1. //
  2. //
  3. // Manchester United/Tottenham (1-2)

Tottenham stoppe United

Dernière affiche de cette Premier League version 2014, Manchester United-Tottenham a réservé son lot de spectacle. Dominateurs, les Red Devils se sont fait piéger en contre par des Spurs invincibles en championnat depuis l'arrivée de Tim Sherwood. United est désormais loin, très loin...

Modififié
3 32

Man. Utd - Tottenham
(1-2)
D. Welbeck (66') pour Manchester United , E. Adebayor (34'), C. Eriksen (65') pour Tottenham.

En cette après-midi de décuve, certains se devaient de bosser. À un horaire qui laisse le temps de digérer les petits-fours bas de gamme et le mousseux, Manchester United et Tottenham s'affrontaient avec pour objectif de ne pas laisser partir le wagon de tête. Côté Red Devils, une bonne surprise avec la titularisation de Wayne Rooney, incertain avant la rencontre. Pour les Spurs, Tim Sherwood, invaincu en Premier League depuis sa prise de fonction, avait fait confiance au duo Soldado-Adebayor sur le front de l'attaque. Avec pour ambition de contrarier la remontée mancunienne au classement et même de dépasser son adversaire du jour.

Manchester puni

Le début de la rencontre orchestrée par Howard Webb ne laisse guère de place au doute : United veut faire souffrir Tottenham sans round d'observation. Installés très hauts sur le terrain, Rooney et les siens ne laissent pas une once de possession aux Spurs. Étouffés, les Londoniens se dégagent avec peine à coups de longs ballons inexploitables pour le grand Togolais. Et les Red Devils poussent. Dans les dix premières minutes, Lloris est mis à contribution, sur une frappe de Smalling à l'intérieur des 18 mètres, puis sur une sortie dans les pieds de Welbeck. Sur son aile, Valencia, de retour de suspension, se balade et offre quelques centres bien sentis. Vigilante, la défense de Tottenham plie, mais ne rompt pas. Si la physionomie du match ne change pas d'un iota dans la première demi-heure, Lennon fait parler sa vitesse de pointe et offre à United un aperçu du jeu de contre-attaque mis en place par Sherwood (15e). Sans conséquence grâce à la bonne intervention de De Gea, mais annonciateur du déroulé de ce premier acte. Car Tottenham digère peu à peu son repas de la veille et retrouve sa précision. Face à ce Manchester stérile, Adebayor punit alors cette inefficacité criante en l'absence de Van Persie. Sur le côté droit, Eriksen fixe avant de déposer le cuir sur la tête de la grande gigue. Grâce à sa détente culminant à 3m70, Ade prend le meilleur sur Smalling, latéral droit de petit calibre, pour croiser (1-0, 33e). Quatre minutes plus tard, Lennon lâche une nouvelle fois son vis-à-vis et trouve l'Espagnol au point de penalty. En choisissant le genou au lieu de la chaussure, Soldado dévisse et manque l'occasion de faire le break. Un moindre mal pour des Spurs dominés mais réalistes.

Tottenham repousse United

Le second acte reprend sur les mêmes bases. Manchester, déjà un peu lâché au classement, se doit de revenir, d'autant que plus tôt dans l'après-midi, les favoris se sont presque tous imposés. Toujours maîtres du ballon, les Red Devils se montrent tout autant improductifs à l'approche des cages adverses. Pour redonner un peu de créativité à sa ligne d'attaque, David Moyes sort Smalling et Carrick pour Kagawa et Chicharito. Un choix lourd de conséquences puisqu'à la 66e, Tottenham amorce une nouvelle contre-attaque. Adebayor trouve Lennon qui perce plein axe avant d'adresser un petit centre en retrait. Contré, ce dernier traîne dans la surface avant qu'Erisken, plus prompt qu'un Valencia visiblement déstabilisé dans son nouveau rôle de latéral droit, ne plonge tête en avant pour tromper le portier espagnol (66e). Tottenham pense avoir fait le break, mais sur le coup d'envoi, la défense londonienne perd pour la première fois du match sa concentration et laisse s'échapper Welbeck qui, d'un habile piqué, trompe Hugo Lloris (67e). Ce but, inscrit alors que United se dirigeait une minute auparavant vers l'abattoir, a le don de réveiller un Old Trafford meurtri. Januzaj tente sa chance aux 20 mètres, Chicharito se fend d'une Madjer, Rooney allume, Vidić s'envole, mais la défense londonienne et Lloris tiennent bon. Malgré une possession gargantuesque, United se casse les dents et voit même Lennon se lancer dans un dernier rush. Mais le tableau d'affichage ne bougera plus.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

