Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e tour
  3. // Tottenham-Leicester (2-2)

Tottenham arrache le replay

Sans jouer, Leicester est allé chercher le nul chez des Spurs qui ont limité les frais. Les Foxes s'en sont remis à leur réalisme et à l'intelligence de leur coach pour s'offrir un replay Mais Tottenham aurait dû l'emporter bien plus tôt.

Modififié

Tottenham Hotspur 2-2 Leicester City

Buts : Eriksen (9e) et Kane (88e) sp) pour Tottenham // Wasilewski (19e) et Okazaki (48e) pour Leicester

On oublie trop souvent la valeur d'un coup de pied arrêté. Pourtant, c'est encore le meilleur moyen de bouleverser la logique d'un match et d'obtenir un résultat positif en jouant de manière dégueulasse. Un corner des plus banals, un coup franc anodin ou un penalty arraché et c'est le score final qui en subit les conséquences. Certaines équipes l'ont parfaitement compris. Ce dimanche, elles s'appellent Leicester et Tottenham. En égalisant sur un coup de pied de coin sans avoir été dangereux une seule fois en première période, les Foxes se sont tracé le chemin pour la victoire. Mais les Spurs ont pigé la combine et obtenu un match retour grâce à un penalty dans les derniers instants.

Au vu du niveau affiché et de sa supériorité apparente, Tottenham aurait dû l'emporter dans son antre. Eriksen et ses potes ont eu la balle, dominé leur adversaire et même marqué le premier but. Seulement, ils n'ont été ni assez rigoureux ni assez efficaces pour choper la qualif'. Ranieri, lui, connaît parfaitement la formule pour maîtriser ce genre de rencontres. Un coup de patte, un remplacement tactique et un exploit personnel plus tard, son groupe et lui ont bien failli jouer un mauvais tour au public de White Hart Lane.

Comment marquer sans se créer d'occasions ?


La rencontre a beau sentir le bon petit choc de Premier League - le quatrième reçoit le deuxième -, les entraîneurs font tourner. Pas de Kane, Lamela ou Lloris, ni de Mahrez ou de Vardy sur la pelouse, donc. Dans un White Hart Lane chaud comme la braise, les deux équipes décident de sauter les lignes. Les ballons arrivent rapidement d'un camp à l'autre. La première véritable offensive fait mouche côté Spurs : un ballon repoussé par Schmeichel sur la première frappe cadrée du match signée Chadli profite à Eriksen, l'un des titulaires habituels, qui ouvre tranquillement la marque. Leicester ne touche alors plus le cuir et la défense est loin d'être sereine.

Tottenham va pourtant se faire rejoindre sur coup de pied arrêté. Excès de confiance ou erreur d'inattention ? Toujours est-il qu'un corner parfaitement exécuté par Gray permet au crâne de Wasilewski d'égaliser. Au vrai, les deux charnières centrales ont un peu de mal avec la vivacité des éléments offensifs. Mais les hommes de Pochettino s'en sortent quand même beaucoup mieux, avec pas mal de mouvements et une certaine maîtrise dans le jeu. C'est même un petit miracle que les Foxes aient réussi à marquer un pion. S'ils rejoignent les vestiaires sans être menés, c'est avant tout à cause des imprécisions de leurs adversaires (9 tirs à 4, 76% de possession !). Et un peu aux trois poumons de Kanté.

Le smile de Ranieri, le péno de Kane


Ranieri n'est pas de cet avis, puisqu'il fait le pari de remplacer le milieu de terrain par Okazaki, un profil plus offensif. Et les premières secondes de la deuxième mi-temps lui donnent raison : le Japonais fait son numéro devant un Vorm pas rassurant pour un sou et donne l'avantage à sa team. Ranieri, tout sourire, jubile. Quel coaching ! Et quelle surprise aussi ! Les Spurs, impatients, continuent d'avoir l'emprise sur le jeu, mais laissent des espaces derrière. Surtout, ils ne parviennent pas à inquiéter Schmeichel plus que de raison. Trop d'approximations, pas assez d'inspirations... Kane, Bentaleb et Alli font donc leur entrée pour mettre davantage de bordel. Sans succès. Tottenham a beau faire le siège du but, les Foxes tiennent bon. Jusqu'à la 88e minute et une main dans la surface. Kane ne tremble pas et offre un match retour à son équipe. Comme quoi, un coup de pied arrêté, ça change tout.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! il y a 2 heures Le but contre son camp lunaire d'un Russe en finale de futsal aux JOJ 9 il y a 11 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
il y a 5 heures Un coin de pelouse du Mondial 1998 mis aux enchères 13
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
il y a 9 heures Enzo Zidane rate un tir au but, son équipe éliminée 29