1. //
  2. // OL/Real Madrid

Toulalan, le taulier de retour

Lyon va beaucoup mieux à quelques heures du choc face au Real Madrid. Et comme par hasard, Jérémy Toulalan aussi. Car à l'OL, plus que Gourcuff ou Lisandro, le vrai baromètre, c'est la Toule !

Modififié
0 16
Le retour d'ascenseur est quasiment passé inaperçu. Et pourtant, il dit quelque chose des derniers mois de Jérémy Toulalan. Face aux gesticulations de gosse mal-élevé signées Jean-Michel Aulas à Geoffroy-Guichard, le milieu défensif de l'Olympique Lyonnais est monté au créneau pour défendre son président : « C'était courageux de le faire. Il a réussi à garder le cap alors que ça n'était pas évident. D'autres présidents auraient craqué face à la pression. Lui aussi s'en est pris pas mal dans la tête : on parle du coach, mais le président aussi a subi beaucoup de critiques » . Le tout avant de signer une prolongation dans le feutré. Pourquoi un retour d'ascenseur ? Tout simplement parce que l'OL, Aulas en tête, a affiché un soutien de tous les instants à sa Toule alors que celui-ci ne mettait plus un pied devant l'autre depuis un certain mois de juin 2010 et les sombres pérégrinations de l'équipe de France en Afrique du Sud.

La lettre de la honte, c'est lui

Alors que certains ont très vite rebondi, que d'autres, comme Anelka, semblent s'en foutre comme de l'an 40, Jérémy Toulalan s'est morfondu. Pire : il s'est tapé une véritable dépression. Honteux, tellement honteux d'avoir été l'un des acteurs majeurs de la farce de Knysna quand la sagesse habituelle a déserté les tempes grisonnantes du bonhomme pour mieux convoquer son propre conseiller afin de rédiger la fameuse lettre des grévistes. La lettre de la honte et du ridicule. Oui, on avait imaginé beaucoup de monde derrière cet acte inconsidéré. Mais pas lui. Pas Toulalan et sa tête de daron bien sous tous rapports. Et soudainement conscient de la gravité de sa démarche, le gaillard a plongé. Des mois durant, on s'est demandé : mais où est donc passé celui qui était le meilleur milieu récupérateur français depuis la retraite de Claude Makelele ? Un temps, on avait cru avoir la réponse : en défense centrale. Une fausse bonne idée née à la fois des bonnes prestations de l'ancien Nantais à ce poste la saison précédente et des faiblesses chroniques de Lyon dans ce secteur depuis que le grand Cris a laissé sa place à son lointain cousin paraplégique. Mais voilà, pour réussir cette mue, il aurait fallu que Toulalan soit au maximum de ses capacités et de sa lucidité, pas aidé qui plus est par un collectif rhodanien longtemps en jachère. Et puis Claude Puel avait sagement renoncé à cette mutation pour le faire revenir dans l'entrejeu. Une manière de retour aux fondamentaux pour renouer au plus vite avec ses sensations passées. Mais longtemps, Toulalan, autrefois si intraitable au milieu, a traîné sa misère, en retard dans chaque duel, suspect dans ses choix, et si maladroit techniquement. Invariablement. Inéluctablement. Certains émettaient même de plus en plus l'idée que jamais plus on ne le reverrait à son niveau d'antan, au point même de parfois susurrer une possible fin de carrière avant l'heure. Par jet de l'éponge. Ras-le-bol. Oui, à vingt-sept ans, Toulalan semblait sur le point de faire l'âge canonique de son physique de quarantenaire.

Le meilleur six français actuel

Mais on l'a dit, l'OL est un club à part. On aime ou on n'aime pas, mais il faut bien l'admettre : par gros temps, les anciens maîtres de la Ligue 1 n'ont aucun équivalent. Toulalan n'est pas convoqué avec les Bleus après sa suspension (un match) ? Jean-Michel Aulas clashe Laurent Blanc en personne selon l'argument que s'il voulait enfoncer l'international français, il ne pourrait pas mieux s'y prendre. Le meilleur Espoir de L1 en 2005 multiplie les matches ratés ? Claude Puel l'aligne invariablement dans son onze. Intimement persuadé qu'en lui renouvelant leur confiance sans jamais faiblir, ils ramèneront leur sentinelle dans des eaux moins troubles. Une méthode payante semble-t-il même s'il se raconte que l'ex-Canari aurait aussi eu recours à une guérisseuse basée à Nantes. Il n'empêche, depuis quelques semaines, Toulalan est redevenu la Toule, intraitable à la récupération, juste tactiquement et inspiré offensivement, en témoignent ses nombreuses occases manquées d'un rien ou encore sa passe dec' pour Gourcuff face à Nancy (4-0). Et d'ailleurs, il ne faut pas se tromper : si Lyon commence à carburer au super, ce n'est pas parce que l'ami Yoann laisserait entrevoir quelques fugaces réminiscences de sa forme passée. Car, n'en déplaise à tous ceux qui ne voient de corrélation qu'avec la courbe de l'ancien Girondin, le baromètre à l'OL, c'est Jérémy Toulalan. Le vrai taulier, le stabilisateur, l'assurance tout-risque, l'indicateur de la bonne santé lyonnaise quand Gourcuff ou Lisandro apparaissent davantage comme des détonateurs. Et au regard d'un Alou Diarra empoté, d'un Lassana en disgrâce, ou d'un M'Vila parfois encore un poil tendre, le meilleur six français actuel, c'est bel et bien la Toule. Et à l'heure de retrouver le Real Madrid, comme un rappel de temps toujours joyeux, ce retour vers le passé reste une condition sine qua non pour se dessiner un futur.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

c'est dingue quand même ! le mec il fait 3 bons matches et tout de suite, on s'enflamme !
il a disputé son 346e match de ligue 1 vendredi dernier...
Ouais. Mais la route sera longue avant de retrouver les Bleus...
http://journalduncule.blogspot.com/

Luis, drake, général, bastard, rejoignez-moi sur le meilleur Blog du Monde !
Il est beau, il est bon, il est chaud !

Més.
dieu soit loué, je ne suis pas sur la liste des invités de ton blog.

ma curiosité m'a, malheureusement, poussé à visiter ton blog.

cependant, un bref survol de ton blog me laisse imaginer ceci :

"bonjour, j'ai pas de vie, je suis frustré par SoFoot alors j'ai décidé d'y consacrer un anti-blog tellement j'ai la rage."

Du grand art.

bisous
Ca fait plaisir de voir la toul à son niveau. Plus que quelques frappes sur les poteaux et on le retrouvera tout frais tout neuf !! Indéniablement notre 6 le plus complet en France
Il a du courage le cabròn14, il se fait démonter de fort belle manière par à peu près tous les interlocuteurs qu'il sollicite (ou qui le sollicitent), et il n'hésite pas à tout poster en public ! Sa pauvre prose étalée au grand jour face aux réflexions posées et construites de ses détracteurs... Un très bon résumé de sa communication 2.0 est fait par le mail lui annonçant son bannissement (très bien rédigé, presque empathique) de sofoot et sa réponse d'ado funkikoolol trop branché pour vous pauvres petits supporters madrifootix même pas ultras !
on a souvent critiqué Puel aussi... mais il y a plusieurs éléments a prendre en compte...certes ses choix peuvent être parfois discutable, mais on oublie vite qu'il a connu l'après Juni, ce qui n'est pas rien au vue de l'importance dans le jeu, sur coup de pieds arrêtés mais aussi l'impact due l'ancien capitaine dans le vestiaire Lyonnais et sa faculté a motiver les joueurs; on oubli aussi la méforme de nombreux cadres de l'effectif : Toulalan et Gourcuff depuis le bain de sang en Afrique du sud, Cris qui peine a revenir au niveau depuis sa blessure et un Lissandro essentiel mais qui fait un match sur deux...
Je n'aime pas ce club, ni même le jeu proposé par cette équipe de l'olympique d'Aulas, mais il faut avouer que le Toulalan que l'on a connu avant l'Afrique du Sud est bien meilleur que la grande girafe d'Alou Diarra. Il est clair qu'à son meilleur niveau la Toule est le meilleur milieu défensif de France.
Je viens de lire le blog de Cabron et je me pose une question.