MindTheGap Niveau : CFA
Lloris a.k.a. "serrez les fesses, je sors!".

Marc Keller aussi bon commentateur, que joueur (n'en déplaise au Strasbourgeois).
Note : 1
tout de même, Lloris a eu chaud. Superbe match de sa part, mais la sortie à la 3éme dans les pieds de Welbeck, il sort clairement les deux points de la surface ; dans les dix dernières minutes, il arrache Young dans la surface (si le tacle de Debuchy valait rouge cet aprem, je ne sais pas de quelle couleur est celui qu'il aurait dû recevoir... sans compter le péno qui aurait dû suivre).

Bref, pas un grand fan de United ni de Tottenham, mais les deux équipes ont bien joué leur option : Tottenham en contre (c'est gâcher Eriksen quand même) et United en possession, mais la classe de Van Persouille a manqué aux abords du but...
Note : 4
Message posté par ouam
tout de même, Lloris a eu chaud. Superbe match de sa part, mais la sortie à la 3éme dans les pieds de Welbeck, il sort clairement les deux points de la surface ; dans les dix dernières minutes, il arrache Young dans la surface (si le tacle de Debuchy valait rouge cet aprem, je ne sais pas de quelle couleur est celui qu'il aurait dû recevoir... sans compter le péno qui aurait dû suivre).

Bref, pas un grand fan de United ni de Tottenham, mais les deux équipes ont bien joué leur option : Tottenham en contre (c'est gâcher Eriksen quand même) et United en possession, mais la classe de Van Persouille a manqué aux abords du but...



*les deux poings, bien sûr. l'important c'est les deux poings.
Une belle quenelle glissé par les Spurs, mais personne pour s'en offusquer.
Tous les bannis de AVB se mettent en evidence! Quelle tanche ce coach!!

Il recrute Eriksen cette été, il a presque jamais joué alors que c'est un sacré joueur!!
EstebanSanchodelaVega Niveau : DHR
Et à part ça, il donne quoi Capoue là bas ?
Du mal à taper les mecs en ce post-réveillon? :)
En tout cas c'était très appréciable à voir ce combat!
Note : 1
Message posté par EstebanSanchodelaVega
Et à part ça, il donne quoi Capoue là bas ?


honnête sans plus, j'ai trouvé. Il a été blessé pas mal je crois, mais ça va être dur de déloger Paulinho qui est assez énorme...

Eriksen aussi a été beaucoup blessé, non ? Pas pour défendre AVB, quoique... Tottenham a toujours le même projet offensif depuis son départ, ils le font juste trente mètres plus bas.
Message posté par halfcab
Tous les bannis de AVB se mettent en evidence! Quelle tanche ce coach!!

Il recrute Eriksen cette été, il a presque jamais joué alors que c'est un sacré joueur!!


@halfbrain

Eriksen a été out quasiment toute la première partie de saison.
Message posté par ouam


Eriksen aussi a été beaucoup blessé, non ? Pas pour défendre AVB, quoique... Tottenham a toujours le même projet offensif depuis son départ, ils le font juste trente mètres plus bas.


