Top 5 : Sur le fil

Lille est en tête de la Ligue 1 depuis la 16e journée et pointe à dix journées de la fin avec 4 points d'avance sur son premier poursuivant, la meilleure différence de buts et la meilleure attaque du championnat. Autrement dit, les Dogues sont les grands favoris pour soulever l'Hexagoal fin mai. Sauf que l'histoire a déjà prouvé qu'il n'était pas si rare qu'une équipe promise au titre se fasse coiffer au poteau. Allez zou, Top 5 de ces clubs qui l'ont encore en travers de la gorge...

Modififié
1 - FC Nantes (1977-1978)

Au soir d'une victoire 1-0 face à Monaco, les Canaris et leur meilleur buteur Eric Pécout, champions en titre, se présentent en leaders à dix journées du terme du championnat, talonnés de près par l'ASM et l'OM. Les coéquipiers de Loïc Amisse et de Raynald Denoueix enchaînent alors 7 victoires en 10 matches, bousillent au passage les Marseillais et achèvent leur saison sur une victoire cinglante 6-1 face à Nice. Une branlée qui ne restera pas dans les annales, puisqu'elle ne suffit pas à offrir le titre aux Nantais. Parce que dans le même temps, les défiscalisés du Rocher, emmenés par Delio Onnis, se transforment en char d'assaut, écrasent tout sur leur passage et dépassent Nantes à deux journées de la fin du championnat, en terminant leur saison par six victoires consécutives. Après un succès final face à Bastia, l'ASM, qui venait de remonter en Division 1, peut fêter son troisième sacre face à un public venu en masse pour assister à l'événement, avec une affluence record de 8 825 spectateurs. Et la Beaujoire devra attendre deux ans de plus pour se goinfrer un cinquième titre. Putain de paradis fiscaux.

2 - AS Monaco (1983-1984)

Les Monégasques ont donc décidé de se faire une spécialité de chourrer des titres. Après les Nantais, les gars du Rocher s'en prennent à Bordeaux. Les Girondins ont déjà squatté la pole position pendant 22 journées avant de se faire taper par l'ASM, qui vole le trône et vers la victoire finale, à quatre journées de la fin de la saison. Autant dire une broutille... Bernard Genghini empile les buts (18), Claude Puel et Manu Amoros bétonnent, et Monaco prend 7 points sur les 8 derniers possibles. Pas mal, mais insuffisant, puisque les Bordelais, qui n'avaient pas dit leur dernier mot, font un sans-faute, et arrachent le titre à la différence de points. Claude Bez est en train de transformer son club en machine à gagner, qui s'attribuera trois titres en quatre ans. Et l'ASM dans tout ça ? Ils auraient pu se consoler en Coupe de France, s'ils ne s'étaient pas fait plier par Metz en finale (2-0). Terminer à la place du con dans toutes les compétitions, Joël Muller en avait rêvé, Monaco l'a fait. Claude Puel était déjà un loser en 1984. Le destin, sans doute.

3 - Paris SG (1988-1989)

Les Parisiens sont coachés par Tomislav Ivic, l'homme qui entraîna 20 équipes au cours de sa carrière (notamment Porto et Benfica, Galatasaray et Fenerbahçe, le Standard et Anderlecht, Paris et l'OM – ce mec serait-il le plus grand traître de l'histoire du foot ?). Le club de la capitale survole la saison et occupe la première place du classement durant 22 journées, avant de voir le titre s'envoler définitivement au soir de la 35e journée, après une défaite au Vélodrome, où les supporteurs parisiens furent interdits d'entée. Amara Simba se foire face à Gaëtan Huard, le PSG laisse passer sa chance de revendiquer le titre, et Franck Sauzée plante Joël Bats dans la foulée. 1-0, score final. L'Olympique de Marseille de Bernard Tapie peut fanfaronner, empoche trois autres titres consécutifs (presque quatre), la rivalité PSG-OM est née, et Paris, déjà, prouve que le championnat, c'est pas son truc. Ca ne tient à rien, une réputation...

4 - FC Metz (1997-1998)

Joël Muller, acte I. Attention, voici la genèse d'un immense loser. Il y a des types qui gagnent des titres quel que soit le club dans lequel ils évoluent. Joël Muller, lui, voit des titres lui passer sous le nez partout où il passe. Cruelle destinée. Metz pointait déjà en tête au soir de la première journée. Metz pointe encore en tête après la 29e journée (après une petite baisse de rythme entre temps). Il reste cinq journées à gérer, mais la bande à Kastendeuch et Pirès ne tient pas la distance. Le RC Lens prouve que la base d'un vol de titre en bonne et due forme, c'est la confrontation directe. Les Sang et Or violent Saint-Symphorien sans vergogne, 2 buts à 0, grâce à un doublé de Drobnjak, sur une tête plongeante puis grâce à une toile monumentale de Letizi. Comme quoi on ne peut pas être champion sans un bon gardien. Metz se démène pour remporter ses quatre derniers matches, mais c'est déjà trop tard, le mal est fait. La malédiction est en marche.

5 - RC Lens (2001-2002)

Joël Muller, acte II. A l'époque, le championnat de France s'appelle pour la dernière fois la Division 1, ne compte que dix-huit équipes et trente-quatre journées. C'est pourtant une rencontre de trop pour les Sang et Or, qui s'emparent de la pôle au soir de la 11e journée et qui se promènent jusqu'au match final, face à leurs dauphins lyonnais. Daniel Moreira, El-Hadji Diouf et leurs coéquipiers ont un petit point d'avance sur les Gones. Un match nul à Gerland leur suffirait donc pour être sacrés champions. Sauf que l'entraîneur du RCL s'appelle Joël Muller, et que cet homme est définitivement maudit. Passé à l'ennemi depuis que les Lensois l'ont planté en 1998, Joël a pensé à emmener sa schkoumoune dans son balluchon. Lyon démarre la finale du championnat pied au plancher et mène déjà 2-0 après un quart d'heure de jeu, grâce à Govou et Violeau. Pierre Laigle crucifie son ancien club en seconde mi-temps alors que Jacek Bak avait redonné l'espoir aux Nordistes. Le match est haletant, et les Lyonnais de Santini dans un grand jour. Score final : 3-1. La formule 1 lyonnaise est lancée et squattera la plus haute place du podium sept années d'affilée. Pas sûr que Lens ait de nouveau l'opportunité d'ajouter une ligne à son palmarès de sitôt. L'ironie du sort, parait-il.



Par Julien Mahieu

Achetez vos billets pour l'OM maintenant !

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


J'ai bien aime l'article.
Mais quid du titre des gigis en 99 apres certainement le plus beau championnat des 20 dernieres annees et un mano a mano haletant 38 journees durant.
Des stars de chaque cote (Laslandes, Wiltord, Benrabia, Micoud vs Penna Bianca, Blanc, Gallas, Duga, Maurice etc), un rythme effrene, un final controverse, bref une annee de feu.
J'aurais peut etre rajoute la victoire d'Auxerre en 1996 apres avoir remonte Paris qui comptait une dizaine de points d'avance a 10 journees de la fin.
Sympa ce petit come-back !
Lens 2002.
Jo la Loose est aux commandes.

17 mars. Le début de la fin. Défaite à Bordeaux.

23 mars. Match à Sedan qui joue pour ne pas descendre. Nul 1-1. Jo la Loose déclare que c'est un bon point de pris. Surtout pour Sedan, qui grâce à ce point se sauvera en fin de saison. Mais pas la suivante...

6 avril. Nul contre Troyes. Descendront aussi la saison suivante...

17 avril. Déplacement à Bastia. Jo la Loose déclare aller vouloir chercher le nul. Résultat : puni par Tony Vairelles, défaite 3-1. Les bastiais qui en avaient pris 7 à l'aller à Bollaert lavent l'affront.

27 avril. Réception de Guingamp. Victoire 4-1. Dernier soubresaut avant la bérésina lyonnaise.

4 mai. Ce qui devait arriver arriva. Jo la Loose, qui a tout de l'opossum neurasthénique, galvanise ses troupe. 2-0 au bout d'un quart d'heure. 3-1 score final (c'est Pierrot qui est content).

11 points d'avance sur Lyon en début d'année, 2 de retard au final.
Et on s'est mangé Jo la Loose encore 3 saisons supplémentaires.

Dans tout cela, il y a une forme de justice.
Claudio la Loose sévit déjà depuis 3 saisons à Lyon. Bah, plus qu'une...
je me permet d'indiquer également la saison 1961/1962.

Le Nîmes Olympique, adepte dans les années 50' 60' et 70' de l'éternelle place de second sans jamais gagner le moindre trophée mais en trustant toujours les podiums.

Cette saison là, Nîmes amené notamment par son mythique paraguayen José Parodi, domine toute la seconde partie de la saison en étant largement premier quelques journées avant la fin du championnat. Malheureusement, certains joueurs clef vont être blessés comme Michel Perchey brisé à Toulouse, et qui a l'époque était promis au plus bel avenir.

Petit à petit, les concurrents vont reprendre du terrain, et même si Nîmes est premier avant le dernier match, il perds son dernier match de championnat 1 à 0 sur la pelouse du Stade français, et se fait coiffer sur le poteau par le Stade de Reims et finit même 3ème.

Une sacrés déception, d'autant que le titre, au vu des performances du club depuis 1950, était largement mérité. Mais c'est le sport, et le business aussi parce qu'à Nîmes on a toujours été pauvres et on a jamais eu de bons remplaçants.
Et monaco 2004 ?! Qu'on me corrige si je me trompe, mais les monégasques de Deschamps ont compté dix points d'avance en janvier, après avoir démonté les Lyonnais 3-0 en championnat (avec en bonus un 4-1 en coupe à la même époque). Puis ils auront laissé trop de forces lors de matchs épiques en ligue des champions (Real, Chelsea), pour échouer à quatre points de Lyon et, comble de la lose, se faire passer devant par Paris.
Tout à fait d'accord avec DarelIMK on n'est pas obligé de remonter très loin! Monaco, dernière équipe de L1 à nous avoir vraiment rêver, démonte Lyon 3-0 en janvier 2004 et compte 10 points d'avance à 4 mois de la fin du championnat. Leurs parcours incroyable en LDC et une victoire en coupe de la ligue leur couteront le titre mais c t de très loin la meilleure équipe et ils méritaient le titre. Dommage ils n'avaient pas de banc mais c'est effectivement un gros retournement de situation car après les 2 claques consécutives 3-0 et 4-1 (triplé de Morientes) on voyait bien que Monaco etait supérieur et on ne voyait pas Lyon revenir...
il y a 1 heure Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11
mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20