En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Top 8 Jean-Louis Bouffon

Comme personne n'est parfait, il arrive parfois à Gigi Buffon de laisser place dans les cages de son club ou de la Nazionale à son alter ego, Jean-Louis Bouffon. Un doppelgänger maladroit, qui a encore fait des siennes face à l'Espagne jeudi. Car si Jean-Louis s'est toujours fait rare, il s'amuse à posséder le corps de Gigi depuis un bon bout de temps désormais.

Modififié

Juventus-Chievo (15 septembre 2001), 3-2


Le fameux coup du ballon savonnette. Sur un centre venu de la droite, Buffon sort parfaitement pour intercepter la balle. Mais tout ne se passe pas comme prévu. D'un coup, Jean-Louis prend le contrôle du corps de Gigi. Et laisse échapper le cuir. En essayant de le rattraper, il le fait passer sous ses jambes et offre une magnifique passe décisive à Marazzina qui n’a plus qu’à pousser le ballon pour ouvrir le score à la neuvième minute. Malgré un doublé de l’attaquant italien, la Juve s’imposera 3-2.

Vidéo


Atalanta-Juventus (30 janvier 2005), 1-2


Une boulette bergamasque. La Juve mène deux à zéro, pépère, sur la pelouse de l'Atalanta quand les Bergamaschi ont une dernière action dans la surface turinoise dans le temps additionnel. Une incursion timide à laquelle Lilian Thuram met autoritairement fin, en passant le cuir en retrait à Gigi. Qui décide de se la jouer grand seigneur en contrôlant du gauche, le buste relevé et le regard au loin, le tout rehaussé par un magnifique maillot couleur canari. Problème : la pelouse de l'Atalanta est d'une qualité aussi aléatoire que les contrôles de balle de Gigi. Qui laisse donc Jean-Louis Bouffon prendre instantanément sa place dans les bois. Le ballon trompe ainsi sa vigilance, et il tente lamentablement de rattraper son erreur en se jetant dans les cages. Raté mais sans conséquence, la Juve s'imposera tout de même deux buts à un.

Vidéo


Juventus-Roma, (23 janvier 2010), 1-2


Si Gianluigi est à un doigt de bloquer le penalty magnifiquement tiré de Francesco Totti, Jean-Louis, lui, ne se loupe pas quand il s’agit d’arrêter John Arne Riise. Salement fauché, l’attaquant doit encore garder sur la cuisse les traces de crampons du gardien italien (à la deuxième minute sur la vidéo). Cela n’empêche pas le Norvégien d’offrir la victoire à la Roma à la 93e face à une Juventus réduite à dix après l’exclusion de Buffon.

Vidéo


Lecce–Juventus (20 février 2011), 2-0


Si l'œil du gardien de la Juventus est irréprochable, son jumeau a souvent des problèmes de vue. Face à Lecce, sur une longue ouverture giallorossa, Jean-Louis décide de sortir et de mettre la main pour stopper le ballon. Problème, il est en dehors de sa surface de réparation et prend un carton rouge pour cette sortie ratée. Au-delà de ses bourdes dans le jeu, Jean-Louis Bouffon commet aussi des erreurs de style. En témoigne ce bandeau de ski autour de sa tête.

Vidéo


Juventus-Chievo (9 mai 2011), 2-2


Même adversaire, différentes bourdes. Alors que l’attaquant du Chievo part seul en attaque, Jean-Louis Bouffon tente une sortie désespérée, mais finit, en touche, les pieds dans le tapis. Heureusement pour le gardien, sur ce coup-là, Uribe est aussi mauvais que sa sortie et ne parvient pas à marquer.

Vidéo


Juventus–Lecce (2 mai 2012), 1-1


Ce 2 mai 2012, la Juve, leader, a trois points d’avance sur son dauphin, l'AC Milan. La Vieille Dame, confiante, reçoit Lecce et pense encaisser les trois points jusqu’à la 85e minute de jeu. Moment où Jean-Louis Bouffon décide de reprendre du service. Andrea Barzagli croit faire une passe en retrait à Gianluigi Buffon, manque de bol, son double maléfique vient de prendre possession de son corps et rate son contrôle. Luis Fernando Muriel n’a plus qu’à en profiter. Avec ce point du match nul, la Juventus laisse les Milanais revenir à une longueur. Cette petite frayeur n’empêche pas Gigi et ses coéquipiers d’être sacrés champions d’Italie à la fin de la saison.

Vidéo


BelgiqueItalie 13 juin 2016 (0-2)


Jean-Louis Bouffon est un grand déconneur. Alors qu’il s’est fait voler la vedette tout le match par Gianliugi, J-L décide de célébrer la victoire avec les tifosi. Comme il foire tout ce qu’il entreprend, ce con de Jean-Louis ne réussit pas à rester accroché à la barre transversale, et se casse la binette magistralement.

Vidéo


Italie-Espagne (6 octobre 2016), 1-1


Et donc, jeudi soir, Jean-Louis Bouffon s’est rendu coupable d’une superbe boulette contre l’Espagne pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Sur un ballon en profondeur adressé à Vitolo, le gardien italien manque totalement sa sortie et le ballon au passage. L’Espagnol n’a plus qu’à ouvrir son pied pour glisser le ballon dans le but vide. Heureusement pour Buffon, Daniele De Rossi égalisera plus tard sur penalty. Puisque lui aussi venait de se libérer de son double maléfique : Daniel De Rungis.



Par Maeva Alliche, Robin Richardot et Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17