Sauf que tottenham marque 3 fois plus de buts que sous AVB
Note : 5
Message posté par Picou


Sauf que tottenham marque 3 fois plus de buts que sous AVB



Il n'empêche que l'idée est la même : pas d'attaque placée, du contre, du contre. ça marchait bien avec Bale, avec Eriksen ça me semble gâcher le talent (incroyable) du joueur. Mais ça permet de tirer beaucoup des qualités de Lennon... qui a bien fait mal à Evra cet aprem.

dur de comparer les cinq matches de Sherwood avec quoi, quarante ? de Villas Boas. On va attendre que ça se stabilise un peu...
J'attends patiemment qu'Adebayor redevienne médiocre, comme toujours dès qu'il est installé, et que Defoe se barre enfin histoire de chopper sa place au Brésil.
Un but et une passe dec et pas un mot de Canal sur Eriksen.
Imaginez juste si ozil l'avait fait contre MU avec Arsenal, on aurait eu une soirée théma Ozil sur Canal.
Petit bémol, je trouve qu'Eriksen ne s'impose pas assez dans l'équipe, il ne prend pas assez les clés du jeu, il l'a fait une fois, ça a fait but d'Adebayor.
C'est grave cette défense. Franchement.
Je_Suis_Pas_Zlatan Niveau : Loisir
Le retour d'Adebayor
Richie Incognito Niveau : CFA2
Message posté par ouam


Il n'empêche que l'idée est la même : pas d'attaque placée, du contre, du contre. ça marchait bien avec Bale, avec Eriksen ça me semble gâcher le talent (incroyable) du joueur. Mais ça permet de tirer beaucoup des qualités de Lennon... qui a bien fait mal à Evra cet aprem.

dur de comparer les cinq matches de Sherwood avec quoi, quarante ? de Villas Boas. On va attendre que ça se stabilise un peu...
J'attends patiemment qu'Adebayor redevienne médiocre, comme toujours dès qu'il est installé, et que Defoe se barre enfin histoire de chopper sa place au Brésil.


Je sais pas de quoi tu parles, t'as l'air sacrement a coter de la plaque pour dire qu'Adebayor est un joueur médiocre. Un joueur plutôt rapide pour sa taille, une belle technique, de la combativité, son point faible c'est le mental et son caractère de cochon mais c'est un très bon joueur. Apres je te rejoins sur le fait que ça joue bien en dessous des attentes quand on a de tels joueurs de ballons. Le problème c'est que y a trop de bons joueurs de même niveau au milieu (Holtby, Capoue, Sandro, Lennon, Eriksen, Paulinho, Dembele, Lamela, Chadli) Bien surs certains sont un peu plus fort que d'autres mais le système actuel n'est pas nécessairement fait pour garder le ballon et donc se valent a peu près. J aimerais voir un milieu du genre Paulinho et Dembele au centre, Lamela (qui mérite ca chance quel talent) et Lennon sur les ailes avec Eriksen derrière Soldado en 10 mais tu finis quand même par laisser Adebayor, Holtby dont je suis fan, Sandro sur le banc... Jamais cru que j'aimerais un joueur roumain dans ma vie mais celui la va devenir un très grand!
Note : 5
Message posté par Richie Incognito


Je sais pas de quoi tu parles, t'as l'air sacrement a coter de la plaque pour dire qu'Adebayor est un joueur médiocre. Un joueur plutôt rapide pour sa taille, une belle technique, de la combativité, son point faible c'est le mental et son caractère de cochon mais c'est un très bon joueur. Apres je te rejoins sur le fait que ça joue bien en dessous des attentes quand on a de tels joueurs de ballons. Le problème c'est que y a trop de bons joueurs de même niveau au milieu (Holtby, Capoue, Sandro, Lennon, Eriksen, Paulinho, Dembele, Lamela, Chadli) Bien surs certains sont un peu plus fort que d'autres mais le système actuel n'est pas nécessairement fait pour garder le ballon et donc se valent a peu près. J aimerais voir un milieu du genre Paulinho et Dembele au centre, Lamela (qui mérite ca chance quel talent) et Lennon sur les ailes avec Eriksen derrière Soldado en 10 mais tu finis quand même par laisser Adebayor, Holtby dont je suis fan, Sandro sur le banc... Jamais cru que j'aimerais un joueur roumain dans ma vie mais celui la va devenir un très grand!


je dis pas que c'est un joueur médiocre. Je dis qu'il livre des prestations insipides dès qu'il s'estime installé. Demande aux supporters d'Arsenal... il a la rage cinq minutes et puis recommence à jouer trop facile. Ce qui m'agace, c'est justement qu'il a un gros potentiel...

