1. // International – Amical – Arménie/France

Top 9 : Arméniens de France

La diaspora arménienne en France comporte 600 000 personnes, dont Édouard Balladur, Sylvie Vartan ou François Berléand. Le foot, lui non plus, ne donne pas sa part au chien. Un top à lire avec System of a Down en fond sonore.

Modififié
0 43
  • Alain Boghossian

    La dernière fois qu'Alain Boghossian a fait la une de l'actu, c'était pour « une connerie » , de son propre aveu : avoir accepté, en 2011, l'invitation du peu fréquentable président tchétchène Ramzan Kadyrov de se rendre à Grozny pour participer à un match de gala qui s'est terminé par une indécente distribution de montres hors de prix. Une mascarade qui a terni l'image de « Boghoss' » , qui avait jusque-là eu quasi tout bon : une belle carrière de footballeur de l'ombre marquée par le titre de champion du monde 98, un diplôme d'entraîneur brillamment obtenu en qualité de major de promo et un poste d'adjoint de Laurent Blanc chez les Bleus. Dans l'impasse depuis 2012, il tue le temps comme consultant.

  • Éric Assadourian

    En 1996, Éric Assadourian a déjà 30 ans quand il accepte enfin de revêtir le maillot de la sélection nationale arménienne. L'ailier gauche de poche, passé notamment par Toulouse, Lille et Lyon, évolue alors à Guingamp et il va mettre un point d'honneur à défendre comme il peut les couleurs du pays de ses origines. Promu capitaine et leader de l'équipe, il est l'un des artisans du bon parcours de qualification des siens, même si l'Arménie échoue dans sa quête un peu folle de participer au Mondial en France. Il a été nommé cet été directeur du centre de formation du Stade brestois.


  • Gilles Hampartzoumian

    Les employés de la boutique de l'AS Cannes dans les années 90 ne lui disent pas merci : Hampartzoumian leur donnait beaucoup de travail lorsqu'il s'agissait de faire floquer un maillot à son nom. Heureusement, il ne devait pas y avoir beaucoup de fans à avoir le natif de Marseille pour idole, lui qui a mené une carrière assez discrète de latéral tout en rondeur. Quand So Foot l'a interrogé il y a quelques années, il déclarait pourtant : « En qualité intrinsèque, j'étais aussi fort que Thuram. » Le fameux sens de l'exagération marseillais, certainement.

  • Michel Der Zakarian

    Le « Der Zak' » , tout le monde sait ce qu'il fait aujourd'hui : du plutôt très bon boulot en tant qu'entraîneur de Nantes, malgré des moyens limités. Les plus jeunes ne savent peut-être pas qu'avant cette carrière de coach à l'allure patibulaire, il fut un sacré bon joueur de foot. Défenseur rugueux, né à Erevan, il n'a connu que deux clubs pros en 17 ans de carrière : Nantes puis Montpellier, ainsi qu'un peu d'équipe nationale en compagnie d'Éric Assadourian. Pas forcément un excellent souvenir d'ailleurs. Quand la fédé arménienne a tenté de le convaincre de prendre la sélection en main, en 2013, il a balayé assez sèchement la proposition.


  • Pascal Bedrossian

    Sa dernière licence de foot, Pascal Bedrossian l'a signée en 2008 pour disputer une ultime saison chez les amateurs sous les couleurs de l'UGA Ardziv, club arménien du 12e arrondissement de Marseille. Preuve que cet attaquant aux statistiques faméliques, qui a quand même connu quelques bonnes périodes du côté de Cannes et de Lorient, n'a pas oublié d'où il vient. Aux dernières nouvelles, il entraîne des jeunes d'une académie de soccer aux États-Unis, baptisée Chicago Magic PSG. Oui, PSG comme le Paris Saint-Germain.

  • Frédéric Tatarian

    Encore un natif de Marseille, et c'est tout sauf anormal : c'est là que débarquait la majorité des Arméniens fuyant le génocide de 1915. Frédéric Tatarian a été formé à l'OM, où il n'a eu que peu l'occasion d'évoluer avec l'équipe première. Ça ne l'a pas empêché de mener une carrière très honnête, entre D1 et D2, achevée à Cannes – oui, Cannes et la communauté arménienne, c'est aussi une longue histoire – en 2005. Très discret depuis…


  • Youri Djorkaeff

    Si Youri Djorkaeff a des racines arméniennes, ce n'est pas par son père Jean, descendant d'une peuplade mongole du Sud de la Russie, mais par sa mère Marie, qui l'avait accompagné en 1999, lorsque l'équipe de France dans laquelle évoluait le « Snake » s'était rendue à Erevan disputer un match éliminatoire de l'Euro. Consultant pour TF1 lors de la dernière Coupe du monde, il a fait l'actu récemment, étant soupçonné d'avoir ouvert un compte non déclaré en Suisse. Oups.

