1. //
  2. // 29e journée

Tottenham a eu peur du loup

Tottenham pouvait revenir à 3 points de City, mais reste finalement 5e derrière Chelsea qui joue demain. La faute à des Wolves qui n'ont rien lâché...

Modififié
0 2
Wolverhampton / Tottenham : 3-3


Buteurs : Doyle (20è, 40è sp), Fletcher (88è) pour les Wolves ; Defoe (30è, 35è) et Pavlyuchenko pour les Spurs

Jeu collectif pas forcément très bien huilé pour les Spurs à Molineux face à des Wolves toujours aussi dangereux et pressants contre les grosses écuries de Premier League. Et une nouvelle fois, on a eu peine à croire que Wolverhampton est le 19ème de cette PL 2011. Tottenham aura survécu principalement grâce à ses individualités, Defoe servant deux jolis éclairs de loin, Pavlyuchenko envoyant un coup de fusil aux 18 mètres. Les Spurs pensaient pouvoir ramener les trois points, l'arbitre les aidant bien sur une décision plus que douteuse (duel aérien mal négocié par Gomes, mais but refusé). Mais sur un énième coup de pression, Fletcher arrache le point du nul. Et c'est bien mérité. Quelle énergie dépensée ! Pour info, Gareth Bale était de retour sur les prés après six matches d'absence et aura eu le temps de placer trois chevauchées dévastatrices en vingt minutes.

Liverpool / Manchester United : 3-1

Arsenal / Sunderland : 0-0

En manque de jus ces Gunners contre un Sunderland accrocheur et sans doute pas assez opportuniste. Arsenal n'a pas eu le gaz suffisant pour emballer la fin d'une rencontre frustrante. Arshavin se voit refuser un but pour un hors-jeu d'aveugle, se voit aussi refuser un pénalty. Au mieux, on a rapidement compris qu'Arsenal ne pourrait gagner ce match qu'à l'arrache. Mignolet était, comme souvent, dans un bon jour (parades sur un retourné et une mine de Bendtner, sur un coup-franc de Nasri, sauvé par sa transversale sur une tête de Chamakh). Szczesny a, lui, repris un peu de crédit avec un sauvetage sur un bel enchaînement de Welbeck, un revenant qui devrait faire du bien au foot anglais. A noter, le must du must dans la catégorie trop galvaudée des roux britanniques : Jack Colback.

Manchester City / Wigan : 1-0


Buteur : D. Silva (38è) pour les Citizens

Un match bien bien sale de Man City. Micah Richards aurait dû être exclu au quart d'heure de jeu, mais obtient la clémence de l'arbitre (carton jaune seulement malgré un tacle de brute). City s'en sortira grâce à un combo “savonnette-petit pont” du gardien venu tout droit d'Oman, Ali Al Habsi, sur une frappe de David Silva. Balotelli est encore sorti en faisant la gueule, Touré, contrôlé positif et suspendu, faisait aussi la gueule en tribunes et Dzeko n'a eu le droit qu'aux miettes de fin de match. Pourtant City solidifie encore un peu plus sa troisième place. Wigan, de son côté, ne pourra pas s'en sortir s'il lui faut trente occasions franches pour marquer, Rodallega ou pas.

Birmingham / West Bromwich : 1-3


Buteurs : Beauséjour (48è) pour Birmingham ; Mulumbu (47è), Morrison (58è) et Scharner (72è) pour les Baggies

Mauvaise descente pour Birmingham qui s'est fait cueillir à Saint-Andrews, une semaine après sa finale de Carling Cup. L'Ecossais Morrison joue les artistes de passage sur le second but (demi-volée mignonne) et Ridgewell et Scharner ont revisité la lutte en pleine surface de réparation. Triste retour à la réalité pour Birmingham, aujourd'hui relégable, qui voit West Brom le doubler. Les Baggies sont un peu plus au chaud, à la 16ème place.

Bolton / Aston Villa : 3-2


Buteurs : Cahill (45+2ème, 75è) et Klasnic (86è) pour les Wanderers ; Bent (15è), Albrighton (64è) pour les Villans

Villa y a cru pendant un peu plus d'une heure, à sa troisième victoire à l'extérieur. Houllier a trouvé une belle doublette à droite Walker-Albrighton, Bent fait ce qu'on lui demande mais la défense ne suit pas encore. Sixième match consécutif de Premier League en se prenant au moins un but. Si le redressement de Villa est si laborieux, c'est qu'Houllier ne peut pas encore se reposer sur son back four en cas de gros temps. Gary Cahill, un ancien de la maison Villans, aura calé un doublé, Sturridge a définitivement redonné un coup de fouet nécessaire à cette équipe de Bolton (invaincue depuis quatre rencontres maintenant) et Klasnic se met même à marquer.

Newcastle / Everton : 1-2


Buteurs : Best (23è) pour les Magpies ; Osman (31è) et Jagielka (36è) pour les Toffees

Une victoire des Toffees orchestrée par Mikel Arteta. Il n'a pas marqué mais a juste lancé sur des plateaux les deux buts d'Everton et réglé le match à sa guise. Leon Osman a répondu rapidement à l'ouverture du score d'un autre Leon, Best. Newcastle n'a pas réussi, comme contre Bolton à St James Park samedi dernier, à capitaliser sur son ouverture du score. Everton opère sa remontée avec deux bons repères : la dixième place et une différence de buts revenue à l'équilibre.

West Ham / Stoke City : 3-0


Buteur : Ba (21è), Da Costa (29è) et Hitzlsperger (83è) pour les Hammers

Comme West Brom, West Ham retrouve la zone des non-relégables, en sursis. Milieu de terrain au poil, Parker-Noble-Hitzlsperger, avec un peu plus de classe que celui de Stoke et victoire plutôt facile pour des Hammers qui ont retrouvé des couleurs en 2011, et presque une attaque (Demba Ba, quatre buts en quatre matches).

Fulham / Blackburn : 3-2


Buteurs : Duff (37è, 59è), Zamora (89è, sp) pour les Cottagers ; Hanley (45+1è) et Hoilett (65è) pour les Rovers

Absent depuis septembre, Bobby Zamora a marqué son retour en chef, avec vingt petites minutes de jeu. On se dirigeait tout droit vers le quinzième nul de la saison de Fulham quand, à la 89è, Aaron Hughes s'accroche avec Hanley dans la surface. Le grand Bobby prend ses responsabilités et transforme le pénalty. S'en fut trop pour Gaël Givet, fâché, qui se récolta un rouge après le coup de sifflet final.

Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

United volé à Chelsea, Arsenal volé à Newcastle et contre Sunderland... Les arbitres d'EPL sont complètement miro ou il faut commencer à se demander à qui profite le crime?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Sacré Suarez !
0 2