1. //
  2. //
  3. // Résumé

Toulouse y croit encore, Marseille y arrive enfin

Avant-dernière journée de Ligue 1 ce samedi soir. Les dix matchs de cette 37e journée se disputaient à 21 heures. Toulouse touche du doigt un exploit impensable il y a quelques semaines encore, et Nice se prend à rêver d’une place sur le podium.

Modififié
537 17

Bordeaux 3-0 Lorient

Buts : Malcom (12e), Diabaté (21e, 48e) pour Bordeaux

Pas beaucoup d’enjeu dans cette rencontre, si ce n’est « terminer sur une note positive et essayer de développer un jeu offensif » , dixit Ulrich Ramé en conférence de presse d’avant-match. Pari réussi pour les Girondins. À la 12e minute, Malcom ouvre le score sur passe de Diabaté. Un Diabaté parfois critiqué, mais souvent efficace qui inscrit le but du break sur une remise de la tête de Pallois (21e) Au retour des vestiaires, Diabaté s'offre un doublé, et Bordeaux s'envole, le match est plié. Il est temps que la saison se termine pour les Merlus qui enchaînent avec une quatrième défaite de rang.

Nantes 1-2 Caen

Buts : Bedoya (78e) pour les Canaris // Rodelin (5e), Delort (45e) pour Caen

Gros duel dans le ventre mou du classement, mais surtout dernier match de Michel Der Zakarian à la Beaujoire, acclamé comme un héros à l’arrivée du bus nantais. Mais Rodelin vient refroidir les Canaris d’entrée de match d’un coup de tête rageur à la 5e minute. En fin de première mi-temps, les Caennais doublent la mise sur un penalty transformé par Andy Delort malgré la domination nantaise. Bedoya redonne espoir à la Beaujoire en fin de match, mais il est trop tard. Patrice Garande, qui avait déclaré vouloir gagner les deux derniers matchs pour finir dans la première partie de classement, est à moitié exaucé.

Gazélec 0-4 PSG

Buts : Cavani (13e, 49e, 58e), Ibrahimović (92e) pour le PSG

Thierry Laurey, l’entraîneur du Gazélec, n’était pas trop serein avant la rencontre : « Paris ne va pas venir prendre l’air. Ils viennent pour gagner, pour battre des records. On sait qu’ils viennent pour nous étendre, et c’est la règle. » À Mezzavia, Cavani a pris à son compte les propos de Laurey. L’Uruguayen ouvre le score d’un coup de casque dès la 13e minute. Di María s’illustre ensuite d’un coup franc astucieux qui vient taper la barre transversale. Mais les Parisiens ne poussent pas davantage en première période. Après la pause, Cavani inscrit un deuxième but après un bel enchaînement technique dans la surface ajaccienne. Dix minutes plus tard, sur un centre de Kurzawa, Cavani place un nouveau coup de tête victorieux pour s’offrir un triplé. Ibra boucle la boucle en inscrivant le 4e but pour le PSG qui continue sa balade en Ligue 1. De son côté, le Gazélec grimace en voyant Toulouse lui passer devant à la différence de buts.

Lille 0-0 Guingamp



Maintien assuré, donc pas d’enjeu pour Guingamp dans ce match, Lille de son côté est toujours en course pour la Ligue Europa, derrière Sainté et Nice, en attendant éventuellement que la 6e place devienne qualificative si le PSG remporte la Coupe de France. Avant la rencontre, Frédéric Antonetti était certain que Rony Lopes saurait remplacer Sofiane Boufal, blessé sur le synthé lorientais la semaine dernière. Message reçu par le Portugais qui s’illustre avec deux occasions franches dans les premières minutes. Mais les Lillois butent sur une équipe de Guingamp en place. Le LOSC pêche à la finition, du coup Antonetti tente un changement. Junior Tallo et sa moumoute jaune sur la tête entrent en jeu, mais la frappe du Nordiste trouve le petit filet à la 70e. Un 0-0 tout pourri, mais le LOSC jouera pour la 5e place contre Saint-Étienne lors de la dernière journée.

Montpellier 2-0 Rennes

Buts : Ninga (58e) et Boudebouz (70e) pour Montpellier

Dynamiques opposées dans ce « Courbissico » . Montpellier, qui reste sur trois succès de rang, reçoit des Rennais dans le dur avec une série de quatre matchs sans victoire. Rennes doit absolument l'emporter pour rester dans la course à l'Europe. Rien à se mettre sous la dent à la Mosson lors de la première mi-temps. Mais Ninga douche les derniers espoirs européens des Rennais en seconde période, Rennes n’y est plus et s’en remet à Costil pour éviter le but du break d’une jolie parade à la 67e. Boudebouz punit le Stade rennais d'une frappe sèche à ras de terre. Montpellier finit la saison en trombe.

