1. //
  2. // ce qu'il faut retenir de la 32e journée

Toro ailé, Roma plumée

Dix matchs, 35 buts, un Derby della Mole (enfin) remporté par le petit, des Romains à terre et une lanterne rouge qui signe sa deuxième victoire en trois matchs. Ce week-end, la Serie A a fait dans le spectaculaire et l'inattendu. Et pour ne pas changer les bonnes habitudes, Higuaín a mis un doublé et Pirlo, un coup franc sous la barre. Allez, on vous raconte tout ça.

Modififié
4 11

L'équipe du week-end : le Torino

ILS L'ONT FAIT ! Vingt ans pile après son dernier succès face à l'ennemi juventino, le club le plus populaire de Turin est parvenu à faire tomber la Vieille Dame dans un Stadio Olimpico chaud comme la braise. Comme à l'aller (victoire 2-1 de la Juve, à l'arrachée), Pirlo a marqué, mais son coup de patte divin n'a pas suffi au triomphe des Bianconeri. Sans Tévez, Évra, Marchisio et Chiellini (laissés au repos), les hommes d'Allegri n'ont jamais réussi à recoller au score malgré un paquet d'occasions et un nouveau coup franc du sieur Andrea sur le poteau. Comme un symbole, c'est Fabio Quagliarella, juventino jusqu'à l'été dernier, qui a porté le coup fatal à la Vieille Dame. Dans le jargon, on appelle ça un Judas.

L'homme du week-end : Luca Toni

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes. Ce week-end encore, Luca Toni a fait honneur au proverbe et aux couleurs du Hellas Vérone. À dix contre onze dès la 18e minute suite à l'expulsion de leur gardien Rafael, les Gialloblù ont réussi l'impossible exploit de l'emporter face à une formation de Sassuolo pas franchement très inspirée (3-2). Comme souvent, c'est Luca Toni qui est venu jouer les héros. À bientôt 38 balais, le vieux s'est tranquillement offert son quatrième doublé de la saison, portant son compteur buts à 17 réalisations. Soit autant que Mauro Icardi, un gamin de 22 ans. Alors, c'est qui le patron ?

Vous avez raté Napoli-Sampdoria et vous n'auriez pas dû

- Six buts, trois cartons jaunes, un CSC, un penalty d'Higuaín et une boulette anthologique du gardien de la Samp pour couronner le tout. Assurément, Napoli-Sampdoria était LE match à ne pas louper ce week-end. Menés dès la 12e minute suite à un joli CSC de Raúl Albiol, les Partenopei et Manolo Gabbiadini ont ensuite pu profiter des mains en mousse d'Emiliano Viviano pour revenir au score. Par la suite, le Napoli s'en est remis au talent de Pipita (doublé) et du revenant Insigne pour finalement l'emporter 4 buts à 2. La praline de Luis Muriel à la dernière minute n'a rien changé, Naples prend les trois points et recolle à deux longueurs de la Roma. Après la qualif' de jeudi en Ligue Europa, on peut le dire : tout sourit au Napoli !

Les gestes du week-end

Ce dimanche, toute la Juve est tombée face au Torino. Y compris Max Allegri.


Parfois, Pirlo rate ses coups francs...


... mais le plus souvent, c'est dedans !


Gabbiadini a inscrit son 12e but de la saison. De loin le plus beau.


Si Luca Toni tient la forme, Klose n'est pas mal non plus pour un vieux.

La vidéo du week-end

- En marge du derby de Turin remporté par les Grenats, de violents affrontements ont éclaté entre supporters rivaux avant la rencontre. Alors qu'une bombe agricole lancée aux abords du Stadio Olimpico aurait fait une dizaine de blessés, le car de la Vieille Dame a été caillassé par des tifosi du Toro visiblement bien remontés. Ennemis un jour, ennemis toujours...

Youtube

Filippo Inzaghi a dit...

« Nous aurions perdu contre n'importe qui aujourd'hui. Il n'y a pas d'excuse. Je suis très énervé et je demande pardon aux tifosi, au club et au président. Désormais, seuls ceux qui tiennent à ce maillot iront sur le terrain... » Attendez-vous à voir débarquer Pippo sur la pelouse mercredi soir face au Genoa.

