Totti, la fin approche

Éloigné des terrains depuis désormais plus de trois mois, Francesco Totti pourrait enfin rejouer ce week-end face au Milan. À désormais 39 ans, le Capitano, qui sera en fin de contrat cet été, n'a jamais semblé aussi proche de la fin.

4k 52
« Il y a deux ans, je lui ai conseillé d’arrêter tant qu’il était encore le numéro un. Mais je comprends qu’il aime la Roma et qu’il veuille y rester le plus longtemps possible. » Quand Zdeněk Zeman est invité à parler de Francesco Totti par le Corriere della Sera, il ne fait pas dans la langue de bois. Une habitude pour le Bohème qui n’hésite jamais à livrer le fond de sa pensée. Pour lui, le Capitano devrait donc avoir déjà soigneusement rangé ses crampons depuis un moment. Une déclaration qui a fait l’effet d’une bombe du côté de Rome ? Pas vraiment… Car il faut bien reconnaître que de plus en plus de monde se pose la question fatidique : Totti est-il vraiment inspiré de jouer une interminable prolongation, alors que son physique refuse de le suivre ? Pour preuve, 'Cesco n’a disputé que 3 petits matchs cette saison pour un but, en position de hors-jeu en prime. Depuis le 26 septembre dernier - soit la veille de son 39e anniversaire -, il traîne plutôt sa carcasse à l’infirmerie. L’histoire est déjà écrite : Totti est la Roma, et la Roma est Totti. Alors n’est-ce pas le moment d’y mettre un point final ?

Problèmes physiques et gestion compliquée


Cette année, Francesco Totti fêtera ses 40 ans. À cet âge, bien peu de joueurs de football et encore moins de (grands) attaquants sont toujours en activité. On a bien en tête Alessandro Del Piero, l’alter ego bianconero du Giallorosso, qui a aussi poussé la machine jusqu’aux quarante bougies, mais le Pinturicchio a lui quitté la Serie A en 2012 à 37 ans et demi. Après une saison à jouer les seconds rôles d’ailleurs. Et c’est bien là tout le problème de Totti à la Roma, il refuse d’être au second plan ou on refuse de l’y mettre. Seulement, ses capacités physiques ne lui permettent plus de briller sur la durée. La saison passée, il a bien disputé 36 matchs toutes compétitions confondues et inscrit 10 buts, dont un sublime doublé lors du derby de Rome. Il est même devenu le buteur le plus vieux de l’histoire de la Ligue des champions. Honorable. Même plus que ça. Mais Totti est aussi apparu dépassé dès que le rythme s’élevait trop. Lors des grands matchs face au Bayern, City ou la Juve notamment. Une donnée avec laquelle a eu bien du mal à composer Rudi Garcia.

S’il a certainement ses torts ailleurs, l’entraîneur français n’est pas aidé sur ce point-là. Mettez le Capitano sur le banc et c’est un crime de lèse-majesté. Alignez-le constamment titulaire et c’est une mauvaise gestion de ses minutes. En somme, Totti est difficilement gérable. En réalité, il se gère tout seul, mais c’est aujourd’hui la Roma qui en pâtit. Oui, même lorsqu’il est absent. Car l’ombre de Francesco pèse indéniablement sur l’environnement romain. Surtout, les Giallorossi ne savent plus vraiment quoi, comment et quand attendre Totti. En sauveur ? Sans doute pas. Ce mercredi, il devait d’ailleurs être enfin convoqué par Garcia. Après plus de trois mois d’absence pour une simple lésion musculaire à la cuisse droite qui ne devait, au départ, le tenir à l’écart qu’un mois. On aura beau scruter à la loupe le groupe qui était en déplacement à Vérone, on ne trouvera pas la trace de Francesco Totti. Alors, en attendant qu’il retrouve pour de bon les terrains, peut-être ce week-end, on espère que le Capitano a bien réfléchi à la décision qu’il va prendre en fin de saison.

Prolongation ou retraite ?


« Féconder le passé en engendrant l'avenir, tel est le sens du présent. » Pas sûr que Francesco Totti saisisse toute l’essence de la pensée de Nietzsche, mais c’est bien sur cette réflexion que doivent se pencher aussi bien la Roma que son capitaine. Le futur des Giallorossi dépend pour beaucoup de la gestion de la fin de carrière de l’un, si ce n’est du meilleur joueur de l’histoire du club. Autrement dit : que faire du Capitano, qui arrivera en fin de contrat cet été ? Une décision qui appartient en réalité plus à Totti lui-même qu’à la Roma. Difficile effectivement de croire que la Louve lui refuse une prolongation si lui est déterminé à jouer une saison de plus. Ce qui n’est actuellement plus forcément le cas, si on en croit sa compagne Ilary Blasi, qui s’est confiée à l’hebdomadaire italien Oggi sur la possible retraite de son homme : « Je pense qu’à chaque jour suffit sa peine. Francesco va avoir 40 ans et il a vécu pleinement sa carrière jusqu’ici. Au point que désormais, je pense qu’il aura envie d’autre chose. Mais il restera dans tous les cas dans le monde du football. »

Désormais, la balle est dans le camp de Francesco. Si on s'en tient à ses propres déclarations, il « continuera tant que son physique répondra présent » . C’est donc probablement la seconde partie de saison qui motivera sa décision finale cet été. S’il prend du plaisir et est épargné par les blessures, Francesco prolongera très certainement encore une saison. Sans se faire d’idées sur ses deux vieux rêves – atteindre le record de buts en Serie A de Silvio Piola (274 contre 244 pour Totti) et jouer dans le nouveau stade de la Roma - qui peuvent déjà être rangés au placard. En revanche, si son corps continue de montrer des signes de réticence, 'Cesco serait bien plus inspiré de dire stop. Dans ce cas, la Roma lui a déjà réservé une place au chaud dans l’organigramme du club. Et Totti pourra tranquillement tourner une immense page de l’histoire du football italien, en compagnie de ses potes Luca Toni et Antonio Di Natale. Une chose est sûre, on les pleurera le moment venu.


Par Eric Marinelli

Dans cet article

PaganBishop Niveau : DHR
Non.
Note : 1
L'un des meilleurs clairement, n'en déplaise aux haters qui pensent que les titres font la qualité du joueur.
Le Dernier gladiateur de Rome.
read my mind Niveau : National
Note : 1
Message posté par Prometheus
L'un des meilleurs clairement, n'en déplaise aux haters qui pensent que les titres font la qualité du joueur.


https://www.youtube.com/watch?v=MLKtWd68TJk
C'est un faux problème. La Roma (je parle de l'équipe et de Garcia) ne compte plus vraiment sur Totti depuis longtemps (bon, disons comme l'article, pudiquement, depuis trois mois). Qu'il joue ou pas, les problèmes sont ailleurs et nombreux.

En fin de saison, on lui organise un beau jubilé. On fait des discours, on distribue des fleurs, on pleure un bon coup. Et puis, voila!

En même temps, c'est vrai que sa retraite est assez symbolique. Totti est le totem de la Roma, un vrai romain doublé d'un vrai romaniste. On sait bien que ce genre de joueur - au delà de sa classe hors du commun - sera de plus en plus difficile à trouver dans un futur déjà là!
Massimo69 Niveau : DHR
Note : 1
@ Max: quelle génération putain! Moi mon top 5 c'était Buffon, Nesta, Cannavaro, Pirlo et Totti.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par Massimo69
@ Max: quelle génération putain! Moi mon top 5 c'était Buffon, Nesta, Cannavaro, Pirlo et Totti.


Je te le fais pas dire ;)
Cette génération nous a offert tellement de sensations fortes. Les Euros Espoirs 94-96 et 2000, la finale de l'Euro 2000(compétition incroyable soit dit en passant), la Coupe du monde 2006...
Malgré tous leurs exploits, on a tous l'impression qu'ils pouvaient faire beaucoup plus, notamment durant le mondial 2002 et l'Euro 2004 où certains aléas les ont empêchés d'aller plus loin...
Durant l'Euro 2008 ça ne passe pas loin non plus, avec une séance de tirs au but perdu contre l'Espagne qui était pourtant largement au dessus de la mêlée. Avec un peu plus de chances ça aurait pu être un palmarès digne de l'invincible Espagne.
Note : 1
Il fut un temps: zidane, ronaldo, figo, keane, beckham, totti, del piero, kahn, stam, nesta, maldini, cafu, roberto carlos, henry, rivaldo, van nistelrooy, shevchenko, rui costa..
Une generation de joueurs qui me faisaient b...der

C'est moi ou le football d'aujourd'hui est terriblement triste?
Totti, tout simplement le joueur qui m'a fait aimé la Roma. Il laissera un gros vide à sa retraite.
Je partage l'inquiétude de @Roberto quant à la relève, parce que là, vu le niveau de DDR, ça craint!

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 52