Marseille 1-0 Reims

But : Batshuayi (56e) pour l’OM

Marseille, officiellement assuré du maintien lors de la dernière journée, veut enfin renouer avec la victoire à domicile. Reims, de son côté, doit absolument gagner pour rester dans la course au maintien. Et ce sont les Rémois qui sont les plus conquérants en début de partie. L’OM tente de se réveiller, mais Agassa remporte son face-à-face contre Fletcher. Pendant ce temps-là, les supporters des virages Nord et Sud privés de match font le spectacle à l’extérieur du Vélodrome. Les Marseillais poussent, et quelques minutes après une tête non cadrée d’Alessandrini, Batshuayi ouvre le score sur un but casquette. Mandanda se montre encore décisif, face à des Rémois qui refusent d’abdiquer. Mais le corner de Diego à la 88e finit sa course dans les gants du portier marseillais. Ça y est, l’OM tient sa première victoire au Vélodrome depuis le 13 septembre dernier.

Bastia 1-0 Angers

But : Cahuzac (42e) pour Bastia

L’émotion est intense pour ce dernier match de la saison à Furiani. Un silence religieux règne jusqu’au coup d’envoi de la rencontre dans les travées du stade Armand-Cesari en hommage aux victimes de la catastrophe du 5 mai 1992. Mais les joueurs bastiais, dans leurs tuniques noires, ne sont pas plus inspirés que leurs homologues angevins. Cahuzac réveille le stade d’une frappe contrée qui trompe le gardien angevin à la 42e. Au retour des vestiaires, le SCO obtient un penalty, mais Mangani rate la transformation, sa frappe s'écrase sur la barre transversale de Jean-Louis Leca. Sur une déviation de la tête de Cheikh N'Doye en fin de match, Mohamed Yattara, seul face au but, manque l’égalisation. Une fin heureuse pour François Modesto qui raccroche les crampons, le Bastiais a eu droit à une ovation bien méritée.

Toulouse 1-0 Troyes

But : Trejo (53e) pour le Téfécé

La bande à Dupraz n’arrive pas à se créer de situations intéressantes en début de rencontre face à une équipe de l’ESTAC bien en place. Le Téfécé pousse sans succès, avant d’être récompensé par Trejo, tout juste entré en jeu, qui ouvre logiquement le score sur une jolie frappe à la 53e minute. Toulouse croit plus que jamais au maintien et tente d’inscrire le but du break. Jessy Pi manque l’égalisation pour Troyes en fin de match, mais Lafont sort la parade qu’il faut, Toulouse tient sa victoire. Grâce à un Pascal Dupraz survolté, et récompensé par son coaching, les Toulousains chipent la 17e place au Gazélec et sont désormais maîtres de leur destin.

Résultats et classement de la Ligue 1

Par Gaspard Dael
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Je voulais faire un gros bisou à Sio pour son raté en fin de match, lorsqu'il oublie le ballon alors que les cages sont vides et que le défenseur le plus proche est à 10 mètres. Un grand moment de football.

Pendant ce temps, Diabaté marque encore un but à la technique étonnante pour un pantin désarticulé comme lui.

Le football est beau.
Où est passé le résumé de Nice / Saint Etienne ?
Note : 1
Message posté par Cervantès
Où est passé le résumé de Nice / Saint Etienne ?


ici : http://www.sofoot.com/nice-finit-par-fa … 21887.html
Merci Spaggiari. Hallucinant que Sainté ait 17 victoires avec ce qu'ils proposent.

La dernière journée va être folle de rebondissements avec Toulouse qui resiste, Reims et le Gazelec qui peuvent ressuciter, Montpellier qui peut faire chier Monaco, en même temps que Nice rêve d'une C1 sur les terres Guingampaises.
Romansochaux Niveau : CFA
Message posté par Cervantès
Merci Spaggiari. Hallucinant que Sainté ait 17 victoires avec ce qu'ils proposent.

La dernière journée va être folle de rebondissements avec Toulouse qui resiste, Reims et le Gazelec qui peuvent ressuciter, Montpellier qui peut faire chier Monaco, en même temps que Nice rêve d'une C1 sur les terres Guingampaises.


Reims ne rescussitera pas, ils sont complètement à la masse. Entre Mandi dont le coach n'a toujours pas compris qu'il n'était pas défenseur central, Agassa qui offre un but, De Préville qui finit la saison cramé et plus globalement une absence d'envie et d'équilibre collectif, il n'y a plus rien à sauver dans cette équipe qui se prendra une branlée contre Lyon.
Clemuntinho Niveau : CFA
 //  00:29  //  Amoureux de Nantes
Dupraz à MU !
Ça sent la fin pour Reims et le Gaz, la dernière journée est favorable au Téfécé.
Incroyable le TFC va vraiment le faire! Dupraz chapeau c'était le seul à y croire
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ce serait vraiment bien que les Toulousains se sauvent, ils le mériteraient largement au vu de leurs dernières prestations (2 points sur 9 pris contre Lorient, Lyon et Sainté alors qu'ils auraient pu et dû en prendre 7) :
Voir le TFC aussi bas reste d'ailleurs un mystère... Je sais pas comment ils ont pu louper à ce point leur première partie de saison. Quand ils se mettent à joueur, ils sont supérieurs à bon nombre d'équipes actuellement mieux classées et leur effectif est loin d'être dégueu (rien qu'en attaque, y a pas tant d'équipes que ça qui peuvent aligner un duo du niveau de Ben Yedder - Braithwaite)...
Note : 1
La ligue 1 le Samedi c'est cool.

Je pense qu'ils pourraient nous faire un calendrier ou en fin de compte peu de matchs seraient décalés par rapport aux journées européennes.

Quand ils jouent la même journée, ce n'est plus la même impression, plus le même intérêt.
Message posté par Alain Proviste
Ce serait vraiment bien que les Toulousains se sauvent, ils le mériteraient largement au vu de leurs dernières prestations (2 points sur 9 pris contre Lorient, Lyon et Sainté alors qu'ils auraient pu et dû en prendre 7) :
Voir le TFC aussi bas reste d'ailleurs un mystère... Je sais pas comment ils ont pu louper à ce point leur première partie de saison. Quand ils se mettent à joueur, ils sont supérieurs à bon nombre d'équipes actuellement mieux classées et leur effectif est loin d'être dégueu (rien qu'en attaque, y a pas tant d'équipes que ça qui peuvent aligner un duo du niveau de Ben Yedder - Braithwaite)...


C'était tout un tas de choses: l'envie, la motivation, la gnaque, ça n'y était vraiment pas. Arribagé n'a rien inculqué à ce groupe cette saison, avec en point d'orgue, le match terrible contre Rennes qui précipite son départ. C'était une longue agonie, et ça aura duré 28 matchs quand même.
Puis quant à Ben Yedder, Arribagé n'hésitait pas à le mettre sur le banc en début de saison, or c'est un joueur qui a besoin de jouer et de participer pour être en confiance et marquer des buts. Mais ce que fait Dupraz depuis le début de la saison, et avec autant d'humilité, c'est extraordinaire.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Qu'est-ce que c'était nul Marseille encore une fois. Toute la saison cette équipe a joué de la même manière - sauf les deux matchs contre Paris. On essayait d'expliquer beaucoup de ratés par le manque de confiance, mais même dans les brefs moments de résultats positifs, les joueurs ont toujours joué n'importe comment. Inefficacité face au but, défensivement très fragile (tu mets deux attaquants dans la surface olympienne et tout le monde panique), passe facile mal donnée, soit pas au bon endroit, soit pas dans le bon tempo, soit pas avec la bonne puissance, soit carrément en touche ou dans les pieds de l'adversaire. Et puis tendance à l'individualisme de la part des offensifs (Cabella, Michy, Thauvin, Alessandrini, Nkoudou).

Avant même un repreneur, il est urgent, mais alors très urgent de trouver un entraîneur qui va amener un projet de jeu et la faim de victoire. Parce que là c'est pas possible.
PASCAL PRESIDENT!!
Si on reste en ligue 1 c'est magnifique. Une statue sur la place du Capitole. En espérant que Sardan n'aille pas recruter en Europe de l'Est... Et sans Martin et Wissam ça va être dur l'an prochain.
Allez les Toulousains sortez nous ce maintien! Personne n'a l'autorisation de descendre en faisant de tels efforts, je crois au maintien de ce groupe qui le mérite cent fois.
Quand ce sera fait, Dupraz montrera une fois de plus qu'il est un entraîneur de grande qualité trop souvent mésestimé par le grand public.

Autrement assez satisfait de Paris, Cavani s'est montré un peu plus tranchant et Zlatan est Zlatan, toujours plus loin dans l'histoire du club, le meilleur.
Une journée de L1 super agréable pour moi.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par sox75
La ligue 1 le Samedi c'est cool.

Je pense qu'ils pourraient nous faire un calendrier ou en fin de compte peu de matchs seraient décalés par rapport aux journées européennes.

Quand ils jouent la même journée, ce n'est plus la même impression, plus le même intérêt.


Ouais enfin du coup, ça ferait moins de droit télé.

Et surtout, ça serait pas pratique pour sortir le samedi..
Message posté par paul.la.poulpe
Ouais enfin du coup, ça ferait moins de droit télé.

Et surtout, ça serait pas pratique pour sortir le samedi..


Sortir le Samedi, les matchs se finissant à 23hrs, sortir du Parc et Paris est à tes pieds. No problemo.

L'argent. Et les droits télés. Certainement que le package serait vendu différemment.

Mais je pense fidélité, intérêt sportif, tout comme je pense qu'avec cette formule du Samedi, retirer la coupe de la ligue serait bien, deux clubs en moins dans l'élite française aussi.

Alléger le calendrier, regrouper les matchs et le spectacle me semblent à moyen et long terme une solution adaptée au football français.

Jouer le Samedi, hormis l'Europa league du Jeudi, il n'y a rien à décaler. Même pour ceux de la champion's league qui joueraient le Mardi.

Il me semble que c'est dans l'intérêt des dirigeants et des diffuseurs que de respecter les passionnés et les acteurs.

Du business un peu plus sain en suivant un certain fil conducteur, c'est possible.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
537 17