1. //
  2. // 1/2 finale aller
  3. // Real Madrid/Bayern Munich

Top 5 : le Bayern, bête noire du Real

Au moment du tirage au sort des demies, les dirigeants du Real sont devenus plus blancs que leur maison. Car le Bayern Munich est la véritable bête noire du Real Madrid, son pire cauchemar en Europe. En Bavière, on adore bouffer de la meringue, la plupart du temps quand il s'agit d'aller chercher une finale ensuite. Et quelle que soit l'issue du match aller, les Madrilènes trembleront jusqu'au bout : en 38 ans, ils n'ont en effet jamais gagné à Munich.

Modififié
23 25

Saison 75/76, demi-finale de C1

Depuis la Seconde Guerre mondiale, Néerlandais et Allemands ont appris à se détester sur tous les fronts. Du coup, chaque domaine de compétences fait l'objet de surenchères. L'Ajax Amsterdam s'offre un triplé en Coupe des Champions (71, 72, 73)? Il n'en fallait pas plus pour réveiller le Bayern Munich. Après s'être adjugé les éditions 74 et 75, les Bavarois arrivent en 76 pour « égaliser » à 3-3. Outre quelques difficultés face au Malmö de « Bosse » Larsson et d'Anders « Puskas » Ljungberg, la bande à Franz Beckenbauer se balade dans cette Coupe des Champions. Et ce n'est pas le Real Madrid des légionnaires Netzer et Breitner qui lui fait peur. Car la terreur des défenses à cette époque s'appelle Gerd Müller. Le renard permet au Bayern de faire match nul (1-1) au Bernabeu, avant de mater la rébellion sur un doublé à l'Olympiastadion. La suite, on la connaît : Saint-Étienne, les poteaux carrés, Franz Roth qui devient l'ennemi public numéro 1 en France, et surtout, 3e trophée de suite pour le Bayern.

Youtube

Saison 86/87, demi-finale de C1

Le Real se qualifie difficilement en demies. En face, le Bayern marche sur tout le monde. Logique, donc, que la Quinta del Buitre se fasse marcher dessus par Augenthaler et sa clique. Une clique qui s'inclinera en finale contre le FC Porto. Rabah Madjer, talon d'Achille, tout ça. Après s'être adjugé deux fois de suite la Coupe de l'UEFA, la Quinta del Buitre passe au niveau supérieur, et s'attaque à la Coupe des Champions. Un peu plus de dix ans après leurs aînés, les Madrilènes retrouvent les Bavarois, qui se baladent dans cette Coupe des Champions, et qui viennent tout juste de passer un cinglant 7-2 à Anderlecht. Logique, donc, que la bande à Butrageno, un flush, se fasse saigner par le full house du Bayern (Pfaff, Augenthaler, Matthäus, Brehme, D.Hoeness). Après le 4-1 à l'aller, la remuntada en Espagne n'aura pas lieu. Désormais, la Maison Blanche sait situer Munich sur une carte.

Youtube

Saison 00/01, demi-finale de C1

Cette double confrontation est une revanche de l'édition précédente. En effet, l'année d'avant, c'est le Real qui avait réussi à sortir le Bayern, grâce notamment à un Nicolas Anelka de feu (buteur à l'aller et au retour). Cette fois-ci, l'homme providentiel se trouve de l'autre côté : il se nomme Giovane Elber. Le plus allemand des Brésiliens (à moins que ce ne soit l'inverse) permet aux siens de s'imposer à Madrid sur le plus petit des scores, avant de récidiver au retour. Raul aura beau égaliser, Jens Jeremies sera là pour rappeler qui est le patron en Europe cette année-là. Et comme l'année précédente, le vainqueur de cette double confrontation se tape Valence en finale et s'impose. Les chauves-souris ont la vie dure.

Saison 06/07, huitièmes de finale de C1

Depuis l'acquisition du neuvième trophée en 2002, un mot est sur toutes les lèvres des supporters du Real : « Decima » . Une obsession caractérisée qui foutra les boules à tous les joueurs madrilènes pendant plusieurs saisons. Sinon, comment expliquer que, depuis la volée de Zidane dans la lucarne de Butt, le Real n'arrive plus à se transcender ? Il y a bien cette demie contre la Juve en 2003 et ce quart contre Monaco en 2004, mais après, c'est le vide. Les années suivantes, la Juve (encore elle) et Arsenal prient les Merengues de faire leurs valises prématurément et de vaquer à leurs occupations domestiques. Et puis, en 2007 se pointe le Bayern. Jamais deux sans trois, dit-on. Pas faux. Certes, les Espagnols s'arrachent pour battre les Bavarois 3-2 à l'aller. Mais au retour, dix petites secondes suffisent à Roy Makaay pour mettre son équipe sur le droit chemin. Le Real ne s'en remettra jamais. Pire encore : il lui faudra quatre saisons pour enfin arriver à s'extirper des huitièmes de finale. « Decim…¡Callate! »

