Tottenham au buzzer, Leicester au courage

Première journée de Premier League, et déjà des émotions : Tottenham s'impose 1-0 à West Ham grâce à un but de Dier à la dernière minute, Leicester tient Everton en échec, et QPR perd à domicile pour son retour en Premier League.

Modififié
11 8
Une Premier League qui débute par une défaite de Manchester United à domicile est forcément une Premier League qui va réserver des surprises. Et la suite de la première journée n'a fait que le confirmer. De fait, il valait mieux ne pas recevoir, en ce samedi après-midi. C'est simple, hormis Arsenal, qui s'est imposé en fin d'après-midi face à Crystal Palace (2-1), aucune équipe qui jouait à domicile ne s'est imposée.

La rencontre la plus mouvementée, mais pas forcément la plus prolifique, est celle entre West Ham et Tottenham. Un match un peu dingue, qui se solde par une victoire 1-0 des Spurs grâce à un but dans le temps additionnel de Dier, qui jouait là son premier match avec les Spurs. Pourtant, West Ham aurait pu ouvrir la marque bien avant dans ce match. Le joueur de Tottenham Naughton reçoit en effet un carton rouge à la demi-heure de jeu, pour une main dans la surface, provoquant un pénalty. Malheureusement pour West Ham, Noble se déchire et ne transforme pas la sentence. À l'heure de jeu, West Ham se retrouve à son tour à dix suite à l'expulsion pour un deuxième carton jaune de Collins. À dix contre dix, le match s'équilibre, et on se dirige tout droit vers un 0-0. Ce n'est finalement qu'à la 93e minute que Dier plante et offre ses trois premiers points à Mauricio Pocchetino sur le banc des Spurs. Costaud, comme baptême.

Leicester, double retour


Dans les autres matchs, on a vu des buts et des retournements de situation. Tout ce qui fait le charme de la Premier League, en somme. Deux nuls 2-2, pour commencer. Le premier entre Leicester et Everton, le second entre West Brom et Sunderland. L'homme de la journée, c'est le jeune Berahino, 21 ans, auteur d'un doublé en faveur de West Brom. L'attaquant a d'abord égalisé (ouverture du score pour Sunderland de Cattermole), puis a doublé la mise à un quart d'heure du terme, pensant offrir le doublé de la victoire à son équipe. Mais à cinq minutes du terme, Sunderland égalise par Larsson, offrant un point béni aux Black Cats. 2-2 aussi, donc, entre Leicester (qui fêtait son retour en PL) et Everton. Les promus ont fait preuve de courage, puisqu'ils sont revenus deux fois au score par Ulloa et Wood, répondant ainsi aux buts de McGeady et Naismith, les deux anciens du championnat écossais.

Enfin, deux succès sur la plus petite des marges pour Hull City et Aston Villa. Deux succès, donc, obtenus à l'extérieur, respectivement sur la pelouse de QPR et de Stoke. Les Queens Park, qui fêtaient comme Leicester leur retour parmi l'élite, ont imité en tous points leurs homologues londoniens de West Ham : ils ont raté un pénalty et ils ont perdu. Seul l'ordre change : d'abord le but encaissé (65', Chester), et ensuite le pénalty raté (Austin qui bute sur McGregor à la 85'). Retour raté, pour Loïc Rémy. Aston Villa peut de son côté célébrer sa première victoire de la saison, 1-0 sur la pelouse de Stoke, grâce à un but de Weimann inscrit au retour des vestiaires. Liverpool, qui reçoit demain Southampton, est prévenu : cette première journée ne sourit pas aux équipes qui jouent à domicile.

Morgane Carlier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Eric Dier, défenseur central, qui avance tranquilou et marque un but d'avant-centre pépouze à la 92ème. L'école portugaise j'imagine ...
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
http://gfycat.com/BaggyHeavenlyArcticduck

West Ham pourra toujours s'en prendre à lui pour les 3 minutes de temps additionnel.
Note : 5
Message posté par Anfield_Road
http://gfycat.com/BaggyHeavenlyArcticduck

West Ham pourra toujours s'en prendre à lui pour les 3 minutes de temps additionnel.


Sa frappe est pas dégueue en plus, en pleine course, elle passe bien au dessus du mur, cadrée et tout. Elle part juste du mauvais côté et manque un peu de puissance.
Même Eriksen a cru au but.
Bonne entame de match des Spurs avec beaucoup de mouvement et un jeu très porté vers l'avant. Techniquement ça semblait bien rôdé avec une circulation de balle rapide en très peu de touches. L'équipe a ensuite commencé à subir de manière assez curieuse et s'est mise en difficulté en concédant trop de coups de pied arrêtés proche de ses buts. Au vu du premier match le gros point faible de Tottenham réside dans le jeu aérien avec des défenseurs un peu courts dans les duels de la tête et un Hugo Lloris qui ne capte que très peu de ballons sur sorties aériennes. Le seul point réellement satisfaisant c'est la victoire finale parce qu'à mon avis, le Tottenham version 2013-2014 perd ce match alors qu'aujourd'hui on a vu la patte de Pocchettino et donc une équipe qui tient le coup mentalement. Avec une bonne fin de mercato et quelques réglages ça peut devenir très intéressant même si il reste beaucoup de travail. Ceci dit West Ham a fait belle impression et je les vois bien finir dans le top 10 cette saison.
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
Pourquoi ce n'est pas Rémy qui a tiré le péno?
Message posté par Anfield_Road
http://gfycat.com/BaggyHeavenlyArcticduck

West Ham pourra toujours s'en prendre à lui pour les 3 minutes de temps additionnel.


Ce que j'adore, c'est la réaction des joueurs. Ils ont tous envie de voir la trajectoire de la balle et si il y a but. Que ça soit le tir de Ronaldinho ou d'un blaireau ivre mort, ça les intéresse. Et le gardien prend la peine d'arrêter le tir. Ça me rappelle le kiné derrière la ligne de but qui arrête un tir avec la tête alors qu'il aurait pu mettre les mains. Le football dans le sang.
Je ne sais pas si les spurs vont prendre Depay, j'espère que non.
Il a fait un match de crackissimes hier, il a mis deux coup-francs de tarés....
S'il reste encore une saison au PSV, il finit à 40 buts et part pour 70 millions
Je me demande aussi ce que cette saison va donner côté Spurs. J'ai peur quand même que ça soit encore un peu trop léger en défense, notamment sur les côtés.

Ca risque d'envoyer un poil plus devant si Pochettino arrive à redonner confiance à Lamela et Soldado et si Eriksen maintient son niveau de la saison dernière.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rennes cartonne, Lyon cale
11 8