Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 50 ans du millième but de Pelé

Top 8 : Les buts ratés par Pelé

50 ans en arrière, Pelé inscrivait au Maracanã son « Milésimo » , son 1000e but en VF. Ce penalty face au Vasco de Gama restera gravé dans l'histoire du football. Mais l'histoire ne retiendra pas les plus beaux ratés du Rei Pelé. Nous, si.

Modififié
  • Pelé vs Gordon Banks : 7 juin 1970. Brésil-Angleterre.

    Deux ans après avoir soulevé le plus beau trophée de la planète, l'Angleterre fait face au Brésil lors de la phase de poules de la Coupe du monde 1970. Sur un centre venu de la droite, la panthère noire enclenche une tête qui tape le sol avant de voir sa trajectoire entrer dans le but de Gordon Banks. Ce dernier claque un arrêt réflexe impérial qui fait passer la gonfle au-dessus de sa transversale. Pelé himself déclara même : « J'ai marqué un but, mais Banks l'a arrêté. » Le plus bel échec du Roi.

    Vidéo


  • Pelé vs Mazurkiewicz : 17 juin 1970. Brésil-Uruguay.

    Le 17 juin 1970, le stade de Guadalajara est le témoin du dribble le plus fou du Roi Pelé. Un soir de demi-finale de Coupe du monde, le 10 brésilien tente et réussit un grand pont magistral sur le gardien sans même toucher le cuir. Un geste qui pue le génie, mais que l'attaquant de Santos ne parvient pas à convertir, puisque son tir vient mourir à quelques centimètres du poteau de Mazurkiewicz. Le raté le plus célèbre de l'histoire.

    Vidéo


  • Pelé vs Ivo Viktor : 3 juin 1970. Brésil-Tchécoslovaquie.

    Lors du match d'ouverture de la Coupe du monde 1970, le Brésil est facilement venu à bout de la Tchécoslovaquie (4-1). Mais le score aurait très bien pu être plus corsé si Pelé avait été récompensé de son audace. Sur une récupération de sa défense, l'attaquant de Santos est au milieu de terrain quand il voit qu'Ivo Viktor, le portier adverse, est avancé. Instinctivement, Pelé se décide à lober tout le monde depuis le rond central. Un tir aussi puissant que précis qui vient terminer son envol au pied du poteau adverse. Foutu coup de vent.

    Vidéo


  • Pelé vs Mazurkiewicz : 17 juin 1970. Brésil-Uruguay.

    Avant la balade italienne en finale de la Coupe du monde 1970 (4-1), le Brésil a dû se défaire du voisin uruguayen en demi-finale. Et pendant ce match, l'attaquant de Santos a régalé, sans toutefois parvenir à trouver la faille. Sur cette action, Pelé récupère le ballon au milieu de terrain avant de décider d'y aller tout seul. Inarrêtable, le génial Brésilien donne l'impression de courir entre des plots. Finalement, un défenseur uruguayen décide de le faucher pour arrêter le massacre. Puissance, vitesse et technique, tout Pelé résumé en une action.

  • Pelé vs Sepp Maier : 14 décembre 1968. Brésil-Allemagne de l'Ouest.

    Bien avant le 7-1 du dernier Mondial, le Brésil parvenait à tenir tête aux Allemands, de l'Ouest à l'époque. Une dizaine de jours avant les fêtes de Noël 1968, sa Majesté Pelé venait rappeler au monde pourquoi il était le meilleur joueur de la planète. À l'entrée de la surface et dos au but, le Brésilien se lève soudainement le ballon avant de claquer un retourné dans la foulée. Malheureusement pour lui et les fans brésiliens, Sepp Maier parvient à capter le cuir et prive, pour la deuxième fois du match, le Roi d'un nouveau bijou. Pas un sentimental, le Maier.

    Vidéo


  • Pelé vs Sepp Maier : 14 décembre 1968. Brésil-Allemagne de l'Ouest.

    Dans l'enfer du Maracanã, Pelé, Tostão et ses acolytes reçoivent l'Allemagne de l'Ouest d'un certain Franz Beckenbauer lors d'un match amical en décembre 1968. Noël avant l'heure pour les milliers de supporters qui assistent à cette rencontre de gala. En pleine course, le roi du football place un coup de physique qui envoie un défenseur brouter la pelouse avant d'être seul face à Beckenbauer et le gardien adverse. Ni une, ni deux, Pelé place un petit pont à un Kaiser qui se jette avant de se louper tout seul contre le gardien en plaçant un plat du pied peut-être trop sécurité. Pelé 1-0 Beckenbauer.

    Vidéo


  • Red Star Belgrade - Santos FC : 10 Septembre 1969.

    27 ans avant le but d'anthologie de Maradona contre l'Angleterre, son ennemi juré Pelé a bien failli lui voler la vedette. Lors de ce match amical face au Red Star de Belgrade, O Rei part en solo de sa moitié de terrain, puis enchaîne les zigzags pour éliminer tour à tour les joueurs serbes. Un, deux, trois, un contre favorable, quatre, un petit pont qui fait monter à cinq le compte des joueurs feintés. On pense alors que Pelé va continuer son exploit, mais la star de Santos déclenche une frappe toute moisie qui s'en va mourir près des photographes présents autour de la pelouse. Maradona 1-0 Pelé.


    Vidéo


  • Malmö FF-Brésil : 8 mai 1960

    Lors d'un match amical entre le Malmö FF et le Brésil au Swedbank Stadion, Pelé & co vont mettre la misère aux pauvres Suédois. Le match se terminera par une boucherie pour les visiteurs sur le score de 1-7 et Pelé, qui inscrira deux buts, aurait pu en mettre quatre. À l'entrée de la surface, O Rei place deux petit ponts d'affilée avant d'enchaîner avec un crochet sanguinaire et enfin une frappe molle repoussée par le gardien adverse. Son coéquipier, qui avait bien suivi, finira le travail devant les buts vides. Easy.



  • Bonus : L'érection que Pelé n'a pas réussie

    La panthère noire était considérée comme un vrai prédateur tant en matière de buts que de femmes. Rares sont les fois où Pelé tombait en panne devant le but. Devant une femme jamais. Pour toutes les personnes qui avaient des problèmes de puissance avec la gent féminine, O Rei leur adresse un message.

    Vidéo



    Par Gad Messika et Jean-Guillaume Bayard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall