1. //
  2. // Quarts
  3. // FC Barcelone-Atlético Madrid (2-1)

Torres plombe l'Atlético et relance le Barça

Alors qu'ils semblaient avoir le match en main, les Colchoneros ont finalement cédé face au Barça, la faute à un Torres expulsé prématurément. Tout reste ouvert pour le retour, mais l'Atlético a clairement manqué un coup.

Modififié

FC Barcelone 2-1 Atlético de Madrid

Buts : Suárez (63e, 74e) pour le Barça // Torres (25e) pour l'Atlético

Sur le bord de la touche, Diego Simeone agite les bras. Comme souvent d'ailleurs. Sauf que son geste en dit long sur les événements qui se déroulent à quelques mètres, sur le pré du Camp Nou. Face à la bouille de Fernando Torres, c'est bien un carton rouge qui s'agite. Les bras du Cholo sont inarrêtables, enchaînent les croix comme pour signifier « C'est fini » . Simple mise en scène ou peur réelle face à un Barça qui, en supériorité numérique, ne peut désormais plus perdre ? Si l'esprit du coach est impénétrable, son équipe l'est tout autant. Morts de faim, guerriers, et même efficaces en attaque, les Colchoneros anéantissent peu à peu ce Barça aphone, aussi bien en dribbles que dans son jeu collectif. Tout du moins avant que la machine ne retrouve des couleurs, bien aidée par ce coup de pouce du Niño naïf. Et ne donne malheureusement raison à la prophétie mimée de l'entraîneur gominé.

Torres fait et défait l'Atlético


Après la défaite dans le Clásico, le Barça ne peut de toute façon pas envisager un nouveau revers. Perdre deux fois face à l'ennemi madrilène, soit-il différent, n'est pas envisageable, et se ferait surtout plus dommageable sur cette scène européenne. Mais s'ils avaient fait preuve de suffisance lors du match face au Real, les Blaugrana accueillent cette fois-ci un adversaire dont les qualités sont plus à même de les contrarier. À chaque contact, un maillot noir gicle. À chaque tentative de décalage, un Colchonero surgit. À chaque incursion dans les 25 mètres, le bloc simeonesque resserre les lignes. Et ce Barça se fait rapidement impuissant. Car si Iniesta surnage et Neymar parvient à caler sa tête juste au-dessus des cages d'Oblak, l'Atlético, lui, joue dur derrière, mais diablement bien devant.

Le but de Torres

Profitant d'un repli un peu lent, et d'une sortie approximative de Piqué dans les pieds de Koke, Fernando Torres s'échappe ainsi dans l'axe, et trouve le petit trou situé entre les jambes de Ter Stegen (25e). Le plan est parfait, l'avantage mérité. Sur une extension folle, Griezmann est même tout proche de doubler la mise, mais la main du portier allemand est cette fois-ci sur la trajectoire. Dès lors, une vraie question se pose : que peut faire ce Barça-là face à tant de talent et d'agressivité ? Justement attendre que la seconde dépasse les bornes. Fernando Torres expulsé bêtement pour un second carton jaune, le Barça trouve un semblant de salut. Et n'attend plus que de surgir pour faire payer au Niño son débordement.

10 de der


Carrasco replacé en pointe, l'Atléti fait pourtant croire à un statu quo à la reprise. Mais à 10, les Colchoneros finissent par craquer. Pas tellement dans l'envie, mais dans le jeu. En face, le Barça redevient le Barça. Les passes se font plus tranchantes, rapides et, surtout, étirent les lignes pour profiter de l'avantage numérique. La défense, ou plutôt la muraille qui s'érige à cinq mètres des buts d'Oblak, est héroïque, à tel point qu'il se murmure dans les travées du Camp Nou que ce Barça-là n'y arrivera pas. Tour à tour, les socios voient une frappe de Messi trouver les gants du gardien, puis Neymar s'essayer par deux fois à la frappe enroulée du droit. Bilan des courses : une transversale et un ballon qui fuit d'un poil sur la tête d'Alain Juppé le poteau droit.

L'égalisation de Suárez

Autant dire qu'il ne manque pas grand-chose à ce Barça pour revenir dans la partie, si ce n'est un coup de pouce. Et finalement, c'est du membre le moins en vue de la MSN que vient le salut. Au détour d'une frappe déviée, Suárez s'en va pousser le cuir dans le but vide, et ainsi gonfler ses stats en Ligue des champions au Camp Nou (au moins un but à chaque fois). Les bisous sur le poignet sont offerts à un public enfin satisfait, et n'attendent qu'un nouveau coup de boule pour s'envoler un peu plus haut. À un quart d'heure du terme, le une-deux avec Alves accouche d'une tête rageuse et surtout victorieuse. Cruel, penseront certains, finalement logique, diront les plus pragmatiques, le Barça dominant la partie sans ombre ni partage. Mais si le Barça peut savourer son succès, c'est trop vite oublier que le résultat n'est pas si fantastique sur le plan comptable. Au Calderón, et à condition de rester à 11, l'Atlético conserve de larges chances étant donné le niveau de jeu affiché. Alors Diego, décroise tes bras : c'est uniquement fini pour ce soir.

