1. // Euro 2012 – Groupe B – Portugal/Danemark

Top 5 : Retrouvailles entre le Danemark et le Portugal

Portugais et Danois se sont souvent affrontés, dans l’Histoire récente, lors de confrontations officielles, que ce soit pour des campagnes de qualification ou durant un précédent Euro… Retour sur ces confrontations toujours accrochées.

Modififié
1 2
Danemark/Portugal (1-1), 9 juin 1996, phase de poules, Euro, Sheffield

Premier match du groupe D de cet Euro 1996 au stade Hillsborough de Sheffield, sept ans après la tragédie qui avait coûté la vie à 96 fans de Liverpool. Le Danemark ne part pas favori à sa propre succession, mais se présente avec quelques beaux arguments, notamment le retour en sélection de Michael Laudrup, associé à son frère Brian et au jeune Mikkel Beck en attaque. Ce dernier est à l’origine de l’ouverture du score : le gardien portugais Vítor Baía, qui hérite d’une passe en retrait mal appuyée, dégage dans la tronche de Beck, Michael Laudrup surgit côté gauche pour récupérer la balle, fixe deux défenseurs et marque en force du pied droit (1-0, 22e). La brillante équipe lusitanienne, symbolisée par Luís Figo et Rui Costa, réagit en seconde période par l’intermédiaire d’un autre de ses jeunes talents, Sá Pinto. Le joueur du Sporting propulse rageusement de la tête un centre de Fohla venu de la gauche pour tromper Peter Schmeichel (1-1, 53e). Malgré la domination portugaise, on en restera là. Les hommes d’António Oliveira termineront premiers du groupe, éliminés ensuite par la République Tchèque. Quant aux Danois, ils termineront seulement troisièmes, étant devancés au classement par la Croatie.

Youtube

Portugal/Danemark (2-3), 10 septembre 2008, qualifications Coupe du monde 2010, Lisbonne

Après deux rencontres amicales en 2000 et 2006, les deux sélections s’affrontent de nouveau pour un match à enjeu, en l’occurrence la qualification pour la Coupe du monde 2010. À domicile, le Portugal est grand favori, face à des Danois alors au fond du trou (deux échecs consécutifs dans les qualifications pour le Mondial 2006 et l’Euro 2008). Les locaux dominent d’ailleurs et sont récompensés peu avant la pause par Nani, qui est à la conclusion d’un joli mouvement côté gauche (1-0, 42e). En seconde période, l’entrant Danny manque le 2-0 en ouvrant trop sa frappe. Nicklas Bendtner profite de la domination stérile adverse pour égaliser, débordant Bosingwa et plaçant une frappe à ras de terre peu puissante mais précise (1-1, 84e). C’est alors que le match s’enflamme : dans la surface opposée, Andreasen bouscule Nuno Gomes, pénalty transformé par Deco (2-1, 86e) ; Christian Poulsen, de la tête, sur corner, redonne l’égalité aux siens (2-2, 90e), avant que Daniel Jensen, d’une frappe lointaine, n’offre le hold-up (2-3, 93e). Ce groupe des qualifications, où figure également la Suède, s’annonce bien plus difficile que prévu pour le Portugal

Youtube

Danemark/Portugal (1-1), 5 septembre 2009, qualifications Coupe du monde 2010, Copenhague

Quasiment un an après, le Portugal se trouve effectivement en grande difficulté dans ce groupe 1 des qualifs, en ballotage avec les deux nations scandinaves. Alors que, dans le même temps, la Suède s’offre à l’arrache une victoire en Hongrie grâce à un but tardif de Zlatan, la bande à Carlos Queiroz est menée à Copenhague depuis la 43e et l’ouverture du score de Bendter, d’un bel enchaînement contrôle de la poitrine-frappe du gauche. Les Lusitaniens poussent en seconde période et sont finalement récompensés par Liedson, qui égalise sur corner (1-1, 86e). Ce point pris, combiné à la défaite suédoise en terre danoise un mois plus tard, permet au Portugal de décrocher la deuxième place synonyme de barrages, le Danemark assurant la première place directement qualificative.

Youtube

Portugal/Danemark (3-1), 8 octobre 2010, qualifications Euro 2012, Lisbonne

Nouvelle campagne de qualification et nouvel affrontement portugo-danois ! Le sélectionneur Paulo Bento, successeur de Carlos Queiroz, a déjà la pression lors de cette troisième journée, après un nul 4-4 face à la Chypre et une défaite 0-1 en Norvège. Mais le Nani des grands soirs est dans la place. Il est d’abord trouvé par CR7 depuis le côté gauche pour l’ouverture du score d’un plat du pied sécurité (1-0, 29e). Sur le coup d’envoi, l’ailier mancunien intercepte une passe affreuse de Poulsen pour tromper une seconde fois un Sorensen blessé sur l’action précédente (2-0, 30e). Les visiteurs croient pouvoir vivre un scénario fou comme deux ans auparavant quand Carvalho sur corner trompe son propre gardien Eduardo (2-1, 79e), mais Nani, toujours lui, se joue de Poulsen et Jacobsen en fin de match, pour servir idéalement Ronaldo, qui profite de l’offrande (3-1, 85e). Le Portugal se relance, coup d’arrêt pour le Danemark.

Youtube

Danemark/Portugal (2-1), 11 octobre 2011, qualifications Euro 2012, Copenhague

Dernière journée des qualifs de cet Euro en forme de finale de groupe entre le Danemark et le Portugal, 16 points chacun. À Copenhague, les joueurs scandinaves profitent de l’avantage du terrain pour ouvrir le score par Michael Krohn-Dehli, qui fixe João Pereira, son vis-à-vis, et trompe son monde en tentant – et réussissant – une frappe détournée dans ses buts par Rolando (1-0, 13e). Un but avait déjà été refusé à Silberbauer dix minutes plus tôt suite à une faute peu évidente. Bendtner, en seconde période, confirme la supériorité des siens d’un but marqué sur un service de Rommedahl (2-0, 63e). Le somptueux coup franc direct pleine lucarne de Ronaldo dans les arrêts de jeu (2-1, 92e) n’y changera rien, les Danois se qualifient directement pour l’Euro et les Portugais devront une nouvelle fois passer par les barrages, qu’ils franchiront finalement en sortant la Bosnie. L’énième revanche de ce soir entre les deux nations promet d’être, une nouvelle fois, indécise et accrochée.

Youtube


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cette formation Danoise façonnée par l'architecte Olsen est l'équipe typiquement "chiante" à affronter.

Pas de véritables stars mais une team très bien organisée, disciplinée tactiquement, et solidaire dans les moments faibles.

Il faudra un bon Portugal pour dynamiter la défense adverse et préserver ses chances de qualification pour les 1/4 de finale.
nononoway Niveau : CFA
J'avais dit que le Danemark finirait demi-finalistes. Bien curieux de voir le résultat de ce soir !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Kjær, ça adhère
1 2