Toros Neza : l'entertainmenent à la mexicaine

Teintures de cheveux peroxydées, célébrations de buts loufoques, entrées de rock stars, masques d'horreur ou d'hommes politiques vissés sur la tête. De 1993 à 1997, les banlieusards de Toros Neza ont fait le show en première division mexicaine. Il y a exactement vingt ans, les entertainers en disputaient même la finale...

Modififié
Les années 1990 ont été celles d'un certain retour à la sobriété : le grunge supplantait le hair metal, la montée des chiffres du chômage rendait caduc le reaganisme triomphant, et le préservatif s'imposait aux ardeurs du temps. Loin d'être monochromes, les années 1990 ont aussi été celles des décolorations et tenues fluo d'André Agassi, de l'âge d'or de Silvio Berlusconi, ou de celui de Palema Anderson gambadant en maillot trop échancré sur les plages de Malibu. Toros Neza, club de la banlieue de Mexico monté en première division en 1993, se situait dans ce deuxième courant, réticent à accepter une rupture avec les années 1980. Son esprit aussi potache qu'électrique était contenu dans le corps d'un attaquant argentin en constant surpoids, puissant comme un taureau et doté d'une technique exquise : Antonio Mohamed, dit « El Turco » . Arrivé au Mexique à seulement 23 ans, après être notamment passé par Boca et Independiente, cet entertainer allait progressivement transformer les Toros Neza en coqueluche de tout le Mexique. Son goût pour le show pouvait, par exemple, le conduire à faire une razzia dans un magasin de jouets pour que son équipe se présente sur le terrain masques vissés sur la tête : de Titi à Freddy Kruger, du chanteur de Kiss à Bart Simpson, en passant par l'ex-président mexicain Carlos Salinas de Gortari (1988-1994), particulièrement haï par son peuple. «  Cette idée a surgi quand est sorti le film Mask » , déchiffre son ex-coéquipier et compatriote, Germán Arangio, meilleur buteur de la courte histoire de Neza. Car, oui, les années 1990 ont aussi été celles de Mask...

Foot, lucha libre et rock n'roll


Les Toros représentaient Nezahualcóyotl, immense et imprononçable ville, longtemps considérée comme le plus grand bidonville du monde. Un coin où l'urbanisation a fini par se structurer, mais où il vaut toujours mieux fermer ses portières quand l'on circule. Ce qui peut d'ailleurs ne pas suffire. Le champion du monde brésilien Bebeto, passé brièvement par le club, en 1999, pourrait en témoigner. « Bebeto était juste devant moi, se rappelle Arangio. Et deux types, un avec un pistolet, l'autre avec un bâton, ont voulu le braquer. Je suis alors sorti et je leur ai dit : "mais qu'est-ce que que vous faites ? C'est Bebeto !" Ils l'ont alors laissé filer. Voilà ce pouvait engendrer le football à Neza. » Comme le rappelle Arangio, les joueurs des Toros ne vivaient pas dans leur bulle, mais au contact de la population, dans un environnement où pullulaient carrosseries, stands de tacos et petites épiceries. Pour Jörg Stiel, gardien suisse arrivé à Mexico, en 1993, le contraste était saisissant. « De la Suisse à Neza, c'est un choc, nous dit-il. Les Mexicains me disaient de faire attention, car mes cheveux blonds allaient attirer l'attention, mais il ne m'est jamais rien arrivé. » Pour son unique saison au Mexique, Stiel, alors troisième gardien de la Nati, ne jouera jamais vraiment à domicile, le stade Neza, pourtant hôte du Mondial 86, n'étant pas aux normes pour accueillir des matchs de première division. Avant d'être le trublion du championnat, Neza en était la Cendrillon, contraint de se faire prêter une enceinte, à Pachuca, à plus d'une heure de route de son siège. Mais il n'inspira pas de pitié bien longtemps...

