Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Top 5 : Les Branleurs

Le développement de l'Internet et des webcams nous a permis de confirmer ce dont on se doutait : les footballeurs sont aussi, voire plus, obsédés que la moyenne des hommes. Avant même de pouvoir croiser son joueur de Ligue 1 préféré sur Chatroulette, on a pu se retrouver nez à (bip) avec un Anglais, un Français, deux Argentins et une tripotée de Brésiliens. Voici notre sélection.

Modififié
5. Ivan Alexis Pillud

Pillud aura sans doute sa petite place dans la deuxième édition du Dico des Losers. 23 ans, Argentin, il joue à Barcelone, mais à l'Espanyol, où il est arrivé des Newell's Old Boys l'été dernier pour ne pas montrer grand chose. Ou plutôt si. Pillud est le petit dernier des footballeurs exhibitionnistes. Le pire, c'est que la vidéo date de quelques années, lorsqu'il n'était qu'un adolescent découvrant son corps et ce qu'il était possible d'en faire. “P'tit Lu” n'arrive pas plus à la cheville de ses prédécesseurs qu'à la sienne.

4. Ever Banega

Le grand-frère de Pillud. Débarqué de Boca Juniors en janvier 2008, Banega pointe le bout de son nez à Valence avec un statut d'espoir solide et un titre de champion du monde des moins de 20 ans. Il pointe autre chose à un interlocuteur non-identifié dans une vidéo de 6 minutes le montrant tchatter quelques instants avant de faire sortir le loup du bois. Que ce soit lié ou pas, le milieu de terrain n'a pas fait se lever les foules depuis lors. Après un prêt à l'Atletico, Banega est revenu à Valence où il est souvent sur la piste mais ne conclut pas souvent.



- These bloopers are hilarious


3. Ashley Young

Le 16 octobre 2007, Sarah Taylor, comme toutes les esthéticiennes de 21 ans rentrant du boulot, se branche sur Webcamo pour se faire des amis. Un dénommé “Lewis” lui explique tout d'abord qu'il lui parle depuis Moscou, où il est pour affaires, avant de passer aux choses sérieuses : des paroles cochonnes, la verge au dehors. La jeune femme se déconnecte, choquée. Le 24 novembre, pourtant, Sarah prend son courage et sa souris à deux mains, et tente à nouveau sa chance. Lewis est encore connecté. Cette fois-ci, il est à Middlesbrough, toujours pour affaires, mais son “vit” a toujours des envies de liberté. Une histoire banale, mais qui a beaucoup plu à News of the World : le 16 octobre, l'Angleterre jouait un match de qualif' pour l'Euro 2008 à Moscou, et le 24 novembre, Aston Villa se déplaçait à Boro. L'esprit de déduction des journalistes et les captures d'écran de Sarah font le reste : il s'agit d'Ashley Young. Depuis, l'histoire a fait le tour des blogs anglais, mais l'article a disparu du site du tabloïd...

2. Les victimes de Felina

Fabiane Menezes a un passe-temps un peu particulier. Sur Glossx, son site aujourd'hui censuré par Google, cette blogueuse brésilienne s'est donné pour mission de faire sortir les chibres les plus célèbres de leur étui avant de balancer la vidéo sur Youtube. Entre les chanteurs et les mannequins, on trouve évidemment un bon paquet de footballeurs dans son album panini. Parmi ses prises supposées (avec la piètre qualité de l'image, il est toujours difficile de savoir s'il s'agit de l'original ou d'un sosie), un nombre impressionnant de représentants du championnat local, dont Ronaldo, évidemment, mais aussi Ronaldinho, Diego, Elano, Pato et même l'entraineur et ex-sélectionneur du Brésil, Vanderlei Luxemburgo. Il faudrait penser à trouver un nom à cette collection.

1. Patrice Loko

Patrice “El Loco” est un peu le père fondateur de la tribu des exhibitionnistes. Champion de France et meilleur buteur du championnat avec Nantes, Loko est transféré au Paris Saint-Germain à l'été 1995. Dans la nuit du 19 au 20 juillet, sérieusement abimé, le buteur fait crisser les pneus de sa voiture de fonction sur la place de l'Étoile, lorsqu'il est interpellé par les arbitres de la vraie vie. Peu coopératif, Patrice n'a pas de webcam sur lui, alors il décide de montrer la taille de son amour à une policière. La fin d'une carrière, mais le début d'une belle tradition.

Thomas Pitrel, qui n'a pas du tout honte de cet article

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
Zebina dans ses oeuvres