1. //
  2. // 13e journée
  3. // Nice/Toulouse (1-0)

Toulouse a oublié de jouer

Battu à Bordeaux et contre Ajaccio, Toulouse voulait se rassurer à Nice. C'est raté (1-0). Inoffensifs pendant 75 minutes, les Toulousains pourront regretter leur manque d'ambition.

Modififié
0 8
Nice - Toulouse : 1-0
But : Cvitanich (60e) pour Nice.

« Revenir aux fondamentaux » , tel était, selon Sirieix, l'objectif de Toulouse en arrivant à Nice. Après un début de saison réussi, le tube de l'été 2012 est rapidement rentré dans le rang, la faute à une certaine suffisance, à de la fébrilité et surtout à trois défaites consécutives dont deux en championnat, la dernière en date contre Ajaccio. Alors au Stade du Ray, les Toulousains n'ont pas envoyé de jeu et se sont contentés de défendre. Assez mal dans l'ensemble. Avec une défense remaniée, ils ont d'abord contenu les velléités niçoises avant de céder sur un coup franc (1-0). Leur dernier quart d'heure, beaucoup plus abouti, leur laissera des regrets.

Capoue en galère

En confiance après sa victoire contre Nancy et son nul à Marseille, Nice entre parfaitement dans la rencontre en imposant un gros pressing d'entrée. Expérimentale, la charnière Ninkov-Capoue subit les assauts niçois et commet plusieurs erreurs de placement assez grossières. Positionné un cran plus bas qu'à l'accoutumée, Capoue n'est clairement pas à l'aise, l'international français multipliant les relances approximatives. Sa mésentente avec Aurier offre à Cvitanich un excellent ballon de contre, mais Pied ne cadre pas sa frappe à l'entrée de la surface. Joueur clé du système Puel, Bauthéac est omniprésent. Ses centres « rothenesques » sont systématiquement dangereux, mais Blondel rassure sa défense. Préféré à Ahamada, l'ancien Troyen capte une frappe lointaine de Bauthéac et réussit un superbe arrêt réflexe devant Traoré avant de réaliser une bonne sortie dans les pieds de Cvitanich. Absent des débats pendant trente minutes, Toulouse profite des pertes de balles niçoises au milieu de terrain pour enfin se montrer dangereux. Suite à l'une d'entre elles, Regattin récupère le ballon côté gauche, déborde et centre en retrait pour Akpa Akpro dont la frappe du gauche s'écrase sur le poteau droit d'Ospina. Impuissant sur cette action, le portier colombien se montre en revanche décisif en devançant Rivière qui allait se présenter face à lui.

Pippo Cvitanich

Dominé dans l'entame du match, Toulouse n'est pas loin de se faire surprendre trente secondes seulement après la reprise. Sur un énième centre au cordeau de Bauthéac, Cvitanich manque le ballon, mais surprend Blondel qui le repousse directement sur Traoré. La frappe de ce dernier s'envole dans les nuages alors qu'il était idéalement placé. Comme en première période, Nice remporte la majorité des duels et récupère le ballon très haut. Eysseric et surtout Digard en profitent pour tenter leur chance, mais Blondel est vigilant. Les Azuréens dominent et sont récompensés de leurs efforts sur un coup franc d'Eysseric cafouillé, puis repris victorieusement par Cvitanich à bout portant (1-0, 60e). Loin de réagir, le TFC continue de subir. Son milieu de terrain, orphelin de Capoue, n'existe pas, tandis que Rivière est bien trop esseulé devant. Malgré un genou douloureux qui l'obligera finalement à sortir, Bauthéac se crée deux nouvelles occasions, mais ses tentatives sont soit repoussées par Blondel soit trop enlevées. À l'orée du dernier quart d'heure, Casanova décide de lancer Braaten et Ben Yedder. Roi des matchs nuls, Nice manque de sérénité dans les dernières minutes et abandonne totalement le ballon à son adversaire. Les deux entrants côté toulousain se mettent alors en évidence, mais Ben Yedder, sur des services de Didot et Capoue, manque de justesse dans le dernier geste, tandis que Braaten voit sa tête toucher le poteau d'Ospina, pas malheureux. Défait pour la troisième fois consécutive en Ligue 1, Toulouse n'aime décidément pas l'automne.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Triste match.. Et ce type de fin de partie, typique de la L1, où le potentiel vainqueur (ie. celui qu'a finalement réussi à en planter un petit sans s'en prendre en retour), joue (tout) petit bras, se recroqueville sur lui-même, bétonne, monte la forteresse, retiens sa respiration et joue la montre à s'en prendre des cartons jaunes, ne joue même plus les corners et les bons coups-francs de peur de la contre-attaque fatale... et cela en dépit des (télé)spectateurs et du plaisir du jeu. Ca me rend dingue! Ici c'est clair, la meilleur défense est encore.. la défense! (et en planter un second, non..?)
NikkoFromLyon Niveau : CFA
T'as pas du voir bcp de matchs en L1 ces derniers temps pour sortir de telles inepties.
@ lbteam

Qu'est ce que tu racontes fils?

Match agréable, malgrès une 1ere 1/2 heure un peu poussive, ça s'est bien débridé en 2nde mi-temps. En début de saison, j'aurais pas parié une pesetas sur Cvitanich, mais c'est vraiment une très bonne recrue: il est très complet (attaquant, milieu createur, ailier), tres aggressif au pressing, un physique plutot atypique. Il ne va pas rester longtemps au gym lui, en esperant que le futur stade et que son entente avec Puel me fassent mentir!
@LbTeam

Un commentaire pareil ça mérite un visionnage des matches du Gym de l'an passé en guise de punition, tu verrais ce que c'est que des purges!
Antakken et Xavier,

mes confuses, j'ai regardé la PuelTeam vs Tolosa en intermittence avec le match Hoffenheim vs Wolfburg. Le contraste entre les deux aura sans joué remarquez.
NikkoFromLyon,

ben justement si, et pas plus tard que le Lyon-Reims de cet aprèm que j'ai trouvé plutôt agréable. Dans l'ensemble, la L1 envoie pas mal de jeu depuis 2 ans mais certaines rencontres restent vraiment des purges. En revanche, je te renvoie la balle: tu ne dois pas voir beaucoup de matchs des autres championnats pour penser que mon commentaire n'est qu'ineptie.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
J'ai regardé une mi temps de Fulham-Sunderland c'était horrible comme quoi ;)

Ce que je voulais dire et que tu as confirmés dans ton autre post c'est que la L1 n'est pas que matchs pourris loin de la.

Bon la tu as regardés un match de Puel ça n'aide pas (aigreur Lyonnaise j'assume).
Depuis que Ben Yedder n'est plus titulaire, Toulouse n'y arrive plus, simple coïncidence ? Je ne pense pas !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lyon en leader
0 8