Youtube

Saison 11/12, demi-finale de C1

Là, ça y est, c'est sûr, c'est la bonne : la Decima étant redevenue la priorité absolue, le Real va la gagner. Comment pourrait-il en être autrement, avec Mourinho aux commandes, un homme qui sait comment on la gagne ? Alors oui, il y a eu cette élimination en demies l'an dernier, mais c'était face au Barça de Guardiola, ils posent déjà pas mal de problèmes à la maison, alors en Europe… Mais bref, cette année, c'est sûr, c'est la bonne. Sauf qu'en fait, le Real joue de malchance : le Bayern est lui aussi hyper-motivé. La raison est simple : la finale se joue « Dahoam  » , à la maison. Tous les moyens sont bons pour gagner. Tant pis si, à l'aller, Luiz Gustavo est hors jeu sur le premier but (et gêne Casillas), tant pis si Mario Gomez donne la victoire aux siens juste avant le buzzer. Néanmoins, le Bayern se met dans une position délicate, et le Real le sait : dès le début du match retour, Ronaldo et ses copains appuient sur le champignon et déglinguent du Munichois. Mais Arjen Robben, l'éternelle âme damnée, remet tout le monde à égalité. Prolongation, puis tirs au but. Casillas s'illustre, mais Neuer paraît de plus en plus grand dans ses cages. Sergio Ramos prend peur et balance un missile sol-air. Le Real échoue pour la quatrième fois de son histoire en demi-finale contre Munich. M le Maudit.

Youtube


Par Ali Farhat NB: Le Real Madrid a, à quelques reprises, connu la victoire dans ses doubles confrontations avec le Bayern. En quarts de finale de la C1 87/88, par exemple, grâce notamment à deux buts dans les dernières minutes du match aller. Ou en demies 99/00, avec un grand Nicolas Anelka.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

TrollingMachine Niveau : Loisir
Yes !!!!! Le Real va s'imposer ce soir.
Rakamlerouge Niveau : National
La saison 99-2000, où le Bayern allait gagner 3 matchs sur ses 4 confrontations avec le Real (poules + demies) dont ce magnifique 4-2 à Santiago Bernabeu. Mais ce sera le real qui ira en finale et remportera la C1. M'en souviens!
Concernant la demi de 2012, un signe m'inquiète à l'aller, Webb oublie un penalty ultra flagrant sur Gomez (victime d'un double tacle), et un autre un peu moins flagrant. Et n'expulse pas Ramos, et surtout Marcelo pour deux agressions...
Lors de ce match le Bayern aurait pu gagner par 2 ou 3 buts d'écarts... le Real marquant sur une de ces rares occasions (perte de balle de Kroos dans l'entre jeu je crois)...

Bref Webb je m'en méfie (il officie ce soir)... Et ce soir un nul avec un ou 2 buts marqués, me conviendrait très bien...

Reste à voir, parait-il qu'à l'entrainement Guardiola a aligné une équipe avec Martinez en tour de contrôle devant la défense et Schweinsteiger et Kroos devant lui. Il est possible qu'on voit le Bayern plus défensif que durant toute la saison (je sais pas dans quel mesure le jeu bas de ce WE, n'était pas une anticipation de ça).
Pour moi du 50/50 et ça va se jouer à la réussite devant le but (et peut être aussi à un Ribery qui doit retrouver son mental et peut être ses jambes). Et quand même une petite pièce sur Robben qui se pointe en sauveur (surtout si Ronaldo joue, Lahm/Robben à droite face au seul Contrao...).
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par ILOVEBAYERN
Concernant la demi de 2012, un signe m'inquiète à l'aller, Webb oublie un penalty ultra flagrant sur Gomez (victime d'un double tacle), et un autre un peu moins flagrant. Et n'expulse pas Ramos, et surtout Marcelo pour deux agressions...
Lors de ce match le Bayern aurait pu gagner par 2 ou 3 buts d'écarts... le Real marquant sur une de ces rares occasions (perte de balle de Kroos dans l'entre jeu je crois)...

Bref Webb je m'en méfie (il officie ce soir)... Et ce soir un nul avec un ou 2 buts marqués, me conviendrait très bien...

