En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Fiorentina

Torricelli : « On se parlait en patois milanais avec Trapattoni »

Pensionnaire de la grande Juve de Lippi mais aussi présent au sein de la dernière Fiorentina capable de prétendre au Scudetto, Moreno Torricelli est surtout ce menuisier passé directement du football amateur à la Serie A.

Modififié
Pourquoi la menuiserie ?
En voyant mon grand frère passer ses week-ends sur les livres (rires). Étudier ne me disait trop rien. Alors, après le collège, j’ai commencé à bosser. Je suis d’Erba, dans une région qu’on appelle la Brienza et qui est très connue pour l’industrie du meuble. Bon, je n’étais pas chez un artisan, c’était de la grande industrie avec des grosses machines. Je faisais mes huit heures par jour, parfois des heures sup' car il y avait beaucoup de travail. Ça m’allait bien, c’était ma vie de mes 15 à 22 ans.

Parallèlement, vous jouez au foot dans les basses divisions.
J’ai commencé à Oggiono où l’on peut trouver un des plus beaux terrains d’Italie, c’est d’ailleurs ici que l’Allemagne de l’Ouest championne du monde avait choisi de s’entraîner durant le Mondial 90. Ensuite, je suis allé à la Caratese en Serie D (cinquième niveau national, ndlr). Grâce à mes performances, j’ai fréquenté l’équipe d’Italie des amateurs durant plusieurs années, c’était déjà génial pour moi. Vu que j’avais des touches avec des clubs de Serie C2, je pensais peut-être faire une année en pro pour voir si j’avais le niveau, mais rien de plus.

Puis arrivent ces matchs amicaux disputés avec la Juventus...
C’était à la fin de la saison 1991-92, beaucoup de Bianconeri étaient partis aux États-Unis avec la Squadra Azzurra pour y disputer un tournoi visant à promouvoir le foot avant la World Cup. Il fallait donc des joueurs pour les trois amicaux programmés. Le premier était contre la Pro Vercelli qui me voulait, et je dispute la rencontre avec la Juve. J’ai tellement plu à Trapattoni qu’il m’a demandé de rester. Avec lui, le feeling est passé de suite, il faut dire qu’on se parlait en patois milanais.

Et votre ancien boulot ?
J’ai posé ma démission, mais mon patron l’a bien pris ! Vous imaginez, un mec d’un bled de 4000 habitants qui passe à la Juventus du jour au lendemain ? En revanche, j’ai dû changer de look pour aller signer mon contrat devant Boniperti…

Ce fameux look de rocker, cheveux longs et petite barbe...
Dans mon village, mes meilleurs amis jouaient de la guitare, de la batterie et avaient formé un groupe, mais sans moi, car je n’ai jamais été doué en la matière. Je suis un grand fan d’heavy metal. Les Black Sabbath, précurseurs en la matière, restent mon groupe favori, car c’est un metal plus mélodieux.

« Le duo Batistuta-Edmundo ne s’entendait pas très bien hors du terrain, chacun voulait être protagoniste à sa façon. » Moreno Torricelli

Vous aviez l’immanquable clope aussi...
Le Trap m’en a fait voir de toutes les couleurs ! La première saison, il a dû me faire faire au moins cinq radios des poumons. Lippi lui avait poussé une grosse gueulante un jour, il tenait à ce que les joueurs aient une image exemplaire, et il avait raison. Malgré toutes ces remontrances, je fume encore aujourd’hui.

Comment gère-t-on ce quadruple saut ?
Il y avait déjà 5000 personnes lors de mes premiers entraînements à Turin ! Je pense qu’il faut une certaine inconscience. Je me suis toujours trouvé à l’aise sur le carré vert, peu importent les coéquipiers ou les adversaires, le langage du foot est le même. Je suis arrivé et j’ai délogé Carrera et De Marchi du poste d’arrière droit.

De 1992 à 1998, vous avez connu deux types de Juventus...
Il y avait d’abord celle du duo Trapattoni-Boniperti, une gestion très familiale, puis l’arrivée de Moggi, Giraudo, Bettega correspondait à l’évolution naturelle du foot business.

Parmi les champions que vous avez côtoyés, vous citez souvent Vialli, pourquoi ?
Gianluca était le vrai leader de cette Juve. Il a été un de ceux qui m’ont énormément aidé à mes débuts, sa grosse personnalité m’impressionnait. C’était un capitaine sur et en dehors du terrain, qui n’hésitait pas à être le porte-parole de ses coéquipiers auprès de la direction pour le moindre petit problème. Un des mecs fondamentaux dans la progression d’une équipe qui a tout gagné au milieu des années 90.

