Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es de finale
  3. // Tottenham/Fiorentina (1-1)

Tottenham accroché par la Fiorentina

Au terme d'un affrontement qui n'a pas tenu toutes ses promesses, surtout en seconde période, Tottenham et la Fiorentina se quittent dos à dos (1-1). Les Spurs ont concédé l'égalisation à une Viola réaliste qui fait la bonne opération grâce à ce but à l'extérieur.

Modififié

Tottenham - Fiorentina
(1-1)

R. Soldado (6') pour Tottenham , J. Basanta (35') pour Fiorentina.


36e minute de jeu : la Fiorentina joue un corner à deux. Un choix qui se termine d'ordinaire par un ballon mort qui fait enrager tout entraîneur. Mais pas cette fois. Joaquín rentre effectivement un joli double contact sur Soldado qui tacle l'Espagnol par derrière et concède assez bêtement un coup franc à l'entrée de la surface. Mati Fernandez se charge du coup de pied arrêté en envoyant un missile qu'Hugo Lloris ne peut que repousser dans la forêt de joueurs devant lui. Une forêt dont surgit à l'arrachée le défenseur argentin José María Basanta pour battre la vigilance du portier français et permettre à la Viola d'égaliser. Après un début de match catastrophique, les hommes de Vincenzo Montella viennent de faire le plus dur avec le fameux but inscrit à l'extérieur. D'autant plus que le score n'évoluera plus après une seconde mi-temps bien terne. La Fiorentina ramène d'Angleterre ce qu'elle est venue y chercher. Tottenham garde toutes ses chances.

La Fiorentina évite le trou dans la basane


Une passe parfaite dans l'intervalle pour trouver Nacer Chadli qui bute sur le gardien roumain Tatarusanu. Tout juste de quoi se mettre dans le bain avant d'envoyer une volée parfaite, sur le corner qui suit, pour faire trembler les filets de la Fiorentina. Roberto Soldado ne met que sept minutes pour ouvrir le score et mettre Tottenham sur de bons rails. La Fiorentina est pourtant venue à Londres avec des ambitions, en témoigne l'équipe type alignée par Vincenzo Montella. Seulement, avoir des ambitions est une chose, les traduire sur le terrain en est une autre. Surtout quand on passe totalement au travers de son entame de match. Avec un quart d'heure de trop pour prendre la couleur de White Hart Lane, la Viola se tire une balle dans le pied. L'addition est même clémente, tant la défense italienne souffre, notamment sur les rushs d'Andros Townsend qui envoie de la compote à sa ville. Salah a bien une opportunité, mais Vertonghen revient parfaitement pour empêcher l'Égyptien de fêter royalement son retour en Angleterre. La formation toscane trouve toutefois l'égalisation sur coup de pied arrêté grâce à Basanta. Un coup dur pour Tottenham qui maîtrisait jusque-là les débats. Les Spurs ne sont d'ailleurs vraiment pas vernis, puisque Chadli accroche la barre juste avant le retour aux vestiaires.

Ah, on doit jouer deux mi-temps ?


Changement de physionomie après la pause : la Fiorentina met cette fois le pied sur le ballon. Salah allume une mèche dans la défense londonienne, mais sa frappe n'accroche pas le cadre d'Hugo Lloris. Si l'étincelle est bien là, la Viola ne crache quand même pas vraiment le feu du dragon. Mieux en place qu'en première période, les Florentins se contentent de faire déjouer les Spurs qui peinent à leur tour à se créer des occasions. Même si Townsend s'amuse toujours avec Pasqual, ses initiatives ne sont plus aussi dangereuses. Les changements arrivent comme à l'accoutumée à l'heure de jeu, avec Alonso qui met fin au calvaire de Pasqual et surtout Harry Kane qui fait son apparition à la place de Chadli. La donne reste toutefois la même avec bien peu d'émotions à signaler. Les deux équipes ne prennent plus de risques et semblent finalement se satisfaire du résultat. Une demi-heure fantomatique plus tard, l'arbitre de la rencontre peut mettre fin au premier acte. Rendez-vous dans une semaine à Florence pour la décision finale.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 23
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE