1. //
  2. //
  3. // PSG-Arsenal

Top 7 : PSG vs la perfide Albion

Au printemps 1994, le PSG affrontait Arsenal en demi-finales de la Coupe des coupes. S’ensuivront des joutes avec Liverpool, Manchester City, mais surtout Chelsea, à qui Unai Emery a sûrement fixé rendez-vous en quarts de finale de la C1.

Modififié
486 14

1. Arsenal, 1993-94


Pour son retour en Coupe des coupes, le PSG débute en douceur contre les Chypriotes de l'APOEL et les Roumains de Craiova. Un an après le coup de tête magique d’Antoine Kombouaré, les Rouge et Bleu se payent à nouveau le Real Madrid dans un quart de Coupe d'Europe. Souverain en championnat, Paris peut se consacrer pleinement à son objectif européen. La dernière marche avant la finale ? Le « Boring Arsenal » de George Graham et ses défenseurs rugueux Dixon, Adams, Keown... Le match aller au Parc des Princes est une histoire de coups de tête, David Ginola répondant à celui de Ian Wright (1-1). Au retour, à Highbury, Paris ne concrétise pas ses occasions (1-0, but de Kevin Campbell). Reste le regret de ne pas avoir vu George Weah, laissé sur le banc toute la rencontre par Artur Jorge. Même privés de Ian Wright, suspendu, les Gunners soulèveront le trophée face à Parme (1-0). Les Parisiens se consoleront avec le titre de champion de France.

Youtube



2. Liverpool, 1996-97



« Welcome to the legendary fans. » Le virage Auteuil accueille les supporters des Reds comme il se doit. Victorieux de Vaduz, Galatasaray et l’AEK Athènes, Paris dispute une cinquième demi-finale de Coupe d’Europe consécutive ! Avant le retour tant redouté à Anfield, la victoire au Parc apparaît impérative. C’est le cas, et avec la manière. Le PSG s’impose 3-0 grâce à des réalisations de Leonardo, Benoît Cauet et la révélation de la saison, Jérôme Leroy. Une nouvelle soirée mémorable au Parc des Princes. Au retour, le but de Robbie Fowler sonne la révolte de Liverpool dès le début du match. Les hommes de Ricardo sont bousculés, mais s’en tirent à l’arrache avec une défaite 2-0, suffisante pour se hisser en finale. Tenant du titre, le PSG ne réalisera pas l’exploit inédit de gagner deux fois d’affilée la Coupe des coupes, le titre revenant d’une courte tête au Barça de Ronaldo (1-0).

Youtube

Youtube



3. Chelsea, 2004-2005


Zéro victoire en cinq matchs de Ligue 1, la méthode Vahid qui ne passe plus, Fiorèse qui se barre comme un voleur à Marseille. Le timing est parfait pour recevoir le Chelsea de José Mourinho. Paris prend une claque 0-3, Didier Drogba, auteur d’un doublé, lance un « Allez l’OM » aux supporters parisiens en guise de célébration. Le PSG est en crise, les supporters réclament le départ du président Francis Graille quatre jours plus tard contre Monaco. Au menu, des banderoles : « Notre patience a des limites, votre ignorance aussi. » Mais Paris se redresse en battant deux fois l’OM. Idem en C1 avec un succès contre Porto. Au retour, à Stamford Bridge, le PSG tient le 0-0. Reste plus qu’à disposer du CSKA Moscou pour se qualifier en huitièmes. C’était sans compter sur Sergueï Semak.

Youtube


4. 
Manchester City, 2008-2009


Deux saisons à jouer le maintien, c’est deux saisons de trop dans la capitale. L’union sacrée décrétée, Paris sauve sa tête à Sochaux lors de la dernière journée au printemps 2008. Vainqueur de la Coupe de la Ligue, le PSG se fraye un chemin vers la Coupe UEFA et sa non-regrettée phase de poules à cinq équipes. Ça commence par une défaite sans saveur à Schalke (3-1), puis un match nul frustrant au Parc contre Santander (2-2). En bref, la sortie se rapproche. Face à une équipe bis de Manchester City, les joueurs de Paul Le Guen obtiennent ensuite un nul à l’extérieur qui maintient les espoirs de qualification avant la réception de Twente. Le reste n’est que frissons...




5. Chelsea, 2013-2014


Acte I, la déception. Il s’en est fallu de quelques minutes. Un centre dévié d’Azpilicueta, Maxwell trop court au deuxième poteau et Demba Ba qui reprend à l’arrachée devant Sirigu. On joue la 87e minute à Stamford Bridge lorsque Chelsea arrache sa qualification dans le money time du match retour (2-0) du quart de finale de la Ligue des champions. Le but rageur de Javier Pastore au bout du bout du match aller n’aura donc servi à rien (3-1). Paris est éliminé, pendant que son ancien coach Carlo Ancelotti est lancé vers le sacre à la tête du Real Madrid.

Youtube

Youtube


6. Chelsea, 2014-2015


Acte II, l’exploit. La victoire au Parc face au Barça (3-2) n’aura pas suffi. Les Parisiens terminent deuxièmes de leur poule. Sous la menace d’un gros morceau en huitièmes, donc. Le tirage offre les Blues aux Parisiens, avec de la revanche dans l’air. Mais cette fois-ci, le match nul (1-1) concédé à l’aller n’augure rien de bon avant d'aller à Londres. Et ce n’est pas l’expulsion prématurée d’Ibrahimović (31e) qui arrange les affaires parisiennes. Cavani loupe l’immanquable, Cahill ouvre le score, Lolo White peut se préparer à rendre les clefs de la maison à la fin de la saison. Mais David Luiz a l’inspiration de rentabiliser les 50 millions investis, avant la réédition de Casque d’or signée Thiago Silva en prolongation. Paris tient son exploit, à dix contre onze pendant près de 90 minutes ! L’aventure s’arrête finalement en quarts face au Barça sans le moindre suspense.



Youtube


7. Chelsea & Manchester City, 2015-16


Acte III, plus dure sera la chute. Chelsea au tirage, c'est devenu une habitude. Le scénario se répète, et, comme la saison précédente, le PSG ayant terminé derrière le Real lors de la phase de poules doit se coltiner le match retour à l'extérieur. Mais cette fois, il y a une différence de taille : Paris est favori face à des Blues à la ramasse en Premier League et tout juste auscultés par Guus Hiddink. Sans totalement convaincre, le PSG bat deux fois le champion d'Angleterre (2-1, 1-2). Après l'affaire Aurier, c'est déjà pas mal. Place ensuite à Manchester City. La fenêtre de tir vers le dernier carré s'ouvre un peu plus, mais devant les blessures, Laurent Blanc se perd dans des ébauches tactiques – un 3-5-2 inédit mis en place au retour – et un management improbable – Aurier titulaire à l'aller, Van der Wiel de retour de nulle part dans le XI au retour. Fin de l'aventure en quarts de finale pour la quatrième saison consécutive. Arsène Wenger avait son terminus en huitièmes, le PSG a le sien à la station suivante.

Par Florian Lefèvre
Modifié

Dans cet article

Bzezelles*Maniac Niveau : District
Note : 1
Putain ce rouge de Zlatan contre Chelsea c'était vraiment n'importe quoi!!! Avec tous ces Conn**** qui se ruent sur l'arbitre !!!
Heureusement que l'issue était heureuse !!
Sinon le match contre Arsenal est un de mes pires souvenir de mon enfance, en plus il me semble que ce soir la le match n'avait pas été diffusé a cause de la loi Evin???
MCK-Everyday Niveau : Loisir
Je dirais la même concernant le match retour à Highbury, souvenir pénible...Je me souviens d'un Ginola impuissant. Par contre, je suis persuadé d'avoir vu le match en live.
Note : 1
Emery donne rendez-vous à Chelsea en quarts ? sans doute l'an prochain alors, si Nasser est assez patient mais cette année Chelsea c'est quart de Cup au mieux, relecture...
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Aaaarrrghhhh! Le Arsenal 93-94, on avait pris cher en huitièmes de finale: 3-0 à Highbury et un mémorable 0-7 à Sclessin... Quel cauchemar.
La Verrati si je mens Niveau : Loisir
Quelle fumisterie le "allez l'OM" de Drogba
Rarement vu un troll autant multi cartes : il peut être pris par les supps du PSG, de l'OM, de Chelsea et même par Abramovitch himself.
Enfin je ne pense pas qu'il ait poussé aussi loin la réflexion dans sa petite tête.
Lui ne devait penser qu'au PSG alors qu'au final c'est insultant pour tout le monde.
La Verrati si je mens Niveau : Loisir
Message posté par Ego24
Emery donne rendez-vous à Chelsea en quarts ? sans doute l'an prochain alors, si Nasser est assez patient mais cette année Chelsea c'est quart de Cup au mieux, relecture...


Oui moi non plus j'ai pas compris et après l'évidence m'est apparue "il se sont encore plantés dans un "article" so foot"
Le "Allez l'OM" de Drogba, c'était quelque chose, même si on reste pour les clubs français en coupe d'Europe ...
Message posté par Bzezelles*Maniac
Putain ce rouge de Zlatan contre Chelsea c'était vraiment n'importe quoi!!! Avec tous ces Conn**** qui se ruent sur l'arbitre !!!
Heureusement que l'issue était heureuse !!
Sinon le match contre Arsenal est un de mes pires souvenir de mon enfance, en plus il me semble que ce soir la le match n'avait pas été diffusé a cause de la loi Evin???