Reste à voir, parait-il qu'à l'entrainement Guardiola a aligné une équipe avec Martinez en tour de contrôle devant la défense et Schweinsteiger et Kroos devant lui. Il est possible qu'on voit le Bayern plus défensif que durant toute la saison (je sais pas dans quel mesure le jeu bas de ce WE, n'était pas une anticipation de ça).
Pour moi du 50/50 et ça va se jouer à la réussite devant le but (et peut être aussi à un Ribery qui doit retrouver son mental et peut être ses jambes). Et quand même une petite pièce sur Robben qui se pointe en sauveur (surtout si Ronaldo joue, Lahm/Robben à droite face au seul Contrao...).


ça peux être risqué de jouer de manière plus défensive. Et c'est surtout très surprenant de la part de Guardiola. Ses équipes ont besoin d'imposer leur jeu pour gagner. Il alignait rarement une équipe différentes de l'équipe type au Barça (en fonction des disponibilités bien entendu)
ILOVEBAYERN, t'as pas intérêt de me donner de faux espoirs!!!

Depuis le temps que j'attends le retour de Martinez au milieu et Lahm a sa place de latéral droit!

Merci quand même pour l'info, elle me rendra joyeux jusqu'à ce soir (alors que je risque de ne pas pouvoir mater le match, bordel de m...!!!).

Si par-dessus il arrive à mettre Mandzukic en pointe, je serai le plus heureux...
Ha les commentaires en allemand <3
21 confrontations entre les deux clubs en Europe, record.
C'est le clasico européen. 7 victoires du Real, 2 matches nuls, 11 victoires du Bayern.
En confrontation aller-retour, 4 qualifs madrilènes, 5 pour le Bayern.

2012 fut dur à vivre, aux TAB c'est toujours cruel, et surtout la finale face à Chelsea semblait une aubaine.
Mais 2006 fut encore pire, l'idole R.Carlos qui commet une erreur en tout début de match retour, et S.Ramos qui marque le but de la qualif d'une superbe demi-volée en toute fin de rencontre, but refusé pour une main très contestable et que j'ai pas encore fini de contester.
Message posté par Papa Ours
ILOVEBAYERN, t'as pas intérêt de me donner de faux espoirs!!!

Depuis le temps que j'attends le retour de Martinez au milieu et Lahm a sa place de latéral droit!

Merci quand même pour l'info, elle me rendra joyeux jusqu'à ce soir (alors que je risque de ne pas pouvoir mater le match, bordel de m...!!!).

Si par-dessus il arrive à mettre Mandzukic en pointe, je serai le plus heureux...


J'ai lu ça sur sport1, mais il racontait aussi que Götze et Müller commençait sur le banc... (mais bon c'est une info sport1, qui à priori se base sur un des entrainements collectifs à Münich (et va savoir si c'est pas du bluff, pour les madrilènes...).

@Paularadiobemba: j'en sais rien mais je pense que le pressing haut sera assuré avec toutefois un peu plus de prudence, et sans doute une possession un peu plus basse que contre United, car depuis 1 mois, ça manque un peu de jus... pour que se soit sécurisant... Et dernièrement le duo Kroos Schweinsteiger contre Kaiserslautern a montré très clairement des failles défensives (donc ou Martinez ou Lahm, mais je crois qu'il veut Lahm contre Ronaldo...). Ou alors comme contre United on va se refarcir se système des latéraux qui jouent 6 pour assurer la récupération, mais bon c'est très très risqué et ça esseule les ailiers, qui doivent attendre le soutien de la pointe ou du 10... Bref on verra, Guardiola et l'équipe se cherche un peu depuis 1 mois, mais paradoxalement sur les 2 derniers matchs, on a fait preuves de beaucoup de réalisme (face à de petits adversaires).
Message posté par MerenGone
21 confrontations entre les deux clubs en Europe, record.
C'est le clasico européen. 7 victoires du Real, 2 matches nuls, 11 victoires du Bayern.
En confrontation aller-retour, 4 qualifs madrilènes, 5 pour le Bayern.

2012 fut dur à vivre, aux TAB c'est toujours cruel, et surtout la finale face à Chelsea semblait une aubaine.
Mais 2006 fut encore pire, l'idole R.Carlos qui commet une erreur en tout début de match retour, et S.Ramos qui marque le but de la qualif d'une superbe demi-volée en toute fin de rencontre, but refusé pour une main très contestable et que j'ai pas encore fini de contester.


