1. //
  2. // 8es
  3. // Rennes-Toulouse (1-3)

Toulouse enfonce le Stade rennais

Réduits à dix après seulement un quart de jeu, les Rennais sortent de la Coupe de la Ligue dès les huitièmes après une nouvelle défaite à domicile contre Toulouse (1-3). Ben Yedder a inscrit un doublé, alors que Montanier semble plus que jamais proche de la porte.

Modififié
691 40

Stade rennais 1-3 Toulouse

Buts : Diagne (57e) pour Rennes // Ben Yedder (13e et 32e), Regattin (84e) pour le TFC

Quand Ben Yedder va, tout va. Auteur d'un doublé, comme au tour précédent, l'attaquant de Toulouse a, en grande partie, offert la qualification au TFC pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Et Wistam n'a pas perdu son temps. Un premier but à la 13e minute, un second à la demi-heure. 2-0, emballé c'est pesé. Réduits à dix dès le quart d'heure de jeu, les Rennais ont dû courir après le score pendant toute la rencontre, et ne sont jamais parvenus à recoller. Diagne a bien tenté de relancer le suspense à l'heure de jeu, mais l'espoir a rapidement été éteint par Regattin. Montanier et ses hommes s'enfoncent ainsi dans une mini-crise, puisqu'il s'agit là de leur sixième rencontre consécutive sans succès toutes compétitions confondues. Pire, Rennes n'a plus gagné à domicile depuis le 29 août dernier. Contre Toulouse, tiens.

Ben Yedder est encore là


Avant la rencontre, Dominique Arribagé avait prévenu : pas question pour lui de « brader » ce huitième de finale de Coupe de la Ligue. Message entendu. Dès le début du match, les hommes d'Arribagé poussent rapidement et Adrien Regattin fait passer par deux fois des frissons dans le dos de la doublure rennaise, Abdoulaye Diallo, titularisé ce soir par Montanier. Un Montanier qui n'a d'ailleurs pas eu franchement le choix quant à sa formation. En l'absence de Quintero, il fallait repenser l'animation offensive rennaise tout en faisant reposer certains cadres à quelques jours d'un derby à Guingamp pour ne pas être décroché en championnat. Le coach a ainsi réinstallé en pointe Giovanni Sio, qui n'a plus marqué depuis septembre. Mais ce système ne porte pas vraiment ses fruits.

C'est même Toulouse qui impose tranquillement son rythme, porté par un excellent Óscar Trejo, et fait rapidement la différence sur une ouverture de son meneur argentin pour Ben Yedder qui n'a plus qu'à croiser sa frappe entre les jambes de Diallo (13e). Rennes est à la peine, le milieu est étouffé et dépassé. Une fébrilité symbolisée par une mésentente criante au quart de jeu entre Sylla et Pedro Mendes qui pousse le premier à la faute sur Regattin. Le milieu rennais est expulsé et enfonce encore un peu plus les siens. Le Téfécé en profite pour endormir ses hôtes et les punir à la demi-heure de jeu sur un nouvel festival de Trejo conclu par Wissam Ben Yedder de près (32e). 2-0, à onze contre dix, tout va bien pour les Toulousains. Le Stade rennais évite même le pire juste avant la pause, une première fois grâce à un sauvetage de Diallo devant Regattin, alors que Ben Yedder passe tout près d'un triplé.

Montanier, les oreilles qui sifflent


Dès le retour des vestiaires, Rennes revient avec une volonté retrouvée. Sio blessé, Montanier lance son supersub Kamil Grosicki, qui fait rapidement la différence alors que le meneur rennais, Abdoulaye Doucouré, décide de se mettre en route. À l'abri avec deux buts d'avance, Toulouse perd son mojo et se fait surprendre sur un festival côté gauche de Boga, déstabilisé dans la surface par le genou de Yago. Fallou Diagne transforme la sanction (57e). Rennes revient dans le match et vient d'inscrire son premier penalty depuis août 2014. Oui, Ola Toivonen était encore en Bretagne. Un but qui offre de l'espoir aux Rennais, tout près de revenir au score sur une volée dévissée par Doucouré. Le Stade rennais a changé de visage, mais est incapable de le garder. Toulouse profite de sa supériorité numérique pour remettre un coup d'accélérateur. Arribagé fait rentrer le gamin Boisgeard pour sa première chez les grands et braque fièrement son pote Montanier d'un troisième but à cinq minutes de la fin grâce à Regattin (84e). D'un coup, des « Montanier, si t'es champion, apporte ta démission » commencent à descendre des travées du Roazhon Park. Rennes vient de sortir de la Coupe de la Ligue.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