Le 2e but de Suárez


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Raphaël Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    C'est quand même la troisième fois que l'Atletico mène contre le Barça pour finalement perdre 2-1
    Simeone c'est Mourinho en sympathique en fait.
    On dit l'Atético Madrid ou l'Atético de Madrid?
    groslardinho Niveau : DHR
    simeone va encore declarer qu'il est fier de ses joueurs malgré la défaite...
    Naturezza Niveau : DHR
    Vu qu'ils ont des philosophies de jeu identiques, combien de temps avant que l'opinion se retourne contre Simeone comme elle l'a fait pour Mourinho ?
    L'Atlético est une équipe de schyzo. Ils avaient toutes les armes en main pour faire chuter le Barça mais encore une fois ils pètent un plomb par l'intermédiaire de Torres, nul malgré son but, qui nous aura fait une Ramos. Lucas Hernandez aurait pu même le suivre... Au Camp Nou en Liga même cas de figure.

    Les mecs ne peuvent s'en prendre qu'à eux même.
    Message posté par holden
    On dit l'Atético Madrid ou l'Atético de Madrid?


    Les deux se disent en Espagne, même s'il me semble que "Atlético de Madrid" se dit plus souvent.
    Est-ce possible de signifier la stupidité du geste de Torres tout en soulignant la sévérité du carton ?
    Ronald Ignoble Niveau : CFA
    Message posté par holden
    On dit l'Atético Madrid ou l'Atético de Madrid?


    On dit l'Atletico Madrid, en Espagne on l'abrège souvent en "Atleti".
    L'exlusion de Torres est tellement stupide, il réussi l'exploit d'être encore plus stupide que Ramos.
    josip-illicite Niveau : DHR
    Message posté par Naturezza
    Vu qu'ils ont des philosophies de jeu identiques, combien de temps avant que l'opinion se retourne contre Simeone comme elle l'a fait pour Mourinho ?


    L'énorme différence est que Mourinho fout le bus avec des effectifs XXL, là où Simeone est en train d'offrir à un club la plus grande ère de son histoire, avec des moyens largement inférieurs à ceux des équipes du portugais.
    Je reste persuadé que l'Atletico pourrait être une bien meilleure équipe s'ils étaient plus ambitieux que ça... Simeone n'est qu'une variante de Mourinho; pas la moindre once de courage.
    Suarez : 2 ballons = 2 buts
    Django Renard Niveau : District
    Petit Barça ce soir certes mais en face... qu'est-ce que c'est laid, ils passent leur temps a jouer la comédie, a perdre du temps... un match c'est 90 min ? franchement ça a durer combien de temps ce soir en temps de jeu réel ??
    arbitrage tout moisie, des fautes inexistantes sifflées a la fin, un corner refusé a tord avec en plus 10 secondes de flou... bref compensation habituel après un rouge.
    Sinon le barça va falloir se reveiller, ce qu'on a vu en première mi-temps ne laisse rien présager de bon.
    Message posté par JohnyCash
    Est-ce possible de signifier la stupidité du geste de Torres tout en soulignant la sévérité du carton ?


    c'était la troisième faute qui justifiait un jaune...
    c'est pas un rouge direct hein
    l'arbitre a été clément une fois (alors qu'il avait déjà un jaune)

    faut pas trop poussé et faire genre l'arbitre est responsable -_-
    Quel monstre, le Suarez, quand même... Invisible tout le match, il est là pour te claquer les deux pions qui maintiennent l'équipe en vie.
    En tout cas quel match c'était. J'ai vraiment vibré devant cette 2ème mi-temps qui ne s'est déroulée que dans la surface de l'Atlético. Gros match de niveau Ligue des Champions.
    Y a un forumeur qui vit à Barcelone qui peut latter les couilles de Torres puis lui faire un bisou...puis lui cracher a la gueule? Merci d'avance! Sinon l'Atletico du Cholo se situe a quel niveau sur l'échelle de l'anticruyffisme? L'art de plier sans rompre!
    Note : 1
    La deuxième mi-temps du Barca est insensée. Certes l'Atletico a 10 contre 11 a posé le bus volontairement, mais voir Pique et Mascherano jouer dans les 30 derniers mètres adverses, c'est invraisemblable. Sachant qu'il restait le match retour et qu'un deuxième but les tuait.
    Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15
    mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20