1. //
  2. // Polémique Ezequiel Lavezzi

Top 5 : les Lavezzigates

Ezequiel Lavezzi, ou El Pocho pour les intimes, enchaîne plus facilement les blagues que les buts. L'Argentin aura donc eu le don de se faire plus remarquer pour ses prouesses hors du terrain que sur le pré. Véritable ambianceur de vestiaire, certaines de ses vannes auront pourtant mal tourné. Tant pis, Ezequiel aime le flirt, même avec la polémique.

Modififié
3k 9

1. L’affaire du joint


Quand on s’attaque à l'un des leurs, les Argentins ne rigolent pas. Les joueurs de l’Albiceleste, et Messi le premier, ont donc décidé de boycotter la presse pour défendre le petit rigolo de la bande. Gabriel Anello, journaliste sur Radio Mitre, a en effet accusé Ezequiel Lavezzi de s’être adonné à un petit plaisir en fumant un joint avant le match perdu face au Brésil. L’intéressé a décidé de porter plainte contre le journaliste, et Lionel Messi a été très clair en conférence de presse après le match contre la Colombie. « Nous avons pris la décision de ne plus parler à la presse, vous savez tous pourquoi. Il y a eu beaucoup d'accusations lancées contre nous, beaucoup d'irrespect et les accusations visant Pocho sont très sérieuses. Si on ne dit pas stop maintenant, on ne le fera jamais. » Touche pas à mon Pocho.

2. Les photos hot


En août 2014, Ezequiel Lavezzi fait monter la température. Si, sur les terrains de Ligue 1, le joueur parisien est plutôt calme, il enflamme, malgré lui, la twittosphère. Les photos dévoilées montrent un Pocho plus jeune qui partage un moment assez coquin avec sa compagne, Yanina Screpante. Si l’Argentin porte avec élégance la casquette de policier façon Village People, il ne fera aucun commentaire sur ces clichés. Les images avaient été publiées par un certain mephobia8 qui se présentait comme analyste financier spécialisé dans le sport. Il s’était visiblement accordé une pause pendant le boulot.

3. Zabaleta nu


Quelques mois avant le « cuni-gate » , Ezequiel Lavezzi avait déjà offert à Twitter une jolie photo de lui, posant fièrement avec un maillot offert, après un entraînement avec la sélection argentine. Détail gênant : en arrière fond, Pablo Zabaleta, nu comme un ver, prend tranquillement sa douche. Si le photo-bomb est parfait, le Parisien a très vite supprimé son post. Mais le mal était fait et Ezequiel s’est donc attiré les foudres de Christel Castaño, la femme de Zabaleta, après que la photo a bien circulé. Le pauvre Pablo s’est lui aussi fait remonter les bretelles. Merci Ezequiel.


4. Le String-gate


Décidément, Pocho aime bien avoir les fesses à l’air. Fin septembre 2015, de nouvelles photos publiées par le top-model argentin Mariana Diarco sur Twitter montrent un Lavezzi chaud en soirée. Après quelques verres, l’Argentin se retrouve le pantalon baissé et présente le beau string qu’il porte. « Le macho de l'Amérique porte des strings » , s’était amusée Mariana Diarco. Farceur, l’attaquant du Paris Saint-Germain avait préféré rire de ces photos. « Mes amis, même si c'est une photo qui date de cinq ans, je vous recommande de ne jamais perdre un pari pendant un anniversaire. Haha, bonne vie à tous ! » avait-il posté sur Twitter.

5. Manque à l’appel à Marrakech


Le 28 décembre 2014, le Paris Saint-Germain fait sa rentrée à Marrakech après la trêve hivernale. Le professeur Blanc fait l’appel, trois noms manquent : Pastore, Cavani et Lavezzi. Les deux premiers expliquent leur retard par un problème de météo. Reçu. Le dernier prétexte des problèmes familiaux. Encore plus reçu. Seulement voilà, qui donc apparaît sur les photos d’une fête la veille du rassemblement parisien ? Les médias argentins ont en effet publié des clichés montrant El Pocho à une soirée Lacoste à Punta del Este, en Uruguay, ce qui avait eu le don d’énerver Lolo White, et le joueur avait été sanctionné. « Les absences nous perturbent-elles ? Il y a un temps pour tout. Je pense qu’on est là pour bosser. C’est ce qu’on a fait. Après, les choses se régleront en interne. Ici, on parle football » , avait déclaré Serge Aurier. Un joueur sérieux que Lavezzi aurait dû écouter plus souvent.



Par Robin Richardot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Rien que pour ça il fait rêver ce joueur, c'est pas digne d'un Gascoigne non plus, mais c'est pas le footballeur stéréotypé de nos jours

C'est celà, oui... Bon, qu'est ce qu'on mange ?
so-lyonnais Niveau : CFA2
Ce mec a tout compris, ça a été un bon footballeur, qui n'a jamais voulu les sommets. Mais il a tout de même joué pendant des années en équipe nationale, a fait vibré le San Paolo, a signé un gros contrat à Paris et a pu profité des joies de la capitale. Et pour finir, un contrat à 15 millions en Chine.

Le tout en ne branlant pas grand chose. Good job Pocho, profite de ta vie
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
J'aime ce genre de branleur insouciant qui réussit, ca rend les hyper pros coincés du cul au cours de cette vie si courte et qui parfois ont même moins de réussite professionnelle encore plus antipathiques!
1 réponse à ce commentaire.
Johnny Decker Niveau : DHR
Magnifique chute...
<3 sur lui, un grand homme qui manque à tous au psg, et, je n'ai pas peur de le dire, à la france entiere.
Balotelli n'a pas encore exploité son plein potentiel, mais je garde confiance en lui, néanmoins.
Ouène Roux-Né Niveau : District
Photo magique aussi !
Bixente Lizarazu Niveau : Loisir
Putain qu'est-ce qu'il peut être con parfois Pocho, mais je suis persuadé que c'est le type que t'as toujours envie d'avoir avec toi en soirée parce qu'il doit savoir s'amuser. La photo avec Zabaleta : priceless
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Coutinho, le nombre d’or
3k 9