Comment c'est possible?

Je me demande vraiment comment on peut se prendre autant la tête suite à un bannissement d'un forum de foot. Et je me désole aussi sur le fait que le foot a pris une si grande place dans la vie de certains. Ils pensent, peut-être, que le foot n'est que la seule raison de vivre. Mais une vie qui ne tourne qu'autour du foot (et pourtant je fais et je suis le foot depuis plus de 20 ans)ne peut être que misérable.

Je viens sur ce site pour lire les articles qui offrent un angle différent que celui de l'Equipe, ou d'autres sites encore (pour avoir différents points de vue sur l'actualité car on ne peut pas dire que les journalistes sportifs des différents sites soient très objectifs), et posté quelques fois des commentaires.

Enfin tout ça pour dire que tout ceci n'est que du foot, mais que les forums deviennent de plus en plus un exutoire, comme peuvent l'être les stades de foot et où les intégristes de tels ou tels clubs s'en donnent à cœur joie pour lâcher leur venin rempli de haine et par moment même de racisme. Triste monde et triste vie de ces gens qui sont aveuglés par leur passion et qui ne voient pas qu'autour le monde continue de tourner (même sans eux).

Un fervent supporter du beau foot sans haine ni violence.
http://journalduncule.blogspot.com/

Luis, drake, général delacroix, glorious bastard, nick tamer et tous les mangeurs de morue, rejoignez-moi sur le meilleur Blog du Monde ! Il est beau, il est bon, il est chaud ! Commentez, pestiférez, vomissez.
Vous serez publiés, si vous en avez les cojones.

Més.
Cabron, tu écris mal. Tu es parfois drôle, mais toujours à tes dépends. Tu es pitoyable sans même t'en rendre compte. Tu n'as aucune répartie. Et surtout, tu pourris ce forum de façon éhontée. Alors arrête avec ton blog d'enfant. Vis. Ailleurs.
wagneau, aussi doux qu'un agneau parlant d'écrire mal. Lui, l'analphabète du site ?
Viens te nourrir ici mon petit : http://journalduncule.blogspot.com/ Et si tu signes un beau commentaire, je le validerai. Promis. Même si y'a rien d'intéressant dedans.
Cabron, j'espère que tu as compris ce qu'on te reproche. C'est une chose: à la fois facile et difficile, je le conçois. C'est se mettre simplement à l'écoute des autres de manière active. Je te souhaite d'y arriver.
C'est fou ce que son putain de torche-cul de blog nous apprend sur ce sous-homme:

cabron 14 aka johan chinasky pour Johan Cruyff et Henry Chinaski.
Né en 1973, bientôt 38 ans: mais qu'est ce qu'il fou de sa vie pour passer un temps si conséquent sur un forum de foot et y attacher tant d'importance?
De plus, s'il s'estime supérieur et pense dialoguer avec des cons, pourquoi perd-il son temps avec nous. Ah oui, pour nous "administrer" sa culture, une culture footbalistique fascisante envers ceux qui ne supportent pas le même club que lui, des "mécréants" comme il dit.

