Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 14e journée
  3. // Chelsea/Tottenham (3-0)

Tottenham ne sait pas battre les grands

Les Spurs en sont décidément bien incapables. Après un début de match tonitruant, mais muet au possible, les hommes de Pochettino ont craqué en trois minutes suite au réveil d'Hazard et à la roublardise de Drogba. Leur possession de balle outrageante n'aura donc rien apporté…

Modififié

Chelsea-Tottenham : 3-0

Buts : Hazard (19e), Drogba (22e), Rémy (73e)

Lancé sur le côté gauche, Ben Davies balance un centre parfait pour Harry Kane dont la reprise de volée est parfaitement effectuée. Problème : le ballon s'envole dans les airs, et, de toute façon, l'arbitre siffle. La balle de Davies avait d'abord franchi les limites du jeu. Cette action résume parfaitement le Tottenham des grandes rencontres, beau mais inefficace. En un mot : loser. Neuf mois après sa déculottée à Stamford Bridge et quelques semaines après les roustes contre Liverpool et City, Tottenham prouve à toute l'Angleterre qu'il ne peut honnêtement pas faire le pas pour se retrouver parmi les grands. Les Lillywhites stagnent à mi-classement et Chelsea reste absolument intouchable.

Spurs en feu, mais vite refroidis


Tottenham lance le match à 100 à l'heure en se disant sûrement que les roustes à 4-0, c'est du passé. Vertongen passe donc à l'attaque dès les premières minutes. Sur son coup de tête, le Belge se chope par la même occasion Cahill. Sonné, l'Anglais offre le premier intérêt du match : l'apparition de la kiné Eva Carneiro. Absolument pas remis, l'international anglais enchaîne cinq minutes d'une abomination sans nom en se faisant surpasser par Kane. Le citoyen de Chingford plante d'abord sa tête sur la transversale avant de subtiliser la balle au pauvre Gary, tout heureux de voir Kane prendre la mauvaise option en tapant hors cadre, alors qu'il avait du monde à servir sur un plateau au centre. Les Spurs sont chauds ! Vexés, les Blues décident donc d'accélérer leur rythme. Willian se met aux manettes et Hazard débute son match. Après un superbe relais avec Drogba, le Belge sollicite Madame la réussite pour inscrire son 3e but sur action de jeu en PL. La chance de Tottenham est passée, on se croirait revenu au mois de mars et la dernière confrontation entre les deux équipes. Encore plus vieux que le Camerounais, Drogba reprend ainsi le rôle d'Eto'o et tape le 2-0 à la 20e, tout est dit. Le pressing local fait mal aux Spurs qui ne se montrent plus guère dangereux. Et quand c'est un peu le cas, Courtois est de toute façon là. Didier le sait, alors après Cahill, c'est au tour de l'Ivoirien de faire n'importe quoi en deux minutes : d'abord un coup franc au-dessus du stade, puis, seul aux six mètres, une reprise désastreuse de la tête qui file… vers son propre camp.

Du handball inoffensif


Tottenham montre beaucoup de bonne volonté en remontant sur la pelouse, mais la différence avec leurs hôtes, c'est que les Spurs ne savent pas se faire plaisir et profiter des cadeaux de la défense. Malgré le quart d'heure belge - Vertonghen et Chadli viennent chacun chatouiller Courtois – le danger est rare. Chelsea a fait son taf, alors les Blues campent à neuf dans leur territoire pendant que Tottenham joue au handball, et dès qu'il y a moyen de sortir, ils embêtent un peu - mais juste un peu, hein - Lloris. Quand la possession de balle devient presque insultante en faveur des Spurs, Rémy, qui vient de remplacer Drogba, vient quérir un long ballon, et se fait plaisir en allant littéralement fusiller son compatriote Hugo et ses copains qui ne méritent certainement pas cette pilule. De son banc, Pochettino voit les siens garder le cuir inutilement jusqu'aux dernières secondes. Courtois baille, il aura eu qu'un « gros » arrêt à faire en deuxième période, la frappe de son compatriote Chadli à la 93e…


⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi