Tous derrière le Bayern, devant

En attendant Hanovre-Francfort et Mönchengladbach-Fribourg, la 14e journée de Bundesliga a vu le Bayern, Leverkusen, Dortmund et Schalke s'imposer, ceux de derrière perdre, et quelques matchs nuls en milieu de tableau. Et puis plein de buts, de gestes fous et de stades pleins. Comme d'hab quoi.

Modififié
0 8
L'équipe :

Schalke 04. Placé en tête d'affiche de la journée du samedi, son duel contre Stuttgart a été aisément géré et remporté. Une victoire 3-0 grâce à un doublé de Farfan et une frappe soudaine de Jermaine Jones. Après le résultat décevant contre Francfort et un match nul 0-0 en Ligue des champions qui ne les tire pas vraiment d'affaire pour la qualification en huitièmes, il fallait une réaction : les Königsblauen l'ont eue. Et grâce à cela, ils se placent en cinquième position, à portée de feu de Mönchengladbach et devant Wolfsburg. Enfin, autre nouvelle : le club s'améliore dans la gestion de son effectif. Le très prometteur Max Meyer a prolongé jusqu'en 2018. L'année a encore une chance de bien se terminer à Gelsenkirchen.

Le match qu'il ne fallait pas manquer :

Bien entendu, le 4-4 fou entre Hoffenheim et le Werder. Les qualités offensives et errances défensives du TSG laissaient espérer un match de ce genre. Et cela n'a pas raté. Par deux fois, d'abord grâce à deux penaltys, puis plus proprement en deuxième mi-temps, les joueurs de Sinsheim ont pris une avance de deux buts. Le genre d'avantage qui ne suffit pas toujours quand il s'agit de Bundesliga. Le Werder est revenu à 2-2 en fin de première mi-temps, avec deux buts en trois minutes. Puis à la 90', c'est son numéro 44 Bargfrede qui arrache le 4-4 et un petit point, comme un symbole.

L'analyse définitive

L'Eintracht Brunswick mérite-t-elle la Bundesliga ? Des défaites à la pelle, des victoires inutiles comme celle contre Leverkusen... Brunswick connaît déjà son destin, un retour express en deuxième division allemande, et pourrait bien déclarer forfait pour le reste de la saison que cela n'y changerait pas grand-chose. Après ce qu'a vécu Greuther Fürth il y a un an, on pouvait s'y attendre. Brunswick va faire un aller-retour express.

On risque d'en parler sur RMC

Hambourg, Stuttgart et Brême se partagent la même place, ex-æquo avec 16 points. Un total qui forme surtout le ventre très mou de la Bundesliga, pour trois clubs aux résultats qui ne sont pas catastrophiques mais trop irréguliers pour convenir à leurs ambitions. Bref, ils n'ont déjà plus grand-chose à jouer. Le top 6 européen semble partir au loin déjà. La Ligue des champions franchement inatteignable. Tandis que la relégation ne devrait pas être leur souci, à moins d'une très mauvaise série cumulée avec un réveil de ceux de derrière. Bon, pour Hambourg, il reste la Coupe d'Allemagne avec un huitième de finale contre Cologne mardi soir. Pour Brême et Stuttgart, là aussi la compétition est déjà finie.

Le top 5

Robben : Arjen a baladé son pied gauche devant toute la défense de Brunswick. Certes, seulement Brunswick. Mais finalement, il est le seul buteur de son équipe ce week-end et son doublé confirme sa très bonne forme du moment.

Son : Un doublé et Leverkusen se sort du piège de Nuremberg. Le Coréen est la très bonne pioche de l'été dernier et permet au Bayer de tenir le rythme devant.

Farfan : Lui aussi autour d'un doublé, dont un but sur penalty. Un match rondement mené par le Péruvien éternel de la Veltins-Arena.

Aubameyang : Même dans un match moyen, Aubame sort des gestes fous. Ce week-end, c'est un coup franc direct parfait, poteau rentrant, qui ouvre le score de ce Mayence-Dortmund (1-3). L'air allemand lui fait le plus grand bien.

Youtube

Casteels : Tim Wiese a sûrement apprécié son erreur. Peut-être un petit espoir de retrouver le terrain bientôt pour l'ancien international. Pour ne rien gâcher, elle est contre son ancienne équipe. En fin de première mi-temps, Casteels laisse filer le ballon entre lui et son poteau, pour l'égalisation d'Elia. Sur le reste du match, il fait un bon travail mais en prend tout de même quatre.

La stat :

8 - Huit penaltys déjà dans cette journée de Bundesliga, avant les deux derniers matchs, ce qui constitue un record. Ils ne sont pas tous évidents. Mais ils sont tous réussis. Deux équipes ont même profité de deux penaltys successifs, en quelques minutes : Dortmund, pour mener 3-1 après avoir été rejoint au score... sur un penalty de Eric-Maxim Choupo-Moting ; et Hoffenheim, en début de rencontre, menant alors 2-0.

Le geste :

La roulette décisive de Hegeler. Belle et classe, elle conclut un double une-deux avec Stefan Kießling et permet à l'Allemand boudé par Joachim Löw de marquer un but, encore un.