Dolce Vita : Parme

Non, ce n'est pas ironique ! Même dans la galère, on peut toujours trouver l'espoir. Actuellement en pleine faillite, le club de Parme, bon dernier depuis le début du championnat, s'est offert une courte mais belle victoire face à Palerme (1-0). Un penalty d'Antonio Nocerino en première période a suffi au bonheur des Parmesans qui viennent d'enchaîner, malgré tout, leur quatrième match sans défaite. Après leur victoire improbable sur la Juve il y a deux semaines, les hommes de Roberto Donadoni vont tenter de réitérer l'exploit sur la pelouse de la Lazio mercredi. Mort, peut-être, mais certainement pas enterré.

La stat (pas si) inutile

25. Comme le pourcentage de matchs gagnés par la Roma depuis le 1er janvier 2015. En s'inclinant sur la pelouse de l'Inter samedi soir (2-1), l'équipe de Rudi Garcia a concédé sa quatrième défaite de la saison et enchaîné son troisième match sans victoire. Ça commence a faire sacrément désordre tout ça.

Et sinon

- Insigne a marqué son premier but depuis sa rupture des ligaments croisés au mois de novembre.
- Rien ne va plus à Florence où la Fiorentina vient de perdre son quatrième match d'affilée. Une défaite 1-3 face à Cagliari qui pose sérieusement problème.
- Le malheur des uns fait le bonheur des autres. En battant la Viola, Gianluca Festa réussit ses débuts en Sardaigne après le départ anticipé de Zeman.
- En battant la Roma, l'Inter prend trois points et repasse devant le Milan, défait 2-1 à Udine. Duel de losers.
- Giampaolo Pazzini a joué, et a planté ! Une première depuis le 22 février. C'est Madame qui va être contente.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vraiment bizarre cet avant-centre là ... ce N°9 qui plante quand on le fait jouer ... Pats ... Pazzini ? Oui c'est ça.
Note : 1
Petite curiosité : contre le Milan, l'Udinese a joué avec un maillot moitié Udinese, moitié Roveretto (une équipe de volley), opération montée par son sponsor Dacia. N'importe quoi.

Autre petite curiosité : après examen de plusieurs vidéos de la part des enquêteurs, la bombe agricole qui a blessé 10 tifosi du Toro à l'intérieur du stade (et non aux alentours comme So Foot continue à le raconter) n'aurait pas été lancée par des tifosi adverses mais aurait explosé à la gueule de ceux qui l'avait apportée là. Pour l'instant aucune excuse de la part des "journalistes" qui hier réclamaient des interdictions de déplacement pour la tifoseria juventina ou la fermeture du Stadium (alors que le match se jouait à l'Olimpico).
N'importe quoi aussi.
Note : 2
Correction : Roveretto est une équipe de handball, le volley ce sera pour un prochain maillot (encore 2 opérations comm' de prévues).
CelticLisbonLion67 Niveau : DHR
sauf que quagliarella est formé au Torino, donc moyen le Judas là (si ce n'est qu'il a joué à la Juve, trahisant ainsi le Torino, mais j'imagine que ça l'a rattrapé)
Re David, sombre merde, tu le vois le titre de la gazzetta maintenant?

Plutôt que d'être un partisan de bas étage, donneur de leçon et vulgaire écervelé soumis à la défense de son club fétiche au point de manifester une bêtise incommensurable, peut-être pourrais-tu ajouter un nouveau post maintenant pour écrire que finalement c'est - peut-être - bien les juventini les coupables ... ?

Je me moque de la couleur de leur t-shirt, les ultras italiens sont tous des abrutis. Et parmi ceux-ci, ceux de la juve sont en haut de la pile niveau violence. Avec les romains oui, si tu veux encore manifester ta bêtise en entrant dans ce débat stérile de la couleur du maillot.

Défendre les ultras de ton club suffisait déjà à te rendre aussi con qu'eux, te tromper parce qu'à 13h14 la gazzetta a dit que ce n'était pas eux alors qu'à 13h13 elle disait l'inverse, vraiment, ça te rabaisse encore.

Si tu étais du Toro tu dirais que les cailloux sur le bus de la juve c'est bien fait parce que l'année dernière ou celle d'avant Tevez était hors jeux lorsqu'il a marqué ?
Message posté par Mortacci
Re David, sombre merde, tu le vois le titre de la gazzetta maintenant?

Plutôt que d'être un partisan de bas étage, donneur de leçon et vulgaire écervelé soumis à la défense de son club fétiche au point de manifester une bêtise incommensurable, peut-être pourrais-tu ajouter un nouveau post maintenant pour écrire que finalement c'est - peut-être - bien les juventini les coupables ... ?

Je me moque de la couleur de leur t-shirt, les ultras italiens sont tous des abrutis. Et parmi ceux-ci, ceux de la juve sont en haut de la pile niveau violence. Avec les romains oui, si tu veux encore manifester ta bêtise en entrant dans ce débat stérile de la couleur du maillot.

Défendre les ultras de ton club suffisait déjà à te rendre aussi con qu'eux, te tromper parce qu'à 13h14 la gazzetta a dit que ce n'était pas eux alors qu'à 13h13 elle disait l'inverse, vraiment, ça te rabaisse encore.

Si tu étais du Toro tu dirais que les cailloux sur le bus de la juve c'est bien fait parce que l'année dernière ou celle d'avant Tevez était hors jeux lorsqu'il a marqué ?


Ben qu'est-ce qui t'arrive Mortacci ? Ce genre d'attaque c'est pas trop ton style ?
Ce n'est pas la gazzetta mais Paladino le P.M de la FIGC et Tosel dans la foulée qui avancent l'hypothèse de la bombe agricole allumée par les supporters du toro. La police maintient son hypothèse donc tout ce qui est sur c'est que chaque camp a balancé des objets sur l'autre. C'est à la gazetta ou aux cds que tu devrais réserver tes insultes. Parce qu'eux changent de version sans trop de conditionnel et passent de bombe agricole à "petardone" suivant les présumés coupables.

Pour les ultras, nous sommes d'accord.
Message posté par Trap


Ben qu'est-ce qui t'arrive Mortacci ? Ce genre d'attaque c'est pas trop ton style ?
Ce n'est pas la gazzetta mais Paladino le P.M de la FIGC et Tosel dans la foulée qui avancent l'hypothèse de la bombe agricole allumée par les supporters du toro. La police maintient son hypothèse donc tout ce qui est sur c'est que chaque camp a balancé des objets sur l'autre. C'est à la gazetta ou aux cds que tu devrais réserver tes insultes. Parce qu'eux changent de version sans trop de conditionnel et passent de bombe agricole à "petardone" suivant les présumés coupables.

Pour les ultras, nous sommes d'accord.


J'ai en horreur les ultras de tout bord et plus encore les supporteurs qui les absolvent sous prétexte qu'ils chantent le même hymne. Plutôt que de laisser les enquêteurs faire leur travail, il faut que chacun s'en mêle et défende son bout de territoire. A la relecture l'attaque est toutefois excessive, certes.
La conclusion du week-end est claire : Evra est indispensable à la Juve.

Putain ça fout les jetons.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Sinon les amis on peut aussi attendre la fin des investigations pour s'echarper...


Je me refuse à commenter ma Roma, trop de honte arf.
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Non mais osef de tout ça, vu avez vu l'accélération de Klose??? Le numéro 3 du chievo peut arrêter sa carrière (à moins qu'il ait 39 piges ^^ )
Message posté par Mortacci


J'ai en horreur les ultras de tout bord et plus encore les supporteurs qui les absolvent sous prétexte qu'ils chantent le même hymne. Plutôt que de laisser les enquêteurs faire leur travail, il faut que chacun s'en mêle et défende son bout de territoire. A la relecture l'attaque est toutefois excessive, certes.


A la relecture de ton post je suppose.
Parce que tu n'es évidemment pas allé jusqu'à relire le mien où tu aurais pu noter l'emploi du conditionnel et le "n'importe quoi" qui conclut. Je parle des conclusions et des réquisitoires qui étaient déjà imprimés ce matin et en ligne dès 18 heures hier.
Défendre les ultras ? Ben voyons.
Parce qu'ils chantent le même hymne ? Joli, lyrique, mais à côté de la plaque. Je ne me sens déjà pas solidaire des juventini qui racontent des conneries sur So Foot, alors des ultras...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 11