Vidéo

Au pays de la lucha libre, le grand guignol des joueurs de Neza reçut un accueil enthousiaste. Car, une fois installés en première division, les Toros ne se contentaient pas de se présenter masqués. La créativité de Mohamed les conduisaient ainsi à arborer des teintures de cheveux du plus mauvais goût : souvent jaunes, parfois rouges, ou même vertes. Soigneusement travaillées, leurs célébrations de buts égayaient également chaque week-end de football. La plus fameuse ? Quand la moitié de l'équipe s'alignait au sol en attendant que le buteur l'enjambe. « Tout était extravagant dans cette équipe, se rappelle Arangio. À commencer par le propriétaire qui s'habillait en pantalon blanc, chaussures rouges, et chemises à carreaux roses et blancs. » Pas trop du genre à investir dans les infrastructures, Juan Antonio Hernández, un concessionnaire auto qui avait fait fortune en proposant des solutions de crédit innovantes, se montrait toutefois bien plus généreux au moment de recruter.

Outre le talent d'El Turco Mohamed, l'équipe de Neza pouvait ainsi compter sur le rude défenseur argentin Federico Lussenhof – qui fera ensuite carrière en Espagne –, sur le futur sélectionneur mexicain, Miguel « El Piojo Herrera » – devenu célèbre au Mondial 2014 pour ses célébrations de but explosives – ou sur le spectaculaire attaquant brésilien Nideson de Melo, pourtant aux prises avec de gros problèmes d'alcoolisme... Jörg Stiel, lui, était arrivé après avoir reçu une offre équivalente à ce qu'il gagnait en Suisse. « Mais c'était du net » , précise celui qui avait été tenté par une aventure en Amérique latine, après avoir été séduit par Santiago du Chili lors d'un stage de pré-saison. Dès 1994, le gardien reviendra pourtant en Europe. « Je n'aurais pas dû partir si vite de Neza, regrette aujourd'hui l'ex du Borussia Dortmund. Ce fut une grande erreur de revenir à ce moment-là.  » Dans les buts de Neza, Stiel sera remplacé par Pablo Larios Iwasaki, gardien aussi élastique que fantasque, qui perdra une partie de son nez à cause d'une addiction à la cocaïne.

« On était une équipe gitane »


Avec un tel casting, Neza ne faisait forcément pas seulement le show en marge du jeu, mais aussi sur le terrain. Les Toros allaient même devenir la deuxième équipe de cœur de tous les Mexicains, à partir de 1996. Petit, modéré et diplomate, l'entraîneur, Enrique Meza, débarque alors à Nezahualcóyotl, et va vite comprendre qu'il doit laisser s'exprimer sa meute pour en tirer le meilleur rendement. « C'était une équipe joyeuse » , résumait-il, sobrement, dans une interview accordée cette année à la télé mexicaine. Avec Meza, Neza va commencer à allier spectacle et résultats. En 1996, les Toros sont ainsi finalistes de la Coupe du Mexique et demi-finalistes du championnat. Toujours en proposant une orgie de jeu. « On était une équipe gitane » , formule Arangio. En 1997, Toros Neza sera ainsi à la fois meilleure attaque et plus mauvaise défense de la saison régulière. Ce qui ne l'empêche pas de vivre le sommet de sa brève histoire. Le 1er juin, à Guadalajara, El Turco, El Piojo et consorts jouent la finale retour du championnat, face aux Chivas. Après le nul de l'aller (1-1), l'espoir d'un titre n'a alors rien d'une chimère. Mais fidèle à sa tendance à passer du tout au rien, Neza va dérouiller au stade Jalisco, et prendre un set (6-1). Le départ, l'année suivante, d'Antonio Mohamed va signifier le début de la fin pour l'équipe banlieusarde, aussi victime d'une certaine folie des grandeurs, symbolisée par le recrutement de Bebeto. En 2000, Toros Neza descend, et disparaît deux ans plus tard. « C'est vraiment triste, estime Arangio. Cette équipe était vraiment spéciale et je dis toujours que si j'avais vingt millions de dollars, j'aimerais relancer cette aventure. » N'est-on pas en plein revival des années 1990 ?



Par Marcelo Assaf et Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Incroyable histoire, merci Sofoot !

Dommage que le recrutement de Bebeto soit pas + expliqué parce que ça parait quand même improbable !

Je vous conseille d'aller voir la gueule du goal cocaïnomane, ça fera passer l'envie à certains
T'as raison.La drogue ,c'est pas bien .....
1 réponse à ce commentaire.
OrvalMonOrval Niveau : DHR
Article très entertainmenentant
Elchelito delgado Niveau : DHR
Je verrais bien Machete en défense centrale dans cette équipe.
Le maillot de CJ lui allait à ravir! Grrrr
Merci pour l'article, j'ai eu le sourire du début à la fin.. :)
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26