1. //
  2. // Quart de finale retour
  3. // Dortmund/Malaga

Toulalan, le dernier des Mohicans

Entre l’affaire Knysna et son exil andalou, c’est peu dire que Jérémy Toulalan avait disparu du paysage footballistique français. Mais plus de deux ans après le Mondial, « La Toul’ » régale en Espagne et frappe à nouveau à la porte des Bleus. Un come-back à la hauteur de l’homme : discret et épatant.

Modififié
692 46
Patrice Evra est revenu. Sans quelques notions de marquage élémentaires, mais il est revenu. Franck Ribéry aussi, a fait son retour. Un retour en forme, d'ailleurs. Éric Abidal a également eu l'occasion de retrouver la tunique bleue avant sa greffe de foie. Au final, à part Keyser Anelka, qui traîne la jambe du côté de Turin, tous les protagonistes du Usual Suspects version sud-africaine ont revu l'équipe de France. Tous sauf Jérémy Toulalan. Exilé à Malaga depuis la saison 2011-2012, l’ancien Lyonnais arbore le teint hâlé du retraité parti chercher le soleil en Andalousie mais la forme physique du travailleur saisonnier, parti cueillir les ballons sur les champs Navarre et d’ailleurs. Étincelant lors du quart de finale aller de Ligue des Champions face à Dortmund (0-0), le natif de Nantes à rappelé à ceux qui n’aiment pas la Liga que là-bas, à l’extrême sud de l’Espagne, vivait le dernier des mutins. Un sacré footballeur.

Une histoire de musique


De ses années passées aux côtés de Hatem Ben Arfa, Jérémy Toulalan a gardé un peu de Nietzsche. Pour le milieu de terrain andalou, « la vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil » . A Malaga, où il joue depuis 2011 sans avoir porté les couleurs de l’équipe de France, Jérémy, amateur de La Marseillaise, a pu pousser une autre chansonnette. « J’ai pu retrouver la petite musique de la Ligue des Champions, c’est déjà ça » déclarait-il à Eurosport, au sortir de rencontre face à Dortmund, la semaine passée. Un match que Jérémy a éclairé à sa façon, c’est-à-dire plus à la lampe frontale qu'au néon flashy. Une seule faute en 90 minutes, 33 passes réussies sur 37 tentées, une infinité de ballons grattés et deux frappes cadrées – de quoi filer un infarctus aux supporters de l’OL. Une belle partition donc, mais un récital relativement commun pour Jérémy, qui a pris l’habitude de se produire et de rarement décevoir devant les supporters de la Rosaleda qu’il aime tant. « Je suis très heureux ici, je pourrais difficilement l’être plus. » confiait-il d’ailleurs à L'Équipe. Ce petit plus, justement, ce serait très certainement des retrouvailles avec l’équipe de France. « Même pour un match, même pour dépanner en cas d’hécatombe » .

Un profil atypique


Ça tombe bien puisque hécatombe bleue il y a. Pour le prochain match de sa sélection en septembre face à la Géorgie, Didier Deschamps devra se passer de Blaise Matuidi, Paul Pogba et Yohan Cabaye. Et alors que l’on entendait certains réclamer Clément Chantôme, Étienne Capoue ou s’imaginer que c’était peut-être l’heure de parler de Benoît Cheyrou ou de guérir Abou Diaby, il ne faut pas s’y tromper : septembre 2013 doit être l’heure de Jérémy Toulalan. Logique quand on voit ses performances actuelles, triste quand on se rend compte qu’il y a besoin que trois membres du milieu de terrain des Bleus soient absents pour qu’on puisse, éventuellement – car Didier Deschamps ne s’est jamais vraiment exprimé à ce sujet – penser à Jérémy Toulalan. Mais ça, l’ancien Nantais s’en fout comme de sa dernière parka Aigle. Lui qui, à l'instar du sélectionneur national, se revendique comme « un ouvrier du football » , mène sa vie comme il joue au football. Discrètement et sans trop en faire. C’est peut-être pour ça qu’il place tranquillement son argent dans l’immobilier et que sa seule vraie folie, une montre Bell&Ross, soit le fruit d’un pari perdu avec Kim Kallström. Non, ce n’est pas une Rolex. Mais malgré ses tempes grisonnantes, Jérémy Toulalan n’a pas encore cinquante berges. Et quand bien même il les aurait, il se fout de Séguéla. Pas de Malaga. Les Bleus attendront.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

RedondoDuFief Niveau : District
Je n'ai jamais compris pourquoi on s'était autant acharné sur lui ! C'est pas le plus élégant des footballeurs ça c'est clair, mais prendre ça comme critère (entre autres bien sûr) dans un pays qui encense Matuidi c'est un peu étrange je trouve. Quant à sa lettre à la con* ça a écorné son image mais jusqu'à preuve du contraire on parle pas de football là.
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 2
Encore un bel article l'ami Swann ! Toulalan avait dit avant le match face à l'Espagne qu'il était encore juste physiquement mais au vu du match de la semaine dernière la question ne doit plus se poser et le prendre au moins en septembre s'il continue à aligner des perfs dignes de ce nom(surtout face à des grandes équipes telles que le Borussia).
*somagic* Niveau : CFA
1 faute sur un match pour un milieu Def..
tout est résumé sur la qualité du joueur au dela des mots...
ToxikCheese Niveau : Loisir
Un putain* de joueur.

Il a un Gonalons dans chaque orteils.


Surement pas assez Bankable extrafootbalistiquement pour qu'on lui redonne sa chance en EDF.
Comme toujours les articles de Sawann sont pertinents et intéressants. Malgré un gout pour Chantôme plus pour le personnage que pour le joueur, j'aimerais que l'on m'explique pourquoi un mec avec l'expérience de la Toule est pas plus souvent cité comme concurrent sérieux alors que tout le monde se paluche sur le Malaga de cette année
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Bonne touche avec la petite blague bien passé "Keyser Anelka"!! hehehe Swann tes articles me font la plupart du temps marrer avec de bon jeux de mots :)
Merci So Foot de rappeler à la mémoire du monde l'existence de ce joueur qui a très souvent été bon aussi bien avec son club qu'en sélection ! Quelle qu'est été sa participation aux événements sud-africains, je crois qu'il a largement payé sa dette. Allez DD fais pas ta mule relance-le !
Limitless10 Niveau : CFA2
Mis à part sa dernière saison à Lyon,il a toujours affiché un niveau exceptionnel,en edf commme à Lyon,c'était un taulier. Non seulement il devrait etre en équipe de france à l'heure actuelle,mais il devrait en être un titulaire indiscutable .
Marek Hamsik Niveau : National
Note : -1
Entièrement d'accord avec l'article, déjà que ne pas le convoquer pour les précédents matchs était une anomalie, là, ne pas le faire pour la Géorgie, compte tenu de l'absence de 3 milieux, serait un vrai scandale.

En plus, on parle d'un joueur qui possède une qualité rare à son poste en équipe de France: l'expérience. La Champion's, il connait; la sélection et les matchs à enjeu qui en découlent (c.f. Irlande, barrage), il connait. Au milieu des Pogba, Matuidi, Cabaye ou autres Gonalons, certes talentueux mais qui culminent à maximum 20 sélections, ce ne serait pas de trop.
Comme tout le monde ici bas, cet article de Mr Swann represente tres bien Toulalan le joueur de foot et l'homme.
Merci.
Super article M. Borsellino!

Il reviendra tôt ou tard, et quand ce sera le cas il ne bougera plus de l'équipe.
Le mec a mangé son pain noir comme un homme, sans pleurnicher, et ferai le chemin à genoux jusqu'à St Denis pour être sur le banc. Et si en plus il cadre ses frappes maintenant... ^^
MOREL_EST_UNE_PIPE Niveau : CFA2
Message posté par Marek Hamsik
Entièrement d'accord avec l'article, déjà que ne pas le convoquer pour les précédents matchs était une anomalie, là, ne pas le faire pour la Géorgie, compte tenu de l'absence de 3 milieux, serait un vrai scandale.

En plus, on parle d'un joueur qui possède une qualité rare à son poste en équipe de France: l'expérience. La Champion's, il connait; la sélection et les matchs à enjeu qui en découlent (c.f. Irlande, barrage), il connait. Au milieu des Pogba, Matuidi, Cabaye ou autres Gonalons, certes talentueux mais qui culminent à maximum 20 sélections, ce ne serait pas de trop.


20 sélections cumulée à eux tous tu veut dire!!

top la fin de l'article sinon
Journalducalembour.com Niveau : DHR
Il porte tout l'allant de l'équipe.

Je n'ai jamais compris pourquoi Laurent "LOL" Blanc se passait de lui pour y installer (roulement de tambour) Alou "Casper" Diarra. Surtout que la grande saucisse a été mis sur le banc par la Toul' à Lyon (ce qui l'a expédié à Bordeaux)

Je ne comprends pas que Laurent (je parle pas de Didier car lui a donné la chance à d'autre milieux) a rappelé Rib's et Patevra bien moins politiquement correct, bien moins corrects tout simplement que Jerem.

Moi je garde un grief contre Blanc, car faut pas oublier que le mec avait débarqué sur un champ de ruine et qu'il ne pouvait pas faire pire que son prédécesseur, et le bilan de BLANC : NADA; (je parle de Laul car pour moi c'est le bourreau de Jerem)

Quoiqu'il en soit : un joueur sérieux rigoureux dur sur l'homme pas aussi dégueu balle au pied qu'on le dit.

Incontestablement dans le top des MD francais.
Un ptit milieux à deux Matuidi Toulalan, ou à 3 Matuidi Toulalan Mavuba/pogba

PS :je trouve Cabaye , élégant, classe , juste mais sur côté.
C'est surement le meilleur Français à son poste, et pourtant c'est celui où il y a le plus de concurrence...

Par contre je veux bien qu'il se plaise à Malaga mais si ils sont privés de Coupe d'Europe pour je sais pas combien d'année, il restera pas là-bas, c'est sur. Arsène Wenger va donc probablement recruter quelqu'un d'autre, vu qu'il serait très très bien à Arsenal.
L'héritier de deschamps, un joueur juste qui manquait juste d'animation autour de lui pour donner sa pleine mesure en EDF.

Sinon les stats de ballon touchés c'était à la mi-temps, il a fait bien plus que 33 passes sur le match ;)
MOREL_EST_UNE_PIPE Niveau : CFA2
sa situation en bleu donne clairement le sentiment qu'il fallait choisir un bouc émissaire pour symboliser une page qui se tourne sur la tragi-comédie de Knysna-aussi risible cela soit il car c'est pas en virant 1 ou 2 joueurs sur 23 que tu tourne quoique ce soit-.
Le problème c'est que quitte à choisir une victime expiatoire à dégager il existe un gros melon qui porte un bouc ridicule et qui se croit irremplaçable qui semblait bien mieux correspondre au casting tant sur l'aspect sportif que sur celui de la morale.
Merci pour l'article - son absence de la sélection est effectivement une anomalie.
La Toul', reviens !
On pourrait même l'appeler pour la tournée en Am Sud de juin.
Je trouve que ce mini-stage en vue de la coupe du monde (en espérant qu'on se qualifie) est une excellente initiative dans la construction de cette nouvelle EDF.
Avoir un joueur de qualité et d'expérience aux côté des nouvelles pousses, même en remplaçant de luxe ne peut pas faire de mal.
Greffe du foie et non d'un rein... On ne parle pas encore de Lemoine en EDF, faut pas déconner* non plus
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
C'est sûr que c'est l'un si ce n'est le meilleur milieu défensif français.
J'anticipe un peu les réactions, rien à voir avec Matuidi, qui est un véritable piston. Toulalan est une moissonneuse-batteuse.
En Espagne, il est derrière Xabi Alsonso (jeu long) et Busquet (vice).

Bref, j'espère le revoir en équipe de France. Tout seul devant la défense, n'importe quelle défense.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Gündogan prévoyance
692 46