Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // City/Tottenham

Tottenham se fait Kun par City

Un Manchester City à deux visages - séduisant et efficace en attaque, peu rassurant en défense - domine Tottenham (4-1) dans un match à quatre penalties au cours duquel Sergio Agüero a signé un quadruplé.

Modififié

Man. City - Tottenham
(4-1)

S. Agüero (10'), S. Agüero (19'), S. Agüero (67'), S. Agüero (75') pour Manchester City , C. Eriksen (13') pour Tottenham.


Comme Carrie Mathison dans Homeland, Manchester City est bipolaire. Cet après-midi, face à Tottenham, les Citizens ont joué avec une seule équipe, mais deux visages. Séduisants et réalistes en attaque avec un Sergio Agüero on fire, auteur d'un quadruplé et qui a filé de sacrés maux de tête à la défense londonienne, les champions en titre ont été fébriles derrière. La preuve aux alentours de l'heure de jeu, lorsque Martín Demichelis se fait prendre comme un bleu par le rebond du ballon et Roberto Soldado. Le croche-pied de l'Argentin à la limite de la surface pousse l'arbitre à désigner le point de pénalty. Sans conséquence puisque Joe Hart est à la parade. Quoi qu'il en soit, Manchester City s'impose facilement (4-1) et recolle au train de Chelsea.

Sergio Agüero et les autres


Mauricio Pochettino a ressorti Younès Kaboul de la cave pour en faire un capitaine. Costaud. Ce même Kaboul qui, après un quart d'heure de jeu, se fait fixer par Sergio Agüero dans la surface. À l'arrêt, l'Argentin attend, attend encore, puis crochète, frappe du droit et marque (13e). Encore plus costaud. Et ce n'est qu'un début. Sept minutes plus tard, Erik Lamela pousse légèrement Frank Lampard dans la surface. Pénalty. Le Kun ne tremble pas et ajuste Hugo Lloris (20e). Plus tard, c'est au tour de Kaboul d'envoyer David Silva au tapis et l'ancien Colchonero sur le point de pénalty. Agüero vs Lloris, acte 2. Cette fois, c'est le gardien français qui sort vainqueur et qui permet à ses troupes de rester en vie. Entre-temps, Christian Eriksen avait égalisé à la suite d'une sale perte de balle de Fernandinho (15e) au milieu. De chaque côté, les attaques sont intenables et les défenses à la peine. Bienvenue en Angleterre. Bien que devant au tableau d'affichage, Manchester City est aussi fragile derrière qu'une charnière de Championship.

Quatre pénalties pour un seul match


Survivant du turn over de Pellegrini (Touré, Kolářov et Džeko sont remplaçants) en vue du déplacement à Moscou mardi en Ligue des champions, Sergio Agüero est l'homme de ce match. Chaque ballon touché, chaque accélération, chaque crochet de l'Argentin font paniquer Younès Kaboul & co. Seul Hugo Lloris parvient à museler le numéro 16 mancunien. Sauf à la 68e minute, lorsque pour la troisième fois de la rencontre, l'ex-gendre de Maradona place son ballon sur le point de pénalty et signe un triplé. Tout cela sous les yeux dépités de Roberto Soldado. Quelques minutes plus tôt, l'Espagnol a raté le sien face à Joe Hart, lui qui court toujours après son premier but de la saison. Quelques minutes plus tard, il est encore aux premières loges pour assister au bouquet final offert par Sergio Agüero. Un crochet du droit et une frappe du gauche dans le petit filet (75e). Sur les trois dernières rencontres entre Manchester City et Tottenham, les Spurs en ont pris 15 dans la musette.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
À lire ensuite
Sterling, cours en baisse