Torres et son sens de la fidélité

Modififié
0 5
​Alors que l'Atlético reçoit ce samedi le Real dans son antre de Vicente-Calderón, Fernando Torres - buteur durant la double confrontation face au voisin en Coupe du Roi - va regoûter à la tension du derby madrilène, en championnat.

Dans une interview accordée au site AS, El Niño est revenu sur sa carrière et son comeback au sein de son club de cœur. « ​En football, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Mais, vous êtes régi par des principes qui vous conduisent là où vous êtes et vous construisent en tant que personne » , a déclaré l'attaquant espagnol.

Approché par les deux mastodontes espagnols au cours de ses plus belles années, Fernando Torres a justifié son choix de ne pas revenir en Liga sous d'autres couleurs que celles des Colchoneros : « J'ai eu plusieurs possibilité​s​ de rejoindre le Real Madrid ou le Barça​, mais l'affaire ne s'est jamais concrétisée. Non pas que je n'étais pas intéressé, c'est plus une affaire de sentiments. »

Pas sûr que Torres ait fait preuve de sentiment au moment de quitter sa deuxième conquête, Liverpool, pour Chelsea en 2011.
FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

LucaBrazzi Niveau : CFA
Note : 2
La photo est collector
Totti Presidente Niveau : Loisir
Sortez les violons...
lebrugeois Niveau : DHR
Torres n'a pas été formé à Liverpool et Chelsea n'est pas un rival historique des Reds, il a même été un peu poussé vers la sortie à l'époque...
Vu son rendement à Chelsea, on peut pas dire qu'il ait trahi Liverpool. Il était en réalité un émissaire en mission pour niquer le rendement des Blues. Bien ouej nino
fallait rester a liverpool. Pas si compliqué
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 5