Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. // Premier League – J17 – Tottenham/Chelsea

Tottenham, la troisième voie

C’est un Chelsea fragilement requinqué qui se présente au Lane pour affronter l’équipe la mieux placée dans la chasse aux Manchester. Tottenham attend ce test sereinement, dans le travail et l’abstinence festive décrétée par coach Harry.

Modififié
Le début de saison laissait craindre le pire. Exempté de la première journée en raison des émeutes londoniennes en août dernier, Tottenham avait entamé sa saison par deux roustes, l’une un peu plus grosse que l’autre, contre les gars du nord de l’Angleterre (3-0 contre MU et 5-1 au Lane contre City). A ce moment-là, Luka Modric faisait du boudin pour partir chez les Red Devils en pensant pouvoir faire plier l’impliable Daniel Levy et la défense, un secteur toujours sensible aux changements, se découvrait avec Brad Friedel dans les bois et Kyle Walker, un homme qui aime à visiter son couloir droit. Redknapp a alors fait sa spéciale, en abattant la carte mercato et en tapant plutôt juste : Scott Parker sort du merdier de West Ham et Adebayor du sien à City, en prêt.

Defoe et Tiburce

L’échassier togolais, qui n’avait pas les rapports les plus chauds de la planète avec les supporteurs de Tottenham, arrive à mettre l’écharpé moyen dans sa poche, et à s’adapter au jeu des Londoniens en chiffrant huit bâtons à son compteur but (dont trois doublés). Et s’il reste muet, Jermaine Defoe prend le relais la plupart du temps en surgissant du banc pour mettre à profit la prépa estivale effectuée avec l’Académicien de Dammarie-les-Lys Tiburce Darou ( « 3 séances quotidienne dès 6h du matin » selon Redknapp). Les Spurs, sans un grand Gareth Bale, alignent les rencontres et les points (victoires les plus marquantes contre Liverpool 4-0 ou Arsenal 2-1). Ils portent leur série d’invincibilité à 11 matches, série stoppée ou volée par l’arbitre du moment à Stoke lors de l'avant-dernière journée. Plus solide derrière, l’Angleterre observe la confirmation Kyle Walker après son bon prêt à Villa, l’assurance prise par Kaboul au côté du roi des genoux Ledley King (qui devrait jouer pour la 1ère fois depuis septembre 2010 un match en semaine) alors que l’attelage Modric-Parker et Van der Vaart se régale. Les chiffres sont éloquents. Avec 34 points à l’aube de cette 17ème journée, Tottenham est clairement en avance sur son tableau de marche des deux dernières saisons (deux fois 5ème en 2009 et 2010, respectivement avec 27 et 26 points). C’est bien simple. Ce total 2011, quasiment à mi-parcours, lui aurait offert la tête du championnat l’année dernière. Seulement, malgré cette série impressionnante, les Manchester arrivent à suivre et faire des Spurs le dernier sur le podium de la PL 2012. Malgré les 34 points déjà obtenus.

Lampard à Tottenham?


Ce jeudi soir, les hommes de Redknapp auront l’occasion de bouter Chelsea un peu plus loin du podium, et espèreront se consoler de la punition « No Christmas party » infligée par le coach aux cernes. Le moment est crucial puisque c’est bien ce Boxing Day qui avait permis aux Spurs la saison dernière d’anticiper un matelas de points qui avait bien servi après l’élimination européenne douloureuse contre le Real. Eliminé sans gloire de la Ligue Europa cette année, Tottenham veut de nouveau jouer la Champions League, et affiche ses ambitions dans les grands canards anglais (Sandro et Redknapp dans le Guardian qui parlent de titre). Cet hiver, coach Harry souhaiterait même alimenter encore plus son statut de renard du mercato en ciblant des profils « signables » : Gary Cahill qui se galère à Bolton et, devant, l’attaquant dont l’OM n’a pas voulu, Amauri qui serait en train de tailler son bouc pour filer gratos en Angleterre. Enfin Redknapp ne désespère pas de faire un gros coup: relancer Lampard, accessoirement son neveu.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:02 La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 23

Le Kiosque SO PRESS