Justement, pour moi y a tellement de qualité que la tactique on-joue-bas-on-joue-le-contre empêche de voir des magiciens tels qu'Holtby ou Eriksen s'exprimer totalement. Ya de quoi faire une belle équipe de possession, quand même... Le problème du contre, c'est que tu n'auras pas tous les matches la réussite de cet après midi (ni le Lloris en état de grâce, ni le Webb semi-aveugle, genre "maintenant que Fergie n'est plus là je peux enfin arrêter de siffler pour United").

Surtout que derrière c'est pas l'assurance tout risque, je crois que ça leur ferait du bien d'avoir un peu plus le ballon (et ça permettrait à Dawson d'avoir une solution à la relance, plutôt que de gâcher son pied en bourrinant)

après c'est juste un avis, tant que ça marche... Je valide avec Auxerre, spéciale cace-dédi aux équipes de contre.
le problème c'est que quand tu joues en 4-4-2, tu peux pas jouer avec un vrai 10, mais Sherwood a bien vu qu'il fallait mettre du poids devant pour rester menaçant constamment. Quand Soldado jouait tout seul, l'adversaire le maitrisait sans soucis. Avoir la balle c'est bien, mais si c'est stérile c'est inutile. Je suis fan de la toque mais si on veut exploiter les qualités de l'équipe qui pour passent clairement par les côtés, il faut mettre du poids devant pour qu'il y ai qqn pour reprendre tous ces centres. On peut à long terme envisager une équipe qui joue la possession de balle, mais je pense qu'il faut être réaliste, on est pas encore capable de rivaliser dans le jeu avec Arsenal et City, par exemple. Mais ça sera de toute façon jamais évident de jouer avec Erisken en 10 et deux attaquants...
En plus jouer avec 2 attaquants permet à la fois de jouer les longs ballons sans les perdre tous, de jouer le contre (coucou Aaron et Kyle) et de maintenir la pression sur la défense adverse ce qui fait que le bloc adverse a tendance à rester plus bas. Perso, j'suis hyper satisfait du travail de Sherwood. Eriksen joue pas à son poste, et alors? 1 assist 1 goal ajd, moi ça me va!
C'est vrai que Marc Keller est vraiment un bon commentateur, je l'aime bien ce gars là..
Surtout que si aujourd'hui ils ont joué bas, on peut pas vraiment dire que c'est le cas tout le temps.

Sous AVD, ils avaient la possession généralement et très souvent de manière stérile. Face à Stoke, on peut pas dire qu'ils jouaient le contre, ils étaient quasi les 10 dans la moitié de terrain de Stoke pendant tout le match.

Je pense que Sherwood a juste adapté son schéma pour l'adversaire de ce soir.

Après ils ont une jolie liste de blessés aussi, au milieu Sandro et Paulinho doivent revenir, et avec tout le respect que j'ai pour Capoue qui fait le job, je pense qu'ils permettront de récupérer la balle plus haut et d'avoir une relance de meilleure qualité. En défense, même si ça commence à se stabiliser (Rose fait un peu peur) Vertonghen doit revenir également.

La seule grosse recrue sous-exploitée c'est Lamela à mon sens, mais Lennon semble indéboulonable à droite, il pourrait peut-être le faire jouer autour d'un 9 (à la place de Soldado ou d'Ade).

Je suis globalement assez satisfait également du boulot de Sherwood, faut voir si c'est une réaction d'orgueil ou si ça peut s'installer sur la durée.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 32