Toros Neza : l'entertainmenent à la mexicaine

Teintures de cheveux peroxydées, célébrations de buts loufoques, entrées de rock stars, masques d'horreur ou d'hommes politiques vissés sur la tête. De 1993 à 1997, les banlieusards de Toros Neza ont fait le show en première division mexicaine. Il y a exactement vingt ans, les entertainers en disputaient même la finale...

Modififié
Les années 1990 ont été celles d'un certain retour à la sobriété : le grunge supplantait le hair metal, la montée des chiffres du chômage rendait caduc le reaganisme triomphant, et le préservatif s'imposait aux ardeurs du temps. Loin d'être monochromes, les années 1990 ont aussi été celles des décolorations et tenues fluo d'André Agassi, de l'âge d'or de Silvio Berlusconi, ou de celui de Palema Anderson gambadant en maillot trop échancré sur les plages de Malibu. Toros Neza, club de la banlieue de Mexico monté en première division en 1993, se situait dans ce deuxième courant, réticent à accepter une rupture avec les années 1980. Son esprit aussi potache qu'électrique était contenu dans le corps d'un attaquant argentin en constant surpoids, puissant comme un taureau et doté d'une technique exquise : Antonio Mohamed, dit « El Turco » . Arrivé au Mexique à seulement 23 ans, après être notamment passé par Boca et Independiente, cet entertainer allait progressivement transformer les Toros Neza en coqueluche de tout le Mexique. Son goût pour le show pouvait, par exemple, le conduire à faire une razzia dans un magasin de jouets pour que son équipe se présente sur le terrain masques vissés sur la tête : de Titi à Freddy Kruger, du chanteur de Kiss à Bart Simpson, en passant par l'ex-président mexicain Carlos Salinas de Gortari (1988-1994), particulièrement haï par son peuple. «  Cette idée a surgi quand est sorti le film Mask » , déchiffre son ex-coéquipier et compatriote, Germán Arangio, meilleur buteur de la courte histoire de Neza. Car, oui, les années 1990 ont aussi été celles de Mask...

Foot, lucha libre et rock n'roll


Les Toros représentaient Nezahualcóyotl, immense et imprononçable ville, longtemps considérée comme le plus grand bidonville du monde. Un coin où l'urbanisation a fini par se structurer, mais où il vaut toujours mieux fermer ses portières quand l'on circule. Ce qui peut d'ailleurs ne pas suffire. Le champion du monde brésilien Bebeto, passé brièvement par le club, en 1999, pourrait en témoigner. « Bebeto était juste devant moi, se rappelle Arangio. Et deux types, un avec un pistolet, l'autre avec un bâton, ont voulu le braquer. Je suis alors sorti et je leur ai dit : "mais qu'est-ce que que vous faites ? C'est Bebeto !" Ils l'ont alors laissé filer. Voilà ce pouvait engendrer le football à Neza. » Comme le rappelle Arangio, les joueurs des Toros ne vivaient pas dans leur bulle, mais au contact de la population, dans un environnement où pullulaient carrosseries, stands de tacos et petites épiceries. Pour Jörg Stiel, gardien suisse arrivé à Mexico, en 1993, le contraste était saisissant. « De la Suisse à Neza, c'est un choc, nous dit-il. Les Mexicains me disaient de faire attention, car mes cheveux blonds allaient attirer l'attention, mais il ne m'est jamais rien arrivé. » Pour son unique saison au Mexique, Stiel, alors troisième gardien de la Nati, ne jouera jamais vraiment à domicile, le stade Neza, pourtant hôte du Mondial 86, n'étant pas aux normes pour accueillir des matchs de première division. Avant d'être le trublion du championnat, Neza en était la Cendrillon, contraint de se faire prêter une enceinte, à Pachuca, à plus d'une heure de route de son siège. Mais il n'inspira pas de pitié bien longtemps...

Vidéo

Au pays de la lucha libre, le grand guignol des joueurs de Neza reçut un accueil enthousiaste. Car, une fois installés en première division, les Toros ne se contentaient pas de se présenter masqués. La créativité de Mohamed les conduisaient ainsi à arborer des teintures de cheveux du plus mauvais goût : souvent jaunes, parfois rouges, ou même vertes. Soigneusement travaillées, leurs célébrations de buts égayaient également chaque week-end de football. La plus fameuse ? Quand la moitié de l'équipe s'alignait au sol en attendant que le buteur l'enjambe. « Tout était extravagant dans cette équipe, se rappelle Arangio. À commencer par le propriétaire qui s'habillait en pantalon blanc, chaussures rouges, et chemises à carreaux roses et blancs. » Pas trop du genre à investir dans les infrastructures, Juan Antonio Hernández, un concessionnaire auto qui avait fait fortune en proposant des solutions de crédit innovantes, se montrait toutefois bien plus généreux au moment de recruter.

