Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Lyon (2-0)

Top 5 : Pétage de plombs d’OL TV

Au pays de la mauvaise foi et des pétages de plombs footballistiques, les chaînes télé des clubs sont souvent reines. Et dans le PAF du ballon rond, c’est bien OL TV la star. Pour ses moments d’anthologies, mais aussi pour ses dérapages.

Modififié

Saint-Étienne – Lyon (5 février 2017)


Derby oblige, l’ambiance était chaude jusque dans les tribunes des commentateurs ce dimanche. Malmenés par les Stéphanois sur le terrain, les Lyonnais finissent par se défouler sur Fabien Lemoine. Tout comme Jérémy Berthod. Après un accrochage avec Rachid Ghezzal, l’ancien joueur de l’OL lance : « Un jour ou l’autre, Lemoine, faudrait qu’il prenne vraiment. » Vœu exaucé quelques minutes plus tard quand Tolisso découpe le Stéphanois. Jérémy Berthod rigole et remet en doute le contact entre les deux joueurs. « Ouais, c’est violent. Mais à un moment donné, c’est bon. Au moins, il tombe pour quelque chose » , conclut-il après le ralenti. Fabien Lemoine, lui, quitte le terrain : ragequit justifié.




Lyon – Paris Saint-Germain (27 novembre 2016)


Mais Jérémy Berthod et Guillaume Gache n’en sont pas à leur coup d’essai cette saison. Déjà contre le Paris Saint-Germain, les deux commentateurs d’OL TV s’étaient fait remarquer en novembre dernier. Sur un grossier tirage de maillot de Marco Verratti sur Rafael, les deux compères se lâchent. « C’EST CARTON ROUGE OH ! Y EN A MARRE DE CELUI-LÀ ! » , hurle Guillaume Gache. De son côté, Jérémy trouve ça « totalement scandaleux » . Les commentateurs bastiais ont-ils demandé la peine de mort après le tirage de maillot ridicule de l’Italien sur Ngando ?




Lyon – Toulouse (12 janvier 2008)


Que serait OL TV sans son duo mythique Richard Benedetti/Florian Maurice ? Contre le TFC, les deux commentateurs s’indignent devant le mur toulousain qui n’est pas à neuf mètres quinze pour un coup franc de Juninho (1'00). « Mais compte-les pas alors ! Compte-les si tu les sais ! Voilà ! Pas vrai ça ! Il fait des pas de nains en plus ! » , s’emporte « Flo » contre l'arbitre avant de se faire gentiment rappeler à l’ordre par son compère. La suite ? Neuf mètres quinze ou pas, Juninho met tout le monde d’accord.


Juninho , Toulouse coup franc TLM par olimas


Lyon – Marseille (14 décembre 2008)


Si Lyon concédera finalement un triste match nul (0-0) face à l’Olympique de Marseille, la cabine d’OL TV a tout de même vibré grâce à un homme : Ederson. Après un beau passement de jambes, le joueur lyonnais se fait découper par Zubar. « OOOOOHLALALALA !! » , crie Florian pendant que Richard ordonne à l’arbitre de sortir le carton.



Plus tard dans le match, on prend les mêmes et on recommence. Zubar redécoupe Ederson et les commentateurs d’OL TV s’enflamment à nouveau. Florian n’en peut plus : « Regarde-moi ça Richard ! Nan, mais sans déconner ! »





Saint-Étienne – Lyon (27 janvier 2008)


Le seul, l’unique, le vrai. S’il ne devait rester qu’un seul moment d’OL TV ce serait évidemment celui-là. Parce qu’on ne sait plus quoi choisir entre le légendaire « L’ange s’est envolé » ou le mythique « Crucifié, c’est la faute à pas de chance » . Parce qu’on ne sait pas si cette séquence ne repose pas sur le mensonge du siècle : Greg l’a-t-il vraiment touchée ? Parce qu’on se demande toujours si le cri de Florian Maurice est vraiment humain.



Par Robin Richardot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
À lire ensuite
Le sourire Skhiri