Tottenham et l'héritage laissé par Sherwood

Modififié
4 5
Tim Sherwood a changé la vie de son ex, et cela le rend heureux.

Le nouvel entraîneur d'Aston Villa est revenu sur son passage sur le banc de Tottenham la saison dernière. Sherwood évoque notamment l'héritage qu'il pense avoir laissé au club, dans des propos repris par le Guardian : « Pochettino a hérité d'un bon groupe de jeunes joueurs que j'avais lancé » .

Le coach des Villans pense entre autres à Harry Kane : « En janvier 2014, le club voulait encore le prêter. Si je n'avais pas insisté pour le garder avec moi, il ne serait pas le Harry Kane d'aujourd'hui. Il a dû se battre, être très fort mentalement. Ils n'ont pas toujours chanté "He's one of our own" ("il est l'un des nôtres") » .

Sherwood tire tout de même son chapeau à Pochettino concernant la gestion de son effectif : « Il y a beaucoup de grandes stars dans l'équipe. Il aurait pu laisser de côté les plus jeunes comme Ryan Mason ou Nabil Bentaleb. Il ne l'a pas fait. Je le respecte pour cela. J'ai laissé un héritage là-bas avec ces jeunes joueurs, et il continue de les faire progresser » .

Kane, l'arbre qui cache la forêt de Sherwood.
MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DoutorSocrates Niveau : CFA
Aha, belle chute.
DoutorSocrates Niveau : CFA
De l'extérieur, il avait l'air d'avoir le charisme d'une loutre et le jeu produit n'était pas toujours des plus plaisants à regarder. Il faut néanmoins reconnaître que le travail accompli était honorable. Bon vent Mr Sherwood.
Le gars arrive après le massacre de l'équipe orgasmique de Harry le rouge par AVB le frigide et redresse la barre.
Franchement il aurait pu faire bien pire...

Putain je viens de me relire, je pense qu'une analyse Freudienne de mon post révèlerait beaucoup.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Aha, Harry le rouge! Super coach, super époque. Dommage qu'il ait foutu la merde à la fin en disant qu'il se voyait bien laisser Tottenham en plan pour aller entraîner l'équipe d'Angleterre. Et ce, alors que Tottenham était dans une dynamique absolument fantastique. Nostalgie...
Putain tu m'ètonnes ce 4-1-3-2 de malades avec les latéraux qui montaient jamais tellement y'avait même pas besoin de dédoubler avec Bale et Lennon qui foutaient le bordel sur les cotés tous seuls...
Mon Dieu ce chef d'oeuvre de bon sens.
Et c'est clair que le mec a laché scandaleusement la proie pour l'ombre, mais comme le disent les prix nobels de littérature en puissance : ''merci pour ce moment'' Harry...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 5