Le pire n'était pas la défaite en finale de la C3 face au Barça? Sur pénalty en plus dans mon souvenir...
Bzezelles*Maniac Niveau : District
Message posté par Etche
Le pire n'était pas la défaite en finale de la C3 face au Barça? Sur pénalty en plus dans mon souvenir...


Oui aussi, et derrière on fait un poteau en plus !!!
On aurait pu enchainer 2 coupes d'Europe de suite....
Mais bon moi c'est cet Arsenal qui reste gravé ;)
Vivement ce soir !
Bon article qui résume bien les confrontations du psg face aux anglais de manière objective. Pour moi globalement c'est plutôt des bons souvenirs.

Des trois demi-finales perdues sous Canal celle contre Arsenal c'est celle où on était les plus proches de passer, enfin celle où il y avait le moins d'écart entre les 2 équipes. La Juve ils étaient un cran au dessus de nous en 93 et Milan au moins deux crans en 95... Quoique on aurait pu gagner à Turin sans ce diable de Baggio, on mène 1-0 à quelques minutes du terme du match aller dans mon souvenir avant qu'il nous plante 2 fois.

@Etche : oui contre le Barca on devait gagner à l'aise vu la foule d'ocaz. C'est Ronaldo qui marque sur péno après avoir obtenu la faute face à N'Gotty. D'autant plus rageant que c'est à peu près la seule fois du match qu'il prend le dessus sur N'Gotty. Mais bon il y avait péno rien à dire. Par contre grosse erreur du juge de touche en début de match qui siffle hors jeu sur Loko alors qu'il avait plus qu'à la mettre au fond. Par contre c'était la C2 pas la C3.
Message posté par Etche
Le "Allez l'OM" de Drogba, c'était quelque chose, même si on reste pour les clubs français en coupe d'Europe ...


Mouais...C'est plutôt l'histoire d'un gars qui exprime toute sa frustration...

A chaque fois qu'il est venu au Parc il a pas réussi à s'imposer, avec son maillot marseillais il s'est fait balader. Là il vient avec Chelsea accompagné de Mourinho, Cech, Terry, Lampard, Makélélé pour affronter Armand, Coridon et Pancrate... Il gagne 3-0 ouais... Ca devait au moins avoir valeur d'exploit pour lui pour que ça génère une telle fierté d'avoir battu ce terrible PSG là dans son antre.

Si il avait voulu tailler et troller comme il faut, il aurait pas célébré son but. Les journalistes lui auraient demandé pourquoi et il aurait répondu "ba c'est bon quoi on a battu paris hein...pas madrid. On a gagné 3-0 on a juste fait le taf". Mais bon visiblement le besoin d'exprimer toute sa frustration contenue si longtemps était trop forte.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
"S’ensuivront des joutes avec Liverpool, Manchester City, mais surtout Chelsea, à qui Unai Emery a sûrement fixé rendez-vous en quarts de finale de la C1."
Florian Lefèvre, tu peux nous expliquer ta phrase stp ? J'ai pas compris où tu voulais en venir avec ce rdv donné à Chelsea qui, comme tout bon connaisseur de foot le sait, ne joue pas la C1 cette année...
Message posté par Alain Proviste
"S’ensuivront des joutes avec Liverpool, Manchester City, mais surtout Chelsea, à qui Unai Emery a sûrement fixé rendez-vous en quarts de finale de la C1."
Florian Lefèvre, tu peux nous expliquer ta phrase stp ? J'ai pas compris où tu voulais en venir avec ce rdv donné à Chelsea qui, comme tout bon connaisseur de foot le sait, ne joue pas la C1 cette année...


Oui...bon ba ça va...il y en a d'autres qui lui ont fait la remarque. Il y a une coquille ok c'est bon.

Et encore, il dit que Emery donne RDV à Chelsea en 1/4, ba ça peut toujours être l'an prochain après tout non ?
M.Manatane Niveau : CFA
Message posté par Bzezelles*Maniac
Putain ce rouge de Zlatan contre Chelsea c'était vraiment n'importe quoi!!! Avec tous ces Conn**** qui se ruent sur l'arbitre !!!
Heureusement que l'issue était heureuse !!
Sinon le match contre Arsenal est un de mes pires souvenir de mon enfance, en plus il me semble que ce soir la le match n'avait pas été diffusé a cause de la loi Evin???


C'était un déplacement d'Auxerre à Arsenal en 94-95 qui n'a pas été diffusé sus prétexte de la loi Evin. Une élimination sans avoir pu voir le match, double frustration !

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le sanguin señor Jesé
486 14