  • Bernard Pardo

    Comme Djorkaeff, c'est par sa mère que Bernard Pardo a des origines arméniennes. Il a même été adjoint de Bernard Casoni lorsque ce dernier a été furtivement nommé sélectionneur de l'Arménie entre 2004 et 2005. L'ancien récupérateur un peu fou du Stade brestois, de Toulon et de l'OM, entre autres, tient aujourd'hui avec son frère le bar de la Poste à Gardanne, pas loin de Marseille, où il a grandi.


  • René Donoyan

    Il est le papa des footballeurs d'origine arménienne ayant fait carrière en France, pays d'adoption. Né à La Ciotat en 1940, René Donoyan va mener une sacrée belle carrière au poste de gardien de but, avec près de 300 matchs pro entre 1957 (débuts à Saint-Étienne, où il participe à l'obtention du titre de champion de France en 1964) et 1976 (fin à Nantes, deuxième titre de champion en 1973).

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Il sont encore plus facile à repérer que les géorgiens (et leur fameux -Chvili).
    Eux, ils finissent tous en -ian.

    Vous avez quand même dû faire les fonds de tiroir pour arriver à en trouver 10...
    Sylvie Vartan est d'origine bulgare, Balladur turc et vous avez oublié Aznavour et Devedjian. Joli fail d'entrée (enfin pour le dernier vous êtes excusés).
    - Merci pour cet article.

    - De -RIAN
    Zarathoustra Niveau : Loisir
    Message posté par guytan
    Sylvie Vartan est d'origine bulgare, Balladur turc et vous avez oublié Aznavour et Devedjian. Joli fail d'entrée (enfin pour le dernier vous êtes excusés).


    Même si ce n'est pas un footeux : Julien Cazarre. De loin le meilleur apport de la diaspora arménienne.
    Message posté par guytan
    Sylvie Vartan est d'origine bulgare, Balladur turc et vous avez oublié Aznavour et Devedjian. Joli fail d'entrée (enfin pour le dernier vous êtes excusés).


    Sylvie Vartan est son nom d'atiste (Circoncire le "ian" à la Aznavour était à la mode dans le show biz..)son frère à dailleurs garder son non vrai nom.

    Balladur est né à Izmir, d'une famille arménienne (IZMIR comptait beaucoup de juifs, grecs et arméniens avant qu'on leur montre gentiment la porte...)

    Sinon vous auriez pu citer le père d'Henrikh: Hamlet Mkhitaryan joueur de l'ASOA valence
    Message posté par guytan
    Sylvie Vartan est d'origine bulgare, Balladur turc et vous avez oublié Aznavour et Devedjian. Joli fail d'entrée (enfin pour le dernier vous êtes excusés).


    C'esrtes, mes sources sont wikipédia, mais:

    "Sylvie Vartan (Силви Вартан en bulgare) est une chanteuse française d'origine bulgare née le 15 août 1944 à Iskretz (Bulgarie) d'un père bulgare d'origine arménienne et d'une mère d'origine hongroise."

    "Aux sources de cette famille smyrniote d'origine arménienne, se trouve André Balladur, qui, en compagnie de quelques parents, avait fui le Nakhitchevan natal (alors majoritairement peuplé d'Arméniens)."

    C'est un peu tordu comme justification des origines, mais les deux ont bien du sang arménien dans les veines.
    hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
    putain un pinailleur...

    Balladur, il est d'origine arménienne, pas turque, tu peux être né à Smyrne (Izmir) et être arménien, surtout à l'époque.
    T'irais pas dire des Kurdes de Turquie qu'ils Turcs ? Ethniquement, culturellement, ils sont kurdes, pareils pour les arméniens et autres ethnies.
    Idem pour Vartan, de Vartanian, née en Bulgarie d'un père issu de la diaspora arménienne.
    Ils viennent de pays ou on aime bien mettre les gens dans des petites cases ethniques avec conséquences diverses. Autant le noter correctement. Ou il faut noter comme ayant un père Turc de la minorité X ou Bulgare de l'ethnie X.
    JunMisugi86 Niveau : DHR
    Il y a aussi
    -Jutiliz Abonnessian,
    - Tinmek Questcequeteschian
    - Jbez Kimkardashian
    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Comment avez-vous pu zapper Aznavour dans l'intro ? A peine ça parle d'Arménie, Hollande l'invite à venir manger des petits fours !

    Sinon il a vraiment fallu creuser au fond du gouffre de Helm pour aller en chercher 10...

