En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 14e journée
  3. // Toulouse/Lyon (3-0)

Toulouse et Ben Yedder brillent face à Lyon

Auteur d’un super match face à l’Olympique lyonnais, les joueurs d’Alain Casanova s’imposent logiquement 3 à 0. Archi-dominés, les hommes de Rémi Garde ne méritaient pas mieux. Ben Yedder, lui, inscrit son premier doublé.

Modififié
Toulouse bat Lyon 3-0
Buts : Ben Yedder 50 et 87e, Capoue 90e

Certains clichés collent aux basques de la Ligue 1, ce championnat morose, prétendu royaume de l’ennui et du 0-0. Alors forcément, à 17 heures, au lendemain d’une belle cuite, ceux qui n’ont pas encore boudé Canal + n’hésitent pas une seule seconde : ce sera Chelsea-Manchester City plutôt que Toulouse-Lyon. Dommage. Car peu après 18h45, c’est après une rencontre riche en occasion et très rythmée qu’une très belle équipe de Toulouse a mis fin à une sale série de trois défaites consécutives en Ligue 1. Vainqueurs 3 à 0 grâce au huitième but de la saison de Wissam Ben Yedder, les hommes d’Alain Casanova reviennent sur le groupe de tête. Les coéquipiers de Bafé Gomis, eux, manquent une bonne occasion de s’emparer de la première place.

Une domination folle

Une partie de jeu vidéo. Et en mode facile, hein. Voilà, grosso modo, à quoi ressemblait la première période de Toulouse. Plus vifs, plus déterminés et tout simplement meilleurs que leurs adversaires, les joueurs d’Alain Casanova ont réalisé le genre de première mi-temps qui n’augure généralement rien de bon pour la suite d’une rencontre. Le genre de celles où une équipe domine outrageusement sans pouvoir marquer. Dès les premières secondes de la rencontre, les joueurs de la ville rose marquent cette rencontre de leur empreinte. On joue la troisième minute quand Zebina envoie une belle transversale vers Sissoko qui, seul face à Vercoutre, foire son contrôle. Omniprésent, le milieu de terrain toulousain y va tout seul, quelques instants plus tard, mais son énorme mine des vingt-cinq mètres est repoussée des deux poings par le portier lyonnais. Quand ce n’est pas l’ancien numéro 2 de l’OL qui dégoûte les Toulousains, c’est l’arbitre, M. Kalt, qui se charge de calmer les ardeurs des coéquipiers du bon Serge Aurier. Tabanou déborde, envoie un centre-tir que Ben Yedder pousse au fond des filets. Le Stadium croit au but, mais l’arbitre le refuse pour une position de hors-jeu pas franchement évidente. Fermement décidés à profiter du couloir gauche occupé par un Monzón dans une forme paralympique, les locaux multiplient les offensives et les centres. C’est sur une offrande venant de ce côté qu’Étienne Capoue, d’un coup de tête surpuissant, touche la barre lyonnaise à la demi-heure de jeu. Ça ne veut pas et ça commence à agacer les Toulousains qui rentrent aux vestiaires en râlant. C’est vrai qu’ils méritaient mieux.

Signé Ben Yedder

La mi-temps a apporté un beau cadeau aux Lyonnais. On joue la 46e minute et, sur un centre de Lacazette, Bafé Gomis envoie la première frappe rhodanienne de la rencontre dans les tribunes. Un peu plus à l’aise dans leurs crampons, sans toutefois casser trois pattes à un canard, les joueurs d’un Rémi Garde sur les nerfs vont finir par payer, sur une occasion a priori anodine. Toujours aussi percutant sur son côté gauche, Tabanou envoie un drôle de centre. Vercoutre, pensant que la balle sort, fait un joli numéro de air gardien et voit Ben Yedder lui claquer une tête en dessous des jambes. Menés, les Lyonnais sont obligés de sortir et se font avoir. En parallèle du combat physique que se livrent Gomis et Abdennour, Ben Yedder profite d’une bourde de Gonalons pour partir seul au but. Le numéro 7 du Téfécé n’en demandait pas tant et vient inscrire son premier doublé en Ligue 1 seul face à Vercoutre. Le meilleur buteur toulousain manque même le triplé à quelques encablures de la fin de la rencontre, mais dans son malheur, l’ancien d’Alfortville offre un but à Capoue. L’affaire est dans le sac : un 3-0 bien ficelé. Les Toulousains ne méritaient pas moins. La Ligue 1 non plus.

par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9