Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée

Toulouse et Valenciennes mènent la danse

Rien de folichon en Ligue 1, mais pas mal de buts et de cartons rouges. C'est déjà ça. Toulouse et Valenciennes rejoignent l’Olympique Lyonnais en tête du classement. Le Stade Rennais décroche sa première victoire de la saison.

Modififié
Rennes-Bastia 3-2
Le match foufou du soir. Les Corses, après deux succès face à des équipes supposées jouer le maintien (Sochaux et Reims), avaient l’occasion de confirmer leur départ canon en Bretagne. Face à des Rennais revanchards et, jusque-là, muets offensivement, la combativité et la détermination des visiteurs (réduits à dix en seconde période) ont fait plaisir à voir, mais n’ont pas suffi. Alessandrini a lancé les festivités en inscrivant en première période son premier but sous ses nouvelles couleurs. Entrés la bave aux lèvres, les Rouge et Noir ont dû surmonter l’abnégation des coéquipiers de Jérôme Rothen, décidément valeureux, revenus au score par deux fois : par Marque (27’) puis par Marchal (74’), après le but de Pitroipa avant la pause. C’est M’Vila, en partance depuis un mois, qui est venu offrir la première victoire de la saison à cinq minutes de la fin du temps réglementaire sur une frappe détournée involontairement par Mevlüt Erding. Pas de bandelette à signaler.

Nancy-Toulouse 0-1
Toujours aussi compact défensivement, le Téfécé réalise le minimum syndical pour s’imposer à Marcel Picot. Les Toulousains ont accompli une entame idoine, grâce à l’ouverture du score précoce de Moussa Cissoko, après une belle combinaison avec Daniel Braaten (10’), confirmant leur bon début de saison. Et ce, malgré l’absence de leur néo-international, Étienne Capoue. La tâche des ouailles de Casanova a été facilitée par le mauvais geste d’André Luiz, qui a laissé ses partenaires à dix dès le début de la seconde mi-temps. Les Nancéiens, qui ont profondément remanié leur effectif durant l’intersaison, ont couru derrière le score pendant quatre-vingt minutes et encaissent leur première défaite de la saison.

Reims-Sochaux 1-0
La défense sochalienne avait des allures de forteresse imprenable ce soir, à Auguste-Delaune. Privat a finalement mis fin lui-même au siège. Une rencontre pas alléchante sur le papier, mais cruciale, déjà, pour se jauger, entre concurrents directs pour le maintien. Entre des Doubistes qui semblent très limités depuis le début de la saison et des Rémois tricards pour le moment, chacun devait se jeter dans la brèche pour se refaire la cerise. Marre d’être les cocus de l’histoire, les locaux ont beaucoup poussé pendant les quarante-cinq premières minutes, multipliant assauts, attaquants et autres munitions. Sans succès jusqu’à la dernière minute et le CSC de Privat. Les joueurs d’Hubert Fournier ont bénéficié de la double peine, celle-là même qui les avait pénalisés à Bastia (penalty et exlusion de Corchia), mais se sont heurtés à un Cros des grands soirs, auteur d’une prestation de très haute volée pour maintenir son équipe à flot avant d’être battu par son défenseur.

Valenciennes-Ajaccio 3-0
Le déplacement en terre nordiste promettait d’être périlleux, les faits n’ont rien fait pour le démentir. Valenciennes a méticuleusement douché les espoirs d’Ajaccio, qui devra patienter avant de décrocher sa première victoire, et rejoint Lyon en tête de la Ligue 1. Forts d’un début de match mené tambour battant, les hôtes ont fait le boulot. Par Samassa d’abord, qui crucifie Ochoa de la tête sur un centre de Danic au quart d’heure de jeu, récompensant leur nette domination. Puis par Néry, qui double la marque après un joli slalom (57’). L’expulsion de Pierrazi, juste avant la mi-temps, alors que des trombes d’eau s’abattaient sur le terrain, n’a pas facilité la tâche des Ajacciens. Oberhauser s’est chargé de rendre l’addition plus salée, avec un petit CSC des familles.

Troyes-Lorient 2-2

Jean-Marc Furlan estimait aujourd’hui dans la presse qu’il y avait « une énorme différence de talent » entre l’élite et la deuxième division. Son équipe n’a pas démérité pour autant. Benjamin Nivet, ancien maître à jouer caennais, n’a pas tardé à démontrer que cette saillie ne le concernait pas, en envoyant un centre dévissé dans la cage adverse après cinq minutes de jeu. Barthelmé lui a répondu dix minutes plus tard, sur une frappe décochée à l’extérieur de la surface. Avant qu’Obani n’allume Audard de près et ne permette à son équipe de mener un court instant. Mvuemba remettra finalement les pendules à l’heure, sur penalty, à une trentaine de minutes de la fin de la rencontre. L’ESTAC, qui inscrit son premier point, peut souffler. Enfin, un peu.

Nice-Lille (2-2)
La défaite à Copenhague a peut-être fait plus de mal que prévu. Malgré de nombreux changements dans l’effectif des Dogues, les hommes de Rudi Garcia n’ont pu ramener qu’un point de leur déplacement au stade du Ray. Landreau, quasi héroïque, a évité aux siens une plus grosse déconvenue, même s’il s’est incliné à deux reprises, face à Pejčinović et Bauthéac. Les Lillois avaient pourtant bien débuté, grâce à Payet, qui rachetait là sa nonchalance de mardi, et peuvent remercier Sidibé, qui a ramené, (presque) tout seul, son équipe à égalité. Il faudra se montrer bien plus à son avantage cependant pour accéder à la phase de poules de la coupe aux grandes oreilles. Surtout défensivement.

Résultats et Classement de Ligue 1

Par Adrien Girault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 juin 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 jeudi 21 juin Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? jeudi 21 juin Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 10 jeudi 21 juin Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 jeudi 21 juin La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou