1. //
  2. // AS Roma

Modififié
1 23
Deux décennies qu’il enchante les pelouses de Serie A. À l’occasion de cet anniversaire, l’emblématique capitaine et joueur le plus capé de la Roma s’est longuement épanché dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport.

Le deuxième meilleur buteur de l’histoire du Calcio est d’abord revenu sur ses premiers émois avec le football professionnel avec une comparaison plutôt inattendue : « Mon premier but en Serie A est un souvenir plus fort que mon premier baiser, sur le plan émotionnel. Mon premier baiser, j’avais dix ans. Je l’ai fait parce que j’en voyais d’autres qui s’embrassaient. À cet âge-là, vous ne comprenez pas grand-chose. »

Parce qu’il a passé plus de temps à claquer des pions qu’à rouler des pelles, l’ex-international azzurro de 36 ans a également confié quels étaient les coachs qui l’ont le plus marqué tout au long de sa carrière. « Lippi est le meilleur entraîneur que j’ai eu, personne n’a son charisme. Capello a été aussi un grand, tout comme Spalletti, on se téléphone encore, dommage qu’il dise que c’est moi qui lui ait fait quitter la Roma, alors que c’est lui qui voulait aller au Zénith. Enfin, j’aimerais être entraîné par Mourinho » , a expliqué le plus grand suceur de pouce de toute l’Italie.

Enfin, à la question quel joueur transalpin a-t-il vu gambader sur les près plus fort que lui, l’éternel giallorosso n’a pas cherché bien loin : « Personne, les chiffres parlent d’eux-mêmes.  »

Appelez Seigneur Francesco XX.



RD
Modifié

derIngenieur Niveau : CFA
 //  Fidèle d'Arsenal
Note : 12
Grand joueur, oui, mais avec son melon actuel on pourrait anéantir la faim dans le monde !
Hello it's me Niveau : District
Alors que C'EST lui qui voulait aller au Zénith ? Sinon on comprend pas bien
Note : 2
"Parce qu’il a passé plus de temps à claquer des pions qu’à rouler des pelles" ... vous êtes sûr?
Partenaires
Le kit du supporter Trash Talk basket Vietnam Label
1 23