    Malheureusement aujourd'hui, l'Arménie ne comporte qu'un seul joueur de classe internationale. Pour se qualifier pour l'euro ça va peut être faire juste, pour une équipe qui il y a 6 mois perdait 1-0 contre Malte... pas de quoi faire un triumvirat en attaque.
    Eric Cantona Niveau : Loisir
    et d'artanian?
    Message posté par Kit Fisteur
    Comment avez-vous pu zapper Aznavour dans l'intro ? A peine ça parle d'Arménie, Hollande l'invite à venir manger des petits fours !

    Sinon il a vraiment fallu creuser au fond du gouffre de Helm pour aller en chercher 10...

    Malheureusement aujourd'hui, l'Arménie ne comporte qu'un seul joueur de classe internationale. Pour se qualifier pour l'euro ça va peut être faire juste, pour une équipe qui il y a 6 mois perdait 1-0 contre Malte... pas de quoi faire un triumvirat en attaque.



    n'oublie pas Ozbiliz, Movsysyan (Spartak Moscou)et Ghazarian (Olympiacos) qui ne sont pas mauvais.
    Après c'est sur c'est pas la classe internationale, mais le groupe progresse depuis quelques années et étaient à rien des barrages pour le dernier mondial..
    L'équipe nationale progresse depuis des années
    Scholes453 Niveau : CFA
    Balladur n'est pas turc, comme higuain n'est pas français. Il a beau etre né a Izmir, ses parents sont du Nakhitchevan, une région autonome d'Azerbaidjan composée principalement d'arméniens.
    Ouais enfin si on commence à parler de sang on est mal barré. Si on parle de diaspora arménienne, on parle de personnes nés en Arménie ou dont les parents ont fui l'Arménie à la chute de l'Empire ottoman. Ce qui n'est pas le cas de Sylvie Vartan ou de Balladur.
    Message posté par guytan
    Ouais enfin si on commence à parler de sang on est mal barré. Si on parle de diaspora arménienne, on parle de personnes nés en Arménie ou dont les parents ont fui l'Arménie à la chute de l'Empire ottoman. Ce qui n'est pas le cas de Sylvie Vartan ou de Balladur.


    en fait t'es le genre de mecs qui même mis face à ses erreurs les reconnais pas ??
    tu penses que Papa Vartanian et Papa Balladur ont décidé de quitter l'Anatolie ou la Cilice subitement ? le climat ne leur convenait plus ?
    Message posté par guytan
    Sylvie Vartan est d'origine bulgare, Balladur turc et vous avez oublié Aznavour et Devedjian. Joli fail d'entrée (enfin pour le dernier vous êtes excusés).


    Balladur est né en Turquie de Parents d'origines Arméniennes nuance !
    en même temps, ils sont surtout français avant tout non?
    Message posté par loupvert13


    C'esrtes, mes sources sont wikipédia, mais:

    "Sylvie Vartan (Силви Ð'артан en bulgare) est une chanteuse française d'origine bulgare née le 15 août 1944 à Iskretz (Bulgarie) d'un père bulgare d'origine arménienne et d'une mère d'origine hongroise."

    "Aux sources de cette famille smyrniote d'origine arménienne, se trouve André Balladur, qui, en compagnie de quelques parents, avait fui le Nakhitchevan natal (alors majoritairement peuplé d'Arméniens)."

    C'est un peu tordu comme justification des origines, mais les deux ont bien du sang arménien dans les veines.


    Ce lien a été sponsorisé par wikipedia! Un phare dans votre ignorance!
    Message posté par Azad


    Sylvie Vartan est son nom d'atiste (Circoncire le "ian" à la Aznavour était à la mode dans le show biz..)son frère à dailleurs garder son non vrai nom.

    Balladur est né à Izmir, d'une famille arménienne (IZMIR comptait beaucoup de juifs, grecs et arméniens avant qu'on leur montre gentiment la porte...)

    Sinon vous auriez pu citer le père d'Henrikh: Hamlet Mkhitaryan joueur de l'ASOA valence


    La communauté arménienne vivant en Turquie, le pouvoir de l'époque ne s'est malheureusement pas contenté de lui "montrer gentiment la porte".
    Les Balladur étaient implantés depuis des siècles à Izmir, alors dans l'Empire ottoman, le père de Vartan était un ponte local implanté depuis longtemps en Bulgarie, ça n'a rien à voir avec les Aznavour.

    Je pinaille sûrement mais être membre d'une diaspora et avoir des origines c'est totalement différent. Ca veut dire que tu peux être français ou autre depuis deux ou trois générations mais on met quand même en avant tes origines ou celles de tes parents. J'en connais une qui pense pareil des noirs et des arabes.
    Sinon bien vu pour le père de Mkhitaryan, international qui fini sa carrière en France et qui est mort juste après. Au passage, son fils a tenté sa chance dans des centres de formation français et s'est fait bouler de partout.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    0 43