1. // Euro 2012
  2. // Groupe C
  3. // Irlande/Croatie

Top 5 : Giovanni Trapattoni

Ce soir, Giovanni Trapattoni entre en piste avec son Irlande, contre la Croatie. On ne va pas se leurrer : en tant qu’entraîneur, ce type-là a tout gagné. Tout, sauf l’Euro et le Mondial. Retour sur ses cinq plus beaux coups d’éclat. Et de colère.

Modififié
1977 : Le doublé Championnat-UEFA

Giovanni Trapattoni n’a jamais fait les choses comme les autres. Quand les coachs « normaux » débutent leur carrière sur des bancs de deuxième ou troisième division, lui s’est payé le poste d’entraîneur du Milan AC pour premier emploi. À Milan, il ne gagne rien, mais s’offre tout de même le luxe de devenir l’entraîneur de la Juventus dès l’année suivante. C’est le début d’une longue série de victoires. Dès la première saison, la Juve domine l’Italie, emmenée par des joueurs comme Bettega, Boninsegna ou Scirea. Trapattoni impose un style nouveau et claque immédiatement un record de points obtenus en championnat (51 sur 60 disponibles ; reportés aujourd’hui, cela donnerait 97 points). Autant dire que le Scudetto est dans sa poche, même si le rival turinois, le Torino, aura résisté jusqu’au bout (50 points au final). Mais le Trap ne fait pas briller la Juve qu’en Italie. Sur la scène européenne, son équipe réalise un parcours parfait en Coupe UEFA, où elle écarte tour à tour Manchester City, Manchester United, le Shakhtar Donetsk, Magdebourg et l’AEK Athènes, avant de battre l’Athletic Bilbao en finale (victoire 2-1 à l’aller, défaite 0-1 au retour). Il s’agit là du tout premier trophée européen de la Vieille Dame (qui était jeune à l’époque). Les tifosi en sont convaincus : cet homme-là va gagner beaucoup de titres avec le costard bianconero. Bon flair.


1985 : La première Ligue des champions

De 1977 à 1986, Trapattoni va remporter six fois le Scudetto sur le banc de la Juventus. Tout cela en ajoutant, bien sûr, deux Coupes d’Italie. Mais sa victoire la plus marquante avec la Juve, à tous points de vue, reste sans aucun doute la Coupe des clubs champions, en 1985. Cette année-là, la formation turinoise, qui compte dans ses rangs des Paolo Rossi, Platini, Boniek et Tardelli, atteint la finale sans broncher. Le 29 mai 1985, c’est la fameuse finale du Heysel contre Liverpool. Pas besoin de narrer à nouveau l’histoire, tant elle est encore gravée dans la mémoire de tous. Malgré la tragédie qui a lieu dans les gradins, le match se déroule. La Juve s’impose 1-0, sur un pénalty imaginaire (faute en dehors de la surface) obtenu par Boniek et transformé par Platoche. La Vieille Dame, pour la première fois de son histoire, monte sur le toit de l’Europe. Mais c’est une victoire amère. De cette nuit bruxelloise, Trapattoni ne reparlera quasiment jamais. Certainement par respect.


1997 : La Bundesliga

Après une expérience peu fructueuse au Bayern Munich, le Trap rentre en Italie, pour s’asseoir sur le banc de Cagliari. Saison en demi-teinte : les Sardes terminent dixièmes et Trapattoni démissionne avant la fin du championnat. À la fin de la saison, Giovanni est rappelé par les dirigeants bavarois, qui veulent lui accorder une seconde chance. Marché conclu. Le coach revient en Bavière, avec comme objectif de tout gagner. Il ne mettra que peu de temps à réaliser son pari. Les Munichois s’adonnent à une lutte sans merci avec le Bayer Leverkusen, qu’ils battent à Munich (4-2) avant de se faire plier à Leverkusen (2-5). Au sprint final, le Bayern fait toutefois la différence et réussit à devancer de deux points son premier poursuivant. Pour la première fois dans sa carrière, Trapattoni obtient un titre en dehors du territoire italien. Mais ce n’est pas tout. Comme il l’avait fait pour sa première saison à la Juve, le technicien réalise un doublé dès sa première année en Allemagne. Ce coup-ci, il ne chope pas la Coupe UEFA, mais la Coupe de la Ligue allemande, la bien-nommée DFB-Ligapokal. La compétition se déroule en plein mois de juillet, entre les six premiers de la Bundesliga. La hiérarchie est respectée : le Bayern s’impose 2-0 en finale contre Stuttgart, avec des buts de Basler et Elber. Décidément, tout semble facile, quand le Trap est sur le banc…


