Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Top et flop des hymnes de buts en Bundesliga

On ne le répètera jamais assez : outre-Rhin, le football est un véritable spectacle. Jeu explosif, stades impressionnants, ambiances monstrueuses et… les Torhymnen ! Ce que l'on pourrait appeler les « jingles-buts » en France sont une véritable institution en Bundesliga. Tous les clubs ont leur refrain, plus ou moins entraînants, plus ou moins bien choisis. À ce petit jeu, ce ne sont pas forcément les machines de Munich et de Dortmund qui survolent la concurrence. À l'aube de la dernière journée du championnat, voici le top 5 et le Flop 5 des goals-songs de Buli.

Modififié

TOP 5


5- Hoffenheim

Ça aurait pu être le générique d'Astérix et Obélix contre César mais on aime bien. Pas trop agressif, ça se marie bien avec les images de Teutons ivres de joie, laissant échapper leur chope de bière pleine sur la tronche de leur voisin. Un petit oui. Mais un petit hein, parce qu'après un but, on veut que ça envoie, que ça claque, que les baffles explosent et fassent vibrer le toit. Et puis, c'est un peu l'occasion de rendre hommage à Hoffenheim, avant qu'ils ne descendent…

Vidéo

4- Hanovre

Le refrain de Viva la Vida qui accompagne les pions de Diouf et cie aurait sans doute mérité le fauteuil de leader s'il n'avait pas été déjà utilisé il y a trois saisons par Hambourg. En France, ce morceau est également diffusé à Guimgamp après les buts bretons. On vous dit que c'est depuis qu'En Avant a joué contre le HSV en Ligue Europa ou pas ?

Vidéo

3- Bayer Leverkusen

Tiens, même là ils sont troisièmes. Souvent placé, jamais gagnant, le Bayer justifie son surnom de « Neverkusen » . Le Stade rennais de Bundesliga. T'es là, t'es pas mauvais, mais personne ne te remarque.

Vidéo

2- Hambourg

Un refrain entraînant, un air sympa à entendre repris en chœur par 57000 Rothosen, des paroles adaptées au club (Auf gehts Hamburg / Always Hamburg), le « Torhymne » du HSV version 2012/2013 a été une réussite. Dommage que les partenaires de Van der Vaart aient inscrit plus de buts à l'extérieur (24) qu'à domicile (18)… Le morceau du groupe-électro Scooter serait arrivé en tête si un autre club de milieu de tableau n'avait pas trouvé un son encore plus puissant de... Scooter.

Vidéo

1 – Mönchengladbach

Il faudrait vérifier si la moitié des ventes du groupe ne provient pas des fans de Bundesliga. Depuis 2008, le fameux «  Döp, Döp, Döp » du morceau Maria est fièrement entonné à M'Gladbach après jadis un exploit de Reus ou une « Kartoffel » d'Arango. L'air est tellement connu en Allemagne que les supporters adverses ne manquent pas de l'entonner aussi lorsque leur équipe « score » au Borussia Park. À l'image du « torhymne » d'Hambourg, ce morceau de Scooter semble davantage adapté à une fête foraine qu'à un stade mais lorsqu'il est repris par 50000 teutons en fusion, c'est WUNDERBAR !

Vidéo

La démonstration de force en vidéo :
Vidéo

FLOP 5


5- Werder Brême :

L'idée de la sirène de bateau, un grand oui. La suite ? Un grand non. Flop 5, direct.

Vidéo

3/4- Bayern Munich, Greüther Fürth

On a donc enfin trouvé le point commun entre le Bulldozer Bayern et le char Lego de Fürth : leur Torsong ! Sérieux, vous n'avez pas pu trouver plus original ? Les deux clubs se partagent les deux extrêmes du classement et une place de choix dans le FLOP 5.

Vidéo

Vidéo

2- Eintracht Francfort :

Depuis quand on passe un hymne national après un but ?

Vidéo

1- Mayence :

C'est l'une des surprises de la saison. Malheureusement, on ne parle pas de la bande à Szalaï qui a longtemps trusté les places européennes mais de ce « torhymne » . Mettre une musique de la parade Disney après un but, il fallait oser. Pour le coup, c'est une mauvaise surprise. Number one du FLOP 5 sans hésitation possible.

Vidéo


Par Pierre Henry-Dufeuil
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)