volontaire 82 Niveau : CFA2
Merci aux Rennais, toujours là pour nous prouver qu'ils ont raison d'être encore plus déprimés que nous. On s'est même permis de faire rentrer Siriex, le souillage ultime quoi.. paix sur vous amis Rennais, au moins vous réussissez toujours à me redonner le sourire quand je me dis que rien ne peut être pire avec ce club.
L'histoire de ces 2 clubs semble liée à jamais depuis Nicolas Fauvergue..

WBY <3 Toulouse au stade de France <3 vainqueur de l'europa league l'an pro <3 PANTXI <3
En vrai Toulouse par moment ça envoyait du vrai beau jeu au sol porté vers l'avant, surtout Trejo qui a été au top ce soir, puis avec des joueurs comme Braithwaite, Ben Yedder etc...y'a de quoi envoyer du jeu. Bon même si l'opposition, essentiellement en première période était relativement faible je pense que Toulouse n'est clairement pas à sa place en championnat et que quand ils décident de se bouger un peu bah franchement ça peut devenir sexy !

Et beh...la première fois que je "vibre"devant un match du TFC, il m'en faut peur en même temps...
C'est plus possible là ... On a beau avoir un effectif correct, changer les joueurs d'un match à l'autre, rien n'y fait : c'est le néant absolu dans le jeu. Incapable d'aligner trois passes de suite au milieu, friable défensivement ... Bref l'équipe est à chier, déprimante à souhait.

Vivement que le bon Montanier prenne la porte, en espérant pouvoir reconstruire quelque chose sur ce tas de ruine fumant qu'est désormais le stade rennais...
quel premier quart d'heure! bravo a sylla qui veut sans doute etre nominé pour le pire joueur du mois de decembre.... le rck a pourtant chanter jusqu'au bout... c'etait pourtant honteux de proposer un tel niveau a domicile... allez montanier démissionne qu'on joue enfin au foot au roazhon park
Je revois encore mon père rennais me dire en septembre, quand Rennes cartonnait : "on n'en sera que plus déçus dans quelques mois !"
Bah voilà, un fatalisme presque soviétique, cette équipe !
M.Manatane Niveau : CFA
Adrien Regattin, Adrien Regattin !
Ohé ohé !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Ahah ! Je me la suis chanté dans la tête, ça marche !

Tu veux veux pas virer Guetta et nous faire un p'tit hymne d'euro de derrière les fagots ?
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Moi je le veux veux.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Bon, vu que ce site deviens de plus en plus en plus craignos, je poste du Zamiatine revisité.

Désolé d'avance pour les supporteurs du TFC et celui de Rennes (courageux).

Tu es un chien.
Ta fourrure galeuse a peut-être été blanche. Une de tes oreilles est retournée et tu n'as même pas envie de la remettre en place. Tu n'as pas de mots : tu peux seulement geindre quand on te frappe, aboyer quand le maître l'ordonne ; et hurler toutes les nuits à la verte lune amère.

Un maître grisonnant te garde enchaîné dans une niche sale. tu lapes une eau grasse dans une écuelle crotté. Tu ronges l'os abandonné par ton maître.

Au matin, te rappelles-tu ? la gueule plaquée au sol, tu rampes, frétilles du derrière, tu lèches la première main venue. Et quand on te flatte gentiment, tu tombes à la renverse - pardonné ! tu plisses les yeux, agites les pattes et mets à l'air tes parties intimes.

Les soirées ? Une fragrance de lait et l'on t'agace avec un morceau de sucre : Fais le beau !".