C'est juste l'erreur de R.Carlos qui permit à Makkay de marquer le but le plus rapide de la LDC (je crois que depuis il a été battu).
Le but de Makaay... peut pas revoir cette merde, pas possible. Le contrôle loupé de Roberto Carlos m'a détruit ce jour là... le karma sans doute.
@Papa Ours

Euh Götze et Mandzukic sur le banc à priori... sur sport 1... donc Müller en pointe mais on verra je leur fait que moyennement confiance...
En coupe d'Europe, le Bayern est la seule équipe a avoir marqué 4 buts à Bernabeu, et une des seules avec la Roma, la Juve et l'Ajax a avoir déjà remporté 2 matches en tant que visiteurs à Madrid.
Mais les 4 dernières fois où ils sont venus, ils ont perdu 4 fois.

Le Real (25) et le Bayern (16) sont les deux clubs qui ont le plus disputés de demies-finales de C1. Le Real a atteint la finale 12 fois sur 24, le Bayern 10 fois sur 15.

Si le Bayern marque ce soir, ce sera leur 800e but en compétition européenne, le Real en est à 984.
gregoirelenormand Niveau : DHR
MerenGone, notre Doudouss, que dis-je, notre Jean-Paul Ollivier à nous. <3
Deux mastodontes s'affrontent ce soir. Ils ne se sont jamais mesurés en finale, dommage!

La finale, cette année, risque d'être la revanche de 2012. Comme en 2005 et 2007 entre Liverpool et le Milan.

A moins qu'on ait un Bayern-Atletico, revanche de 1974.

Ou un derby madrilène. Miam! Un derby en finale européenne serait une première.
gregoirelenormand Niveau : DHR
Message posté par mario
Deux mastodontes s'affrontent ce soir. Ils ne se sont jamais mesurés en finale, dommage!

La finale, cette année, risque d'être la revanche de 2012. Comme en 2005 et 2007 entre Liverpool et le Milan.

A moins qu'on ait un Bayern-Atletico, revanche de 1974.

Ou un derby madrilène. Miam! Un derby en finale européenne serait une première.



Toi t'es le genre de mec qui se mouille hein ;)!

Allez une petite finale real-chelsea rien que pour toi
Message posté par gregoirelenormand


Toi t'es le genre de mec qui se mouille hein ;)!

Allez une petite finale real-chelsea rien que pour toi



C'est vrai, j'ai oublié un éventuel Real-Chelsea, revanche de la finale de C2 1971 et surtout, retrouvailles de Mourinho avec le Real, un an après.

Je ne me mouille pas? Bof! Les pronos, c'est sympa (c'est même 90% des discussions footballistiques) mais pas si intéressant que ça!
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par mario
Deux mastodontes s'affrontent ce soir. Ils ne se sont jamais mesurés en finale, dommage!

La finale, cette année, risque d'être la revanche de 2012. Comme en 2005 et 2007 entre Liverpool et le Milan.

A moins qu'on ait un Bayern-Atletico, revanche de 1974.

Ou un derby madrilène. Miam! Un derby en finale européenne serait une première.



En tout cas quel que soit la finale elle aura forcément quelquechose de particulier.

Revanche Chelsea-Bayern, derby madrilène, retrouvailles Mou/Real.. Il n'y a guère finalement que l'Atletico-Bayern qui serait peut-être un peu moins piquant
Ce qui est quasi certain, c'est que ce sera un plus beau match qu'entre les deux pratiquants de l'anti-football que sont Chelsea et l'Atletico (dans une moindre mesure). Je comprends même pas que certains puissent se palucher sur ces deux équipes. Ceux-là, je te les condamnerais à regarder deux ou trois de leurs matches d'affilée.
Le pire, c'est que concernant Chelsea, ça fait même quelques années qu'ils arrivent loin en offrant un spectacle merdique. A vous dégoûter du foot, ouais...
Message posté par volontaire82


En tout cas quel que soit la finale elle aura forcément quelquechose de particulier.

Revanche Chelsea-Bayern, derby madrilène, retrouvailles Mou/Real.. Il n'y a guère finalement que l'Atletico-Bayern qui serait peut-être un peu moins piquant


Au contraire une finale Bayern Atletico serait la plus "piquante" 40 ans exactement après la finale Bayern Atletico de 1974 (remportée par le Bayern) avec l'ombre d'Aragones, qui a joué cette finale et qui vient de disparaître, qui planera sur cette finale !

La grande histoire du foot quoi ! Rien que ça !
En 2012, ça aurait jamais du finir aux TAB. Le Bayern était clairement supérieur sur l'ensemble des deux matchs.

Et il ne s'agit pas d'une opinion mais d'un fait.

Et on ne discute pas les faits.

:-)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
23 25