Sa vie donc??? Certainement ratée, une vie de frustré qu'il essaie de s'embellir en s'inventant un statut de socio(pathe) du barça. Une vie coincée dans la grisaille du Nord, si loin de "sa" Catalogne chérie, région dans laquelle il n'a bien évidemment jamais vécu et région dans laquelle sa misérable existence ne lui permettra jamais de s'installer. Une vie donc bien franco-française et monotone: alcool, boulot, sodo, dodo. Il en fait lui même l'aveu en 2009: "On dit souvent que le temps c'est de l'argent. Actuellement je suis endetté. Endetté jusqu'au cou. Je ne vais pas tarder à me retrouver à la rue si ça continue. Et à la rue, je disposerai de plus de temps ? Pas sur... Voilà où j'en suis." Une femme qui lui achète son sofoutre (pour se pignoler sur le més, elle doit être bien laide), un mioche qu'il emmène aux cours de musique et sûrement encore trop jeune pour saisir toute l'étendue de la bêtise de son père. En parlant de père, tiens, parles-nous de la saison 1984-1985 cabron. Tu sais, quand tu avais 12 ans... La dernière du tien. Celle où tu as été abandonné. Parle-nous de ces années ou tu as manqué d'un homme, un vrai, pour t'apprendre la vie ou simplement pour jouer au "fuuute" avec toi. Depuis cette époque tu hais la terre entière et jalouse les autres. Alors dès que l'occasion se présente, tu es là pour tenter de prendre ta revanche sur la vie en affirmant ta soi-disant "supériorité". Ton bonheur secret réside dans l'humiliation d'autrui.

Revenons un peu au football à présent, 1988, 15 ans, ce bon vieux hank devient culé. Cruyff, les Oranje, l'Euro, le barça. Ça joue bien, ça fait rêver, soit. On peut comprendre. Mais c'est alors que son esprit dégénère et part à la recherche d'une identité fantasmée afin de combler celle qu'il n'a pas. Aujourd'hui, le monde dans lequel il vit le rejette, la seule communauté susceptible de l'accepter est celle azulgrana. Bien trop lointaine pour se préoccuper de lui et se rendre compte à quel point il la dessert par son infamie.
2000, le boulonnais se rend pour la première fois à Barcelone à ..... 27 ans. Hé bien, il en a attendu du temps pour réaliser un de ses rêves de puceau! Et après ça il ose nous baratiner avec la catalogne et sa culture. Il emploie souvent des bribes de catalan mais le parle-t-il couramment au moins ou ne connaît-il que les slogans de son club??? Més que mierda! L'identité catalane tu ne l'auras jamais, tu n'es pas né là-bas cabron! Le barça, contente toi de le soutenir sans trop nous les briser, c'est à dire d'une façon plus humble et honorable que celle dont tu fais acte depuis trop longtemps déjà, depuis ce "2 avril 2006". D'ailleurs, ton entente avec french flair, le pollueur de forum de jadis n'étonne alors personne. Deux malades mentaux comme vous ça doit avoir de la ressource. En plus d'être fan du barça, vous avez les mêmes délires d'autosuffisance et d'omniscience. Cela vous perdra.

Pour finir, cabron dans le texte:

"Alors que dois encore partager avec vous mon amour de Feu Radio21, l'ancêtre de l'actuel Classic21, vous faire part de mon positionnement pour le rétablissement de la peine de mort pour certains criminels, la castration chimique pour les délinquants sexuels, l'euthanasie, mon amour des œuvres de Bukowski ou Crumb (dont je viens récemment de faire l'acquisition de "sa" Genèse), de Rammstein, etc..."

"Par la suite, ce ne sera que plus de 6 mois plus tard, pour le N° 15, que je renouvellerai l'achat du magazine. C'est alors ma femme qui était allée me le chercher. J'étais en effet dans la merde, j'avais la gastro et était alité. Elle était tombée sur le sommaire où figurait un article sur "Foot et bière". Connaissant mon amour du houblon elle savait que ce sujet m'intéresserait."

Parlant de Dieu: "Même si après une branlette par exemple, j'étais honteux de penser qu'il m'avait vu."

"Mais sur SF un nouvel arrivage de gros cons a fait son apparition, emmené par un jeune maghrébin qui met en avant son mal être et ses difficultés à accepter le pays hôte de ses ancêtres."

Dernière question: que fait encore cette raclure de l'espèce humaine sur ce forum??
Hein Arsenic ?!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ranieri demande le divorce
0 16