eu pas mal de blessures en début de carrière, puis vous vous révélez dans le 4-3-3 de Robert Herbin en 75-76.
Je jouais avant, j’ai commencé à 17 ans. J’avais fait des matchs, mais pas régulièrement. Déjà parce que j’étais au lycée, mais aussi parce que je pars au bataillon de Joinville faire l’armée. Je devance l’appel à 18 ans. Ça m’a bien servi parce que pendant un an, j’ai bien bossé. Ce n’est que par la suite que je suis vraiment entré dans l’équipe.

Propos recueillis par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Puta.n, Duane Allman ! Quel guitariste ! Destin tragique...
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Note : 2
Belle interview. Cela permet de se rendre compte à quel point le système de formation a évolué dans le temps. Aujourd'hui les joueurs évoluent dans un système parallèle déjà très jeunes ce qui créer des problèmes. Pourtant la qualité de la formation française n'est pas forcément meilleure qu'avant..
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Très belle entrevue (ces ballades aux States pff..la classe).
Quel dommage de la part de l'équipe d'avoir supprimé le dossier photo consacré à Dominique sur leur site. Des photos superbes, bucoliques, entre musique et moto, qui auraient illustré à merveille cet entretien.

Il me semble qu'il avait également entamé une carrière d'agent de joueur mais ce milieu s’avéra un peu trop crapoteux à son goût (si mes souvenirs sont bons).
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Très belle entrevue. J’avoue que j'aurais pu lire encore quelques chapitres sur ces balades aux States.

Quel dommage de la part de l'Equipe d'avoir supprimé le dossier photo consacré à Dominique sur leur site. Des photos superbes, bucoliques, entre musique et moto, qui auraient illustré à merveille cet entretien.

Il me semble qu'il avait également entamé une carrière d'agent de joueur mais ce milieu s’avéra un peu trop crapoteux à son goût (si mes souvenirs sont bons).
pierrot92 Niveau : CFA2
Rocheteau était vraiment un super joueur de foot. la coupe du monde 86 avec Stopyra dans un 4-4-2, c'était vraiment une ligne d'attaque extraordinaire.
Kerouac auteur des hippies : on voit tout de suite l' inculture crasse et profonde des footeux !
 //  19:32  //  Aficionado de la Thaïlande
Et la photo en sioux avec une winchester (c est bien une winchester? oui j y connais rien) et bien mon vieux, ca m a fait marrer!
Peppino_Prisco Niveau : DHR
Kerouac auteur hippie ... Mouais mouais. Il confond avec le mouvement Beat.

Bref, pour avoir vécu un peu moins de deux ans en Californie, je ne peux que plussoyer, la Pacific One (Ou Pacific Coast Highway 1) est la plus belle route que j'ai pu voir. Carmel, Big Sur, San Simeon, San Luis Obispo, Santa Barbara, Malibu ... Et j'en oublie tellement, c'est juste fabuleux. Je le recommande à tous, vous en aurez pour votre argent et vous le regretterez pas.
d equateur Niveau : DHR
Message posté par lindo
Kerouac auteur des hippies : on voit tout de suite l' inculture crasse et profonde des footeux !


Ouais. Maintenant, et sans être méchant, le simple fait qu'il le connaisse le place quand même parmi la crème de sa profession.
RobertoBaggio Niveau : DHR
Ah les allman... Toute une histoire ce groupe.
Message posté par hristo
Puta.n, Duane Allman ! Quel guitariste ! Destin tragique...


Duane Allman avait carrément été classé N°2 des plus grands guitaristes par Rolling Stone Magazine...un poil excessif. Quoique le mettre devant Clapton n'est pas pour me déplaire.
Je viens de remarquer sur la photo où il joue de la batterie, une image de Dylan pendant sa tournée culte de 1974...bon goût ce Rocheteau (on lui pardonne le rock californien de l'époque.)
Message posté par lindo
Kerouac auteur des hippies : on voit tout de suite l' inculture crasse et profonde des footeux !


Merci d'avoir élevé le débat par ton mépris hautain...
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
Hier à 20:40 Tévez dézingue le football chinois 27 Hier à 17:44 Bernardo Silva signe à City 30 Hier à 17:41 Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:30 Di María vers l'Inter ? 53 Hier à 14:13 Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 Hier à 11:29 Restrictions sur les transferts en Chine 24 Hier à 11:04 Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 9 Hier à 10:49 Comment Griezmann se transforme en David Beckham Hier à 10:36 Gignac sauve à nouveau les siens 7 Hier à 10:15 Gomis à Galatasaray ? 25
jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 21 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 24 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3