1998 : La conférence de presse

Si Giovanni Trapattoni a remporté plus d’une vingtaine de trophées en tant que coach dans sa carrière, l’un des moments les plus incroyables de sa carrière restera sans aucun doute cette conférence de presse du 10 mars 1998. Replaçons les choses dans leur contexte. À ce moment-là, le Bayern ne va pas fort et le coach reproche à certains de ses joueurs de ne pas assez s’impliquer. En pleine conférence de presse, le Trap se lâche totalement et accuse fortement Basler, Scholl et Strunz. En particulier, il répète de nombreuses fois le nom de Strunz, ce qui va en faire un gimmick en Italie à cause de la consonance du mot, qui ressemble au mot « stronzo » , qui veut dire, en gros, « gros con » . De plus, le parler allemand de Trapattoni n’est pas franchement irréprochable et certaines phrases perdent de leur sens. Entre autres, il se trompe lors de sa dernière phrase, où il clame « Ich habe fertig » , ce qui ne veut pas dire grand chose (il a voulu dire « j’en ai fini » , mais en allemand, il faut utiliser le verbe "être" et non le verbe "avoir", sinon, cela veut dire « je suis fini  » ). Un très grand moment de colère et de football. À la fin de la saison, le Bayern remporte tout de même la Coupe d’Allemagne. Mais Strunz ne marque pas en finale contre Duisbourg.

Vidéo

2005 : Le championnat portugais

Après l’Allemagne, le Trap s’offre un retour en Italie, à la Fiorentina. Là-bas, il aurait certainement pu gagner le Scudetto, si Gabriel Batistuta, auteur de 20 buts lors des 19 premières journées de championnat, ne s’était pas blessé lors de la 21e journée. Après Florence, il prend les rênes de la Nazionale, encore traumatisée par la finale de l’Euro 2000 perdue contre la France. Mais son expérience va se révéler bien malheureuse. L’Italie est éliminée de la Coupe du monde 2002 par la Corée du Sud et par l’arbitre, Byron Moreno, tandis qu’elle ne passe pas le premier tour de l’Euro 2004, sans doute à cause de ce match nul arrangé (mais étrangement passé sous silence) entre la Suède et le Danemark. Après ces échecs, Trapattoni a envie de nouveau. Il file au Portugal lors de l’été 2004, où il devient le coach de Benfica. À ce moment-là, le club lisboète n’a plus remporté le championnat portugais depuis 1994, laissant le FC Porto (7 titres), le Sporting (2) et Boavista (1) se partager le gâteau. Oui, mais le Trap, il ne faut pas l’emmerder. Le coach italien reprend en main l’équipe et donne les clefs du jeu à Simão et Nuno Gomes. S’il perd le match aller contre Porto, son club réalise une deuxième partie de saison incroyable et s’offre un inespéré titre de champion à la fin de saison. Trapattoni gagne dans un troisième pays et aurait même pu s’offrir un doublé s’il ne s’était pas incliné en finale de Coupe contre Setúbal. Deux ans plus tard, il gagnera également le championnat autrichien, avec Salzbourg. Bah ouais, on appelle ça un grand monsieur.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Vous avez tout à fait raison à propos du Suède-Danemark de l'Euro 2004. Un groupe un peu fou : l'Italie, la Suède et le Danemark font trois matchs nuls les uns contre les autres et gagnent tous contre la Bulgarie. L'Italie est éliminée au nombre de buts marqués. Les commentateurs sur France 2 étaient limite contents du match arrangé.
Trap' fait un franchement peur en la conférence de presse! Bon, la langue doit y être pour beaucoup..
Au moins, on voit qu'il aime le foot, qu'il est à fond dans ce qu'il fait !
certainement un des plus grands entraineurs de l'histoire du football...

si seulement le match contre la Corée en 2002 n'avait pas été volé...
certainement un des plus grands entraineurs de l'histoire du football...

si seulement le match contre la Corée en 2002 n'avait pas été volé...
acqua di gio Niveau : DHR
Oui alex59300, on entend souvent que l'Italie arrange les matchs.

Et pourtant, dans le genre arnaque, le Trap a donné entre 2002 et 2004, mais personne n'en a été choqué.

Tout comme d'ailleurs quand on dit que l'Italie ne gagne que sur pénalty et que la France en 2006 passe sur un penoflo rida good feeling en 1/2 et marque en finale sur peno également.

C'est comme ça, les clichés ont la vie longue, à l'Italie de prouver le contraire par le jeu.
acqua di gio Niveau : DHR
Tiens, une erreur de manip.

Bon ben vous savez ce que j'écoutais il y a 5 mn.

Heureusement que j'étais pas sur youporn*...Non je plaisante.

Qu'est-ce que j'aime pas les paddle tactiles !

grrr !
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26