Youtube

Markus Gisdol a dit :

« Ça me casse les couilles. » L'entraîneur d'Hoffenheim n'en peut plus des matchs fous de son équipe. Après le déluge de cartons rouges contre Fribourg, le but fantôme de Kießling ou encore le 3-3 contre Schalke, c'est le Werder qui a participé à la folie de Sinsheim avec un 4-4 spectaculaire. « Je ne me rappelle plus d'un match qui se soit déroulé normalement cette saison. Si un jour nous marquons sept buts, nous en prendrons également sept, c'est certain.  »

Et sinon :

En 2. Bundesliga, l'Union Berlin voit la perspective d'une montée s'éloigner, avec une nouvelle contre-performance 1-3 devant Aalen. Tandis que Cologne, toujours leader, peut y croire cette fois-ci.

Großkreutz a continué son périple sur les différents postes du football, en jouant milieu défensif contre Mayence.

Le Hertha Berlin et Augsbourg se sont séparés sur un 0-0. Le deuxième de la saison de Bundesliga.

Il y a toujours une taupe à Munich.


Par Côme Tessier.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Robben : Arjen a baladé son pied gauche devant toute la défense de Brunswick. Certes, seulement Brunswick. Mais finalement, il est le seul buteur de son équipe ce week-end et son doublé confirme sa très bonne forme du moment."
En fait vous décrédibilisez les exploits de Ribery là!
Vu qu'il ne es fait que contre ces équipes là!
Robben peut se passer de son exploit d'hier , vu qu'il ne marque que contre les grosses équipes.
Mais pleurez pas, il a enterré les chances de Ribery en une seule semaine
A part ça, même si Ribery s'entrainait pendant dix ans, il ne pourrait pas réaliser son contrôle en pleine course d'hier
Il manque la classique: " Martinez n'a toujours pas perdu avec le Bayern.... "


Sinon sur le match du Bayern, déjà d'une part je trouve que l'Eintracht b. a vraiment affiché un beau visage pour un dernier (et avec un peu de réussite aurait pu se mettre à espérer en fin de match, vu les errances la dernières demi-heure coté bavarois).
Par ailleurs superbes buts de Robben, la grande classe. Thiago a aussi montré de belles choses, il a défendu correctement contre le dernier de Bundesliga (car si son talent offensif, et balle au pied est indéniable, je me demande ou se situe ses limites défensives). Neuer est vraiment hyper décisif cette saison.

Mais bon j'ai trouvé le jeu du Bayern assez répétitif... Et quand Mandzukic est rentré l'équipe n'a pas su évoluer dans ses constructions offensives... à cet égard, j'ai quand même le sentiment que les Schweinsteiger et Ribery, sont plus à même de changer le rythme, de créer différemment....

Il y a des blessés, mais purée, se mettre en danger la dernière demi-heure contre le dernier...
Message posté par ILOVEBAYERN
Schweinsteiger et Ribery, sont plus à même de changer le rythme, de créer différemment....

Il y a des blessés, mais purée, se mettre en danger la dernière demi-heure contre le dernier...



Bah moi, je trouve que Gotze apporte autre chose que Ribery, c'est nettement plus créatif, justement.
La seule chose qui manque, c'est la complémentarité avec Alaba, qui est un sérieux attout pour le Bayern.
Déjà qu'avec le repositionnement de Lahm,même s'il était blessé, on a perdu l'arme principale du Bayern, à savoir ses dédoublements avec Robben, si on le perd coté gauche, ça devient en effet répétitif.
par contre, Schweiny manque graaave!
Quand vous aurez compris que Ribery et Robben ne joue pas dans le même registre vous arrêterez de troller bêtement.

Ribery est un milieu de terrain offensif, il est là pour percuter sur sa ligne, déséquilibrer la défense adverse et ouvrir des espaces dans l'axe pour ses copains. Il n'est pas la pour marquer des buts, il est plus dans la dernière ou l'avant dernière passe.

Robben est un attaquant placé sur un côté, comme Ronaldo, il est là pour marquer des buts, profiter des espaces.
Message posté par Barka_fr
Quand vous aurez compris que Ribery et Robben ne joue pas dans le même registre vous arrêterez de troller bêtement.

Ribery est un milieu de terrain offensif, il est là pour percuter sur sa ligne, déséquilibrer la défense adverse et ouvrir des espaces dans l'axe pour ses copains. Il n'est pas la pour marquer des buts, il est plus dans la dernière ou l'avant dernière passe.

Robben est un attaquant placé sur un côté, comme Ronaldo, il est là pour marquer des buts, profiter des espaces.


@barka_fr... cela ne sert hélas à rien d'en parler avec Ruud04, il est insensible à cette nuance....

cette nuance, mais pas seulement..

La nuance pour Ruud c est trop subtile, le mec est psycho rigide a souhait
Eh oui, chuis pas malin comme gars, moi!
Sinon,
Si l'on considèreque lui et Gotze jouent au même poste, j'ai comme l'impression que Gotz est meilleur et ceci, en dépit de son manque d'automatismes avec Alaba
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 8