1. //
  2. // 16es de finale
  3. // Tottenham/Fiorentina (1-1)

Tottenham accroché par la Fiorentina

Au terme d'un affrontement qui n'a pas tenu toutes ses promesses, surtout en seconde période, Tottenham et la Fiorentina se quittent dos à dos (1-1). Les Spurs ont concédé l'égalisation à une Viola réaliste qui fait la bonne opération grâce à ce but à l'extérieur.

Modififié
5 10

Tottenham - Fiorentina
(1-1)

R. Soldado (6') pour Tottenham , J. Basanta (35') pour Fiorentina.


36e minute de jeu : la Fiorentina joue un corner à deux. Un choix qui se termine d'ordinaire par un ballon mort qui fait enrager tout entraîneur. Mais pas cette fois. Joaquín rentre effectivement un joli double contact sur Soldado qui tacle l'Espagnol par derrière et concède assez bêtement un coup franc à l'entrée de la surface. Mati Fernandez se charge du coup de pied arrêté en envoyant un missile qu'Hugo Lloris ne peut que repousser dans la forêt de joueurs devant lui. Une forêt dont surgit à l'arrachée le défenseur argentin José María Basanta pour battre la vigilance du portier français et permettre à la Viola d'égaliser. Après un début de match catastrophique, les hommes de Vincenzo Montella viennent de faire le plus dur avec le fameux but inscrit à l'extérieur. D'autant plus que le score n'évoluera plus après une seconde mi-temps bien terne. La Fiorentina ramène d'Angleterre ce qu'elle est venue y chercher. Tottenham garde toutes ses chances.

La Fiorentina évite le trou dans la basane


Une passe parfaite dans l'intervalle pour trouver Nacer Chadli qui bute sur le gardien roumain Tatarusanu. Tout juste de quoi se mettre dans le bain avant d'envoyer une volée parfaite, sur le corner qui suit, pour faire trembler les filets de la Fiorentina. Roberto Soldado ne met que sept minutes pour ouvrir le score et mettre Tottenham sur de bons rails. La Fiorentina est pourtant venue à Londres avec des ambitions, en témoigne l'équipe type alignée par Vincenzo Montella. Seulement, avoir des ambitions est une chose, les traduire sur le terrain en est une autre. Surtout quand on passe totalement au travers de son entame de match. Avec un quart d'heure de trop pour prendre la couleur de White Hart Lane, la Viola se tire une balle dans le pied. L'addition est même clémente, tant la défense italienne souffre, notamment sur les rushs d'Andros Townsend qui envoie de la compote à sa ville. Salah a bien une opportunité, mais Vertonghen revient parfaitement pour empêcher l'Égyptien de fêter royalement son retour en Angleterre. La formation toscane trouve toutefois l'égalisation sur coup de pied arrêté grâce à Basanta. Un coup dur pour Tottenham qui maîtrisait jusque-là les débats. Les Spurs ne sont d'ailleurs vraiment pas vernis, puisque Chadli accroche la barre juste avant le retour aux vestiaires.

Ah, on doit jouer deux mi-temps ?


Changement de physionomie après la pause : la Fiorentina met cette fois le pied sur le ballon. Salah allume une mèche dans la défense londonienne, mais sa frappe n'accroche pas le cadre d'Hugo Lloris. Si l'étincelle est bien là, la Viola ne crache quand même pas vraiment le feu du dragon. Mieux en place qu'en première période, les Florentins se contentent de faire déjouer les Spurs qui peinent à leur tour à se créer des occasions. Même si Townsend s'amuse toujours avec Pasqual, ses initiatives ne sont plus aussi dangereuses. Les changements arrivent comme à l'accoutumée à l'heure de jeu, avec Alonso qui met fin au calvaire de Pasqual et surtout Harry Kane qui fait son apparition à la place de Chadli. La donne reste toutefois la même avec bien peu d'émotions à signaler. Les deux équipes ne prennent plus de risques et semblent finalement se satisfaire du résultat. Une demi-heure fantomatique plus tard, l'arbitre de la rencontre peut mettre fin au premier acte. Rendez-vous dans une semaine à Florence pour la décision finale.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bilan italien : quatre nuls (dont deux en GB) et une victoire à l'extérieur. Mitigé. Pas dégueu mais pas triomphal.
C'est sur faire nul face à la terrible équipe du celtic c'est pas mal...
Continue comme ça avec cette mentalité le football italien finira derrière le football belge c'est à dire au fond du trou...
Message posté par russell westbrick
C'est sur faire nul face à la terrible équipe du celtic c'est pas mal...
Continue comme ça avec cette mentalité le football italien finira derrière le football belge c'est à dire au fond du trou...


De quelle mentalité parle-tu, Russell?

Le calcio est au fond du trou depuis des années, tu ne t'en aperçois que maintenant?

Le bilan est mitigé. Ni catastrophique ni euphorique.

Chaque club peut encore se qualifier. C'est déjà pas mal.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par russell westbrick
C'est sur faire nul face à la terrible équipe du celtic c'est pas mal...
Continue comme ça avec cette mentalité le football italien finira derrière le football belge c'est à dire au fond du trou...


Et tu penses quoi d'une équipe qui réussit pas à faire mieux que 2-1à domicile à 11 contre 9 face à un club qui termine la saison à la 4ème place d'un championnat prétendument de seconde zone ?
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
La Fio a dominé la seconde période collectivement, elle n'a juste pas su concrétiser ses dernières passes. C'est dommage parce qu'elle a eu un paquet d'actions dangereuses. A chaque fois ils ont fait le mauvais choix...

En tout cas c'étaient deux football totalement opposés ce soir. La puissance physique de Tottenham face à la technique de la Fio.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Les 5 du calcio vont passer si un doit sortir c'est le toro car pas d'expérience ! Mais bon Bilbao c'est merdique ..
Première mi temps dominée par les Spurs qui réussissent a marquer sur corner, avec Soldado, apres un gros temps fort. ( c'est pas une faute de frappe, SOLDADO)La Fio égalise sur un coup franc concédé STUPIDEMENT par Soldado... Lloris repousse la défense de Tottenham avait pas fini ça partit de carte du coup But. apres ça pas grand chose, juste des débouler de Townsed, très en jambe, Soldado, encore lui, qui tente une retournée, sans danger... Et une fin de deuxième mi temps (30 dernière min) très calme ou tout le monde était crevé, l entrée de Kane a pas changé grand chose.
Richie Incognito Niveau : CFA2
@georgeleserpent tu commences a nous fatiguer avec ton Dynamo qui est soit disant 4 eme alors qu'ils sont premiers.
DoutorSocrates Niveau : CFA
@georgelesperpent En plus de balancer des infos absolument fantasques, je trouve que tu es l'incarnation même de l'ethnocentrisme que tu prétends dénoncer. Tu sembles tomber des nues et découvrir à l'instant qu'en Ukraine, on sait aussi jouer au foot. Ensuite, tu pars de l'idée que tous les autres forumers de so foot sont dans ta situation, ce qui n'est absolument pas le cas. Je suis par exemple personnellement au fait de la force du championnat ukrainien, tout comme de nombreux autres, je ne le suis simplement pas pour la simple et bonne raison que je n'ai pas le temps de tout faire. Pour finir, permets moi de te dire que tu vas vite en besogne en comparant la force des championnats français et ukrainien alors qu'il semble que ce soit la première fois que tu vois jouer une équipe de l'Est.
Je crois enfaite que le gars confond avec le dinamo moscou.. mais ils sont 3eme donc je suis autant perdu que Baloteli qui met un chasuble.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 10