Outre le talent d'El Turco Mohamed, l'équipe de Neza pouvait ainsi compter sur le rude défenseur argentin Federico Lussenhof – qui fera ensuite carrière en Espagne –, sur le futur sélectionneur mexicain, Miguel « El Piojo Herrera » – devenu célèbre au Mondial 2014 pour ses célébrations de but explosives – ou sur le spectaculaire attaquant brésilien Nideson de Melo, pourtant aux prises avec de gros problèmes d'alcoolisme... Jörg Stiel, lui, était arrivé après avoir reçu une offre équivalente à ce qu'il gagnait en Suisse. « Mais c'était du net » , précise celui qui avait été tenté par une aventure en Amérique latine, après avoir été séduit par Santiago du Chili lors d'un stage de pré-saison. Dès 1994, le gardien reviendra pourtant en Europe. « Je n'aurais pas dû partir si vite de Neza, regrette aujourd'hui l'ex du Borussia Dortmund. Ce fut une grande erreur de revenir à ce moment-là.  » Dans les buts de Neza, Stiel sera remplacé par Pablo Larios Iwasaki, gardien aussi élastique que fantasque, qui perdra une partie de son nez à cause d'une addiction à la cocaïne.

« On était une équipe gitane »


Avec un tel casting, Neza ne faisait forcément pas seulement le show en marge du jeu, mais aussi sur le terrain. Les Toros allaient même devenir la deuxième équipe de cœur de tous les Mexicains, à partir de 1996. Petit, modéré et diplomate, l'entraîneur, Enrique Meza, débarque alors à Nezahualcóyotl, et va vite comprendre qu'il doit laisser s'exprimer sa meute pour en tirer le meilleur rendement. « C'était une équipe joyeuse » , résumait-il, sobrement, dans une interview accordée cette année à la télé mexicaine. Avec Meza, Neza va commencer à allier spectacle et résultats. En 1996, les Toros sont ainsi finalistes de la Coupe du Mexique et demi-finalistes du championnat. Toujours en proposant une orgie de jeu. « On était une équipe gitane » , formule Arangio. En 1997, Toros Neza sera ainsi à la fois meilleure attaque et plus mauvaise défense de la saison régulière. Ce qui ne l'empêche pas de vivre le sommet de sa brève histoire. Le 1er juin, à Guadalajara, El Turco, El Piojo et consorts jouent la finale retour du championnat, face aux Chivas. Après le nul de l'aller (1-1), l'espoir d'un titre n'a alors rien d'une chimère. Mais fidèle à sa tendance à passer du tout au rien, Neza va dérouiller au stade Jalisco, et prendre un set (6-1). Le départ, l'année suivante, d'Antonio Mohamed va signifier le début de la fin pour l'équipe banlieusarde, aussi victime d'une certaine folie des grandeurs, symbolisée par le recrutement de Bebeto. En 2000, Toros Neza descend, et disparaît deux ans plus tard. « C'est vraiment triste, estime Arangio. Cette équipe était vraiment spéciale et je dis toujours que si j'avais vingt millions de dollars, j'aimerais relancer cette aventure. » N'est-on pas en plein revival des années 1990 ?



Par Marcelo Assaf et Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Incroyable histoire, merci Sofoot !

Dommage que le recrutement de Bebeto soit pas + expliqué parce que ça parait quand même improbable !

Je vous conseille d'aller voir la gueule du goal cocaïnomane, ça fera passer l'envie à certains
T'as raison.La drogue ,c'est pas bien .....
1 réponse à ce commentaire.
OrvalMonOrval Niveau : District
Article très entertainmenentant
Elchelito delgado Niveau : District
Je verrais bien Machete en défense centrale dans cette équipe.
Le maillot de CJ lui allait à ravir! Grrrr
Merci pour l'article, j'ai eu le sourire du début à la fin.. :)
il y a 2 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 10 il y a 2 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 5
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 115
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 18 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38
Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17