En 1996, vous faites également vos débuts en sélection...
L’impact a été plus difficile, c’est un système totalement différent, le rapport avec l’entraîneur est moins intime, car on se voit quelques fois par an. Je me sentais plus à l’aise en club, mais cela ne m’a pas empêché de participer à l’Euro 96 et au Mondial 98. J’avais hérité des numéros 8 et 9, car à l’époque, et hormis de rares exceptions comme le 10 ou le 3 de Maldini, on les distribuait par poste et ordre alphabétique.

En 1998, et après une razzia de onze titres, vous quittez la Juventus pour la Fiorentina.
C’est le Trap qui m’a fait venir, il y avait eu d’autres recrues comme Heinrich ou Amor. L’objectif était de faire mieux que la saison précédente et une qualification en Coupe de l’UEFA, mais jamais on ne pensait pouvoir se mêler à la course au titre.

Quel était le style de cette Fiorentina ?
Un 4-3-3 ou 3-4-1-2 très équilibré, même si on jouait souvent avec Rui Costa au milieu de terrain, en plus de trois attaquants. On le sait, la priorité de Trapattoni, c’est de ne pas encaisser de buts, et ensuite, notre armada offensive faisait le boulot devant.

Vous décrochez le titre honorifique de champion d’hiver, mais tout n’est pas parfait...
Le duo Batistuta-Edmundo ne s’entendait pas très bien hors du terrain, chacun voulait être protagoniste à sa façon, il y avait toujours quelque chose à régler de ce point de vue.

« Je me suis un peu remis au foot en supervisant les jeunes d’une équipe du coin, à la montagne. Ici, l’activité principale reste le ski, mais le foot est très suivi. » Moreno Torricelli

En février, alors que le Roi Lion vient de se blesser, Edmundo décide de rentrer au Brésil pour participer au carnaval de Rio, il vous avait mis au parfum ?
De ce que je sais, c’était écrit sur son contrat qu’il avait la permission de rentrer durant cette semaine. Si le club a accepté cette clause au moment de la signature, il avait donc tous les droits de pouvoir s’en aller. D’ailleurs, cela ne justifie pas notre fin de saison difficile, ni la blessure de Batistuta, absent un peu plus d’un mois. Cette saison-là, on a sorti de gros matchs face aux cadors, mais on a perdu énormément de points contre les petits. Je me souviens par exemple d’un revers 4-1 à Venise.

Mais vous êtes encore en embuscade avec 5 points de retard à 5 journées de la fin...
Oui, mais on a pêché au niveau de la mentalité. Je pouvais comparer avec ce que j’avais vécu à la Juve où l’humilité des joueurs était la base des succès. À la Fiorentina, les éléments-clés en manquaient, il aurait fallu faire plus de sacrifices personnels pour le bien de l’équipe.

En outre, c’est un Milan pas vraiment imbattable qui remporte le Scudetto. De quoi augmenter les regrets ?
Et surtout, les grands favoris qu’étaient la Juve et l’Inter finissent très loin derrière, à la 7e et 8e place. Le Milan avait eu beaucoup de mal dans la première partie de saison, c’est là que l’habitude du très haut niveau fait la différence. Trapattoni le faisait souvent remarquer, ainsi que des gars comme moi, Heinrich ou Amor. Il fallait quotidiennement reprendre les joueurs censés nous faire passer un cap, à commencer par Edmundo.

Après des passages à l’Espanyol et Arezzo, vous raccrochez les crampons à 35 ans et entamez une carrière d’entraîneur.
J’ai pris le temps de passer tous mes diplômes, trois en trois ans, pour pouvoir exercer à tous les niveaux. Après une saison avec les jeunes de la Fiorentina, je connais ma première expérience avec les seniors à la Pistoiese. J’arrive en février et atteint les play-out que l’on perd malheureusement. L’année suivante, je file à Figline, toujours en Toscane et en Serie C1, on frôle les play-offs, puis le club fait faillite. J’étais alors très proche de signer à Crotone en Serie B.

Et vous décidez de stopper votre nouvelle carrière à la suite du décès prématuré de votre femme...
La vie de mes trois enfants était déjà assez chamboulée comme ça, ils avaient entre 10 et 16 ans, je devais rester auprès d’eux, j’ai donc préféré renoncer.

Vous vous êtes retiré à Lillianes, petit village de 500 habitants dans la vallée d’Aoste, un choix insolite pour un ancien joueur.
J’ai toujours aimé la montagne, les randonnées, le ski, le grand calme. Puis, je suis à 40 minutes de Turin et pas très loin de Côme. Je me suis remis un peu au football en supervisant les jeunes d’une équipe du coin. Ici, l’activité principale reste le ski, mais le foot est très suivi, il y a beaucoup d’équipes amateurs. C’est juste que le réservoir est limité avec à peine 100 000 habitants.

Et vos anciens collègues menuisiers ?
Je les vois toujours. Malheureusement, l’usine en question a fermé à la fin des années 90 lorsque la crise arrivait tout doucement. On était une petite centaine d’ouvriers. Seules les grosses boîtes ont résisté.

Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32