Tu mesures le temps d'une écuelle à l'autre. C'est ton chronomètre, ton calendrier. Chaque pâté est une fête où tu oublies ta faim.

De temps en temps, on s'amuse avec toi, on te délivre de tes chaînes, on te lance à la poursuite d'un chat : "Attaque ! Attaque !"

D'écuelle en écuelle, tu mesures le temps.

De tes yeux, tu fixes le soleil, tu tournes autour de ta niche, et la chaîne tinte ; et elle s'entortille autour de ton cou, et tu tires d'un coup sec. Crac ! la chaîne...

Une seconde, tu demeures statufié. Puis - quelle envolée !

Par dessus les palissades, à travers les congères fondantes, le ventre mouillé, tu galopes ivre de soleil et de l'à peine imperceptible. On t'aperçoit quelque part, sous l'entrelacs nu et noir d'un lilas en fleur ; ailleurs dans une ruelle sur un tas de cendres tièdes.

Ca pouvait faire un jour, ça pouvait faire un mois. Plus d'un jour car ta faim tordait cruellement les boyaux de ton ventre.

Et tu te souviens : l'odeur amère des bourgeons de lilas sur la palissade. Tu revins raser la palissade de ton flanc mouillé et, la queue basse, tu te traînas au sol, ta chaîne cassé brinqueballant au sol.

Dans la cour, on t'accueillit avec un rire gras. Tu t'es couché près de ta vielle niche et tu as tendu le cou. On t'as enfilé un collier flambant neuf. On a poussé vers ta gueule une écuelle avec un morceau de viande gâtée. Tu te rappelles ? Tu dévorais, tu bâfrais, tu bouffais - jusqu'à t'en goinfrer.

On t'a gentment tapoté l'encolre, tu t'es renversé en agitant les pattes faisant tinter gaiement la chaîne
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Merci So Foot de niquer mon élan.

En même temps, c'est cohérent, je veux bien être fauché avec les blés.
De quoi le stade rennais n'est-il pas la négation ?
Des avis sur Ben Yedder ? A t'il les capacités pour s'imposer dans un club de haut tableau de ligue 1 (je pense à l'OM) ? J'ai du mal à me faire mon avis sur ce joueur. Il marque des buts pas trop trop compliqués mais en même temps il sent super bien les coups etc et je pense que Ben yedder il a le truc c'est pas en étant une merde qu'on claque 50 buts a Toulouse! Bref des avis ?
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Je ne pense pas qu'il a les capacités pour s'imposer dans un club de haut de tableau de l1.
Par contre à Marseille, oui, largement...
Comme vous j'ai voulu me faire ce kiff footbalistique qui s'annonçait d'une rare intensité, un Rennes Toulouse avec la voix de Daniel Lauclair.
J'ai été agréablement surpris par le jeu des toulousains.
J'ai été désagréablement gêné pour les supporters rennais.
Les supporters rennais font partie des héros du 21ème siècle. Ou alors ils sont atteints de cécité ou il s'agit de personnes saoules du matin ou soir. Ou les trois.
Ho, ho, ho...quelle saillie, mes aïeux !
On sent que tu as tout donné, là. Profite bien des quelques jours vacances de la fin d'année. On pressent qu'ils te feront le plus grand bien.
Message posté par tamanoir
Ho, ho, ho...quelle saillie, mes aïeux !
On sent que tu as tout donné, là. Profite bien des quelques jours vacances de la fin d'année. On pressent qu'ils te feront le plus grand bien.


C'était juste à destination du trio PauletaSusicGaucho.
Putain, j'y arrive pas !
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Merci je t'enverrais une carte postale ;)
Mais ça fait déjà très longtemps que je suis en vacances. Et c'est pas prêt de s'arrêter haha.
Donc le niveau de mes saillies n'est pas proportionnel à mon niveau de fatigue.
Quoique je me sens un peu faiblard, je vais aller me prendre un mojito sur la plage...
La bise
Ouais ok t'es un marrant toi pauleta jsp quoi.
Hoarau et Sammy Traoré te passent le bonjour mais ta bouche est déjà occupé par l'engin du suédois ... Triste d'être parisien
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
691 40