1. //
  2. //
  3. // Crystal Palace-Man City (1-2)

Touré remercie Guardiola de l’avoir fait jouer

Modififié
31 11
Comment montrer à son entraîneur qu’il a eu tort de nous mettre à l’écart ?

Le fil de Yaya

Auteur d’un doublé pour ses débuts sous les ordres de Pep Guardiola, Yaya Touré a offert la victoire à City. L’international ivoirien a soudainement été relancé par le coach catalan face à Crystal Palace ce samedi (1-2), après avoir été écarté tout le début de saison. Le Citizen a été chaleureusement accueilli par ses coéquipiers. À l’issue du match, le milieu de terrain s’est exprimé sur son grand retour dans l’équipe. « C’était fantastique parce que ces gars ont toujours été là pour moi. J’ai gardé le sourire et suis toujours resté concentré. La situation a été très difficile, mais je suis vraiment content et je remercie l’entraîneur de m’avoir laissé jouer aujourd’hui » , a-t-il déclaré en zone mixte.

C’est ce qu’on appelle un retour gagnant.

MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Y a pas à dire, il a géré c'est clair.
"Comment montrer à son entraîneur qu’il a eu tort de nous mettre à l’écart ? "

Pas vraiment. De ce que je vois/lis, c'est Guardiola qui sort grand gagnant... et l'équipe !
La vrai question est : Est-ce que Pep osera le retenir au mercato d'Hiver et ainsi reconnaître son erreur ?

Parce que je me dis que les dirigeants de City ont du dire à Pep "pour qu'on en tire quelque chose, fais le jouer quelques minutes qu'on voit qu'il est en forme pour les futurs acheteurs"
je vois pas vraiment où se situe l'erreur de guardiola.
qunt à en tirer qqechose, je suis pas sur que les émiratis soit à ça près. ou alors, si on suit cette logique, il le refourgue rapido au premier club intéressé pour se débarrasser d'un des plus gros salaires de l'effectif.
L'erreur était quand même de blacklister un mec qui pouvait apporter beaucoup dans le jeu à City juste de par des considérations personnelles hors du jeu.

Après je pense pas que ça soit les Emiratis mais plutôt Ferran Soriano voir Bigiristain (dirigeants de City) qui ont pu aller en parler à Pep surtout qu'il connaissait déjà Yaya du temps de Barcelone.
2 réponses à ce commentaire.
TuniqueRouge Niveau : DHR
Si l'on en croit les dernières déclarations de Touré, et surtout, son agent, on peut penser que ces derniers ont changé de comportement vis à vis de Guardiola.

Je vois pas ce qui te fait dire que les dirigeants ont mis le nez dans cette affaire.
Guardiola en a définitivement fait sa pute, il peut remercier son génial agent!
Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA2
Si faire sa pute c'est mettre à l'écart un joueur dont l'agent t'insulte toutes les semaines ou presque sans que le joueur en question ne fasse quoique ce soit pour mettre de l'ordre là-dedans, je pense que tous les coachs de l'histoire aurait fait leur "pute" comme le suggère ton analyse finement éclairée.

Heureusement que le peu de neurone que possède Touré lui ont permis de rattraper le coup en s'excusant auprès de son coach et en faisant taire le parasite qui lui sert d'agent.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
"EN" a fait sa pute, il a fait de Yaya sa pute, Yaya qui peut donc remercier son agent! Lis et relis avant de déblatérer ou si t'as pas compris, demandes! Merci!
touchefresh Niveau : CFA
Techniquement, il faut remettre un peu dans l'ordre, l'histoire c'est plus: mettre à l'écart un joueur et provoquant ainsi la colère et les insultes de son agent.

ET dire: " sans que le joueur en question ne fasse quoique ce soit pour mettre de l'ordre là-dedans" puis "rattraper le coup en s'excusant auprès de son coach et en faisant taire le parasite qui lui sert d'agent", c'est antinomique
3 réponses à ce commentaire.
Faut pas abuser, le match de Yaya est assez mauvais. Heureusement y a ce doublé, une frappe contrée et un plat du pied dans un but vide, parce que sinon il serait cloué au pilori. Mais allez, accordons lui le beau mouvement avec Nolito sur l'ouverture du score, même si derrière il frappait sur le gardien avant la déviation.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
JoeyStarr dézingue Zidane
31 11