1. //
  2. // 16e de finale aller
  3. // Tottenham/Lyon

Top 5 : Gadins de Lyon en C3

Premier de son groupe au terme d'une phase de poules idyllique, l'Olympique lyonnais se présente a priori sûr de ses forces face à Tottenham, jeudi soir. Pas question de se prendre un râteau pour la Saint-Valentin. À moins que… Ceux qui ont un peu de mémoire savent que les histoires de l'OL avec feu la Coupe de l'UEFA se finissent mal, en général. Éliminations humiliantes ou sans panache, le club de Jean-Michel Aulas a rarement affiché la même envie qu'en Ligue des champions. La preuve par cinq.

Modififié
4 54
1991 : OL-Trabzonspor (3-4 ; 1-4)

Début des nineties. George Bush et la guerre du Golfe, Lech Walesa élu président en Pologne, Nirvana qui sort Nevermind et Serge Gainsbourg qui se barre… En Rhône-Alpes, 1991 est aussi l'année de naissance de Clément Grenier, mais à l'époque, la nouvelle ne fait pas la Une des canards locaux. Non, Le Progrès préfère titrer sur le retour de l'OL en Coupe d'Europe, après une disette qui s'éternisait depuis les années 1970. Remonté en D1 depuis peu, le club du jeune chef d'entreprise Aulas, encore loin d'être un cador sur la scène nationale, commence à afficher ses ambitions. Mais l'équipe, qui compte parmi ses joueurs un certain Rémi Garde, n'est pas vraiment taillée pour les batailles continentales. Après avoir éliminé au premier tour, les redoutables Suédois d'Östers IF Växjö, les Lyonnais se frottent aux Turcs de Trabzonspor. Résultat : 4 pions encaissés à l'aller, et le même tarif au retour. Pas de quoi conserver les VHS dans les étagères. À noter que l'un des bourreaux des Lyonnais s'appelle Hami Mandirali. Un mec entré dans le Guinness Book et dont les coups francs feraient passer ceux de Roberto Carlos pour des frappes de poussin.

Youtube

Youtube

1999 : OL-Bologne (0-3 ; 2-0)

Un an après s'être frotté avec pas mal de talent à l'Inter, l'OL retrouve une équipe italienne sur son chemin, en quarts cette fois-ci. Battue 3-0 à Bologne par Beppe Signori et ses potes, on se dit que Bernard Lacombe peut déjà se concentrer sur la fin de championnat. Sauf qu'au match retour, à Gerland, le 16 mars, Lyon mène déjà 2-0 à la mi-temps grâce à Joseph Désiré Job et à un Alain Caveglia qui plante son sixième pion en huit matchs européens cette année-là. La deuxième période est un modèle de frustration : une domination stérile et une sortie de l'UEFA rageante. Steed Malbranque, remplacé à l'heure de jeu pour une blessure à la cuisse, peut en témoigner. En finale, l'OM – qui a éliminé Bologne en demies - aura l'occasion de corriger les comptes transalpins face à Parme. Ou pas.

Youtube

1999 OL-Werder (3-0 ; 0-4)

Avec l'arrivée de Sonny Anderson au club, l'OL veut clairement montrer qu'il change de catégorie. Le début de la saison européenne le confirme d'ailleurs : les Lyonnais se jouent des Finlandais d'Helsinki, avant d'éliminer bien proprement le Celtic Glasgow. Le Werder Brême est prévenu : gare à la fessée. Qui ne va pas tarder à arriver, dès le match aller. La faute à un Brésilien et une blonde dont l'entente semble parfaite. Sonny et Tony jouent en harmonie ; Gerland peut rugir de plaisir. Deux buts pour le premier, un pour le second et un score final qui permet de se projeter en huitièmes, natürlich. Sauf qu'il faut quand même aller jouer à Brême. Et que cette fois, le duo vedette répond aux doux prénoms de Torsten et Claudio. Deux buts en première mi-temps, deux autres après la pause, et les coéquipiers de Frings et Pizarro renversent la situation. Comment dit-on humiliant en allemand ?

Youtube

2002 : OL-Slovan Liberec (1-1 ;1-4)

Un truc comme 100 000 habitants, un beffroi qui surplombe une place piétonne, un club de hockey et une équipe de football qui joue dans un stade de 9 000 places. Liberec, en République tchèque, présente tous les traits d'une grosse bourgade. Pas vraiment le profil d'un adversaire redoutable, d'autant que le club n'a découvert le niveau européen qu'en 2000. Des Tchèques en bois ? Pas si sûr. Lyon, qui a terminé troisième de son groupe de Ligue des champions, décroche seulement un nul à l'arraché chez lui, au match aller. Ça commence mal. Et ça va se terminer encore pire. Patrick Müller, en égalisant à 1-1 en début de rencontre, permet d'y croire un peu, avant que le match ne tourne à la correction. Comme d'hab, Lyon va pouvoir se concentrer sur le seul objectif qui compte alors : s'imposer comme le patron hexagonal. En même temps, il fallait s'en douter : des mecs qui perdent 2-0 en seizièmes de Coupe de France face à Châteauroux ne présentent pas vraiment le profil d'une équipe de coupes.

Youtube

2003 : OL-Denizlispor (0-1 ; 0-0)

Définition de fade : Qui est sans saveur, ou de peu de goût. Même si les quelque 180 minutes de l'aller et du retour furent interminables, difficile de faire très long sur l'élimination la plus tristoune de l'OL. Zéro but à l'aller, zéro au retour. Malgré son armada de Brésiliens, l'OL se fait sortir par une équipe turque de seconde zone. Comme si, après avoir battu l'Inter chez elle en Ligue des champions, Lyon bradait une compète pas assez sexy. Un péché d'orgueil que les joueurs de Rémi Garde devraient éviter face à Tottenham.

N.B : Pas sadiques, on ne vous propose pas de vidéo sur ce coup-là.

Par Yann Bouchez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bologne dans le top 5 das gadins ... En aucun cas pour ma part bien au contraire et le mettre dans l'élimination sans panache relève de l'hérésie ... je placerai cette élimination au même niveau que celle contre l'inter de ronaldo en 1997 (où au passage on se fait enfler correct par un arbitrage à sens unique).
Celle contre le werder est mon plus mauvais souvenir (pitin que j'ai pris mon pied en 2005 après la branlée en 8ème) où sonny tape le poteau à la dernière minute (à moins que ce soit vairelles).
Par contre faire un top 5 des gadins alors qu'on joue contre l'équipe la plus forte du chapeau 2 avec l'atletico ça pique les yeux.
Garrincha7 Niveau : CFA2
Un top 5 c'est un top 10 qui a fait une fausse couche, non?
Blague à part, ça fait du bien de remarquer que tout les gadins présentés datent de la période qui a précédé la période de domination de l'OL. A l'époque, le club était en quelque sorte en phase d'apprentissage. C'est pour ça qu'une élimination contre Tottenham en 8ème ferait très mal, car la phase d'apprentissage est bel et bien terminée depuis des lustres...
Côté Liberec, Jiri Stajner avait fait un énorme match (il vient de revenir au club d'ailleurs après un long exil en bundesliga)
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
@ Garrincha7
Faut pas se leurrer, on est quand même en dessous de Tottemham. Alors se faire éliminer, bon. Ça sera dommage, surtout après la phase de poule parfaite. Mais avec un peu de coeur, ça peut le faire !

Haaa et Patoche Muller. C'est surtout OL -R. Madrid où on ne voit pas Van Nistelrooy du match... Vin dieu ça fait plaisir et assez mal de se souvenir de cette équipe là !
Ca sent le raclage de fond de tiroir cet article quand meme. Peu a propos, peu fourni et comme le dit Garrincha ce soir Lyon affronte l'un des tous meilleurs clubs de la competition cette annee.
Et puis pourquoi un article "chat noir"? Ca aurait ete plus interessant de mettre un top 10 des bonnes perfs de l'OL.
On pourrait aussi faire un top de matchs dantesques de l'OL en UEFA : les 2 matchs contre la Lazio de Gascoigne en 1995, avec victoire à San Siro en prime. Le matches retour contre le Bologne de Beppe Signori, ou la meilleure ambiance de l'histoire de Gerland. Les 2 matchs contre l'Inter de Ronaldo en 1997, avec succès à San Siro à l'aller. Le triplé de Sonny contre Bruges qui nous qualifie après avoir perdu 4-1 en Belgique.
*correction: victoire au Stade Olympique de Rome bien sûr et non San Siro. Et un lutin qui se révèle ce soir là: Ludo Giuly.
PaysanSansVaches Eindhoven Niveau : District
Mais non, ne dis pas ça Kanmen.
Attends au moins les articles suivants "Mais pourquoi Lloris est il meilleur que Vercoutre", ou bien "Lyon et l'ambition en coupe d'Europe, ça c'était avant".

(Par contre, moi qui n'aime pas tellement l'OL, je valide pour la 3ème fois aujourd'hui avec son logo. Tu disais chat noir ? ^^ - Je plaisante, je souhaite que la coupe d'Europe réussisse au maximum de clubs francais cette saison)
ouais ben le PSV nous laisse aussi un souvenir mitigé en C1 figure toi, saloperie* de cocu

heureusement la revanche était belle
Combien de buts va marquer Garret Bale ce soir, c'est ça la vraie question!

Allez, Lyon, sortez vous les doigts! (en langage Rémy Garde ça donnerait plutôt: "j'attends que, vous tous mes petits, vous soyez bien solidaires entre vous et que vous ayez un état d'esprit porté vers la victoire. Soyez bien poli avec l'arbitre, et faites un coucou à Bernard-je-te-plante-dans-le-dos-dès-que-je-peux Lacombe en tribune.")
Vous avez vu comment on dit coup-franc en turc? (2e video)
Excellent.
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Avec les matchs de dingues qu'il y a ce soir, il y a vraiment des gens qui vont regarder Lyon??? Vraiment ?!
ToxikCheese Niveau : Loisir
Cool, on rentre dans une période "descendons l'OL coute que coute" après avoir eu un début de saison où on nous l'a pompait allégrement...


Ce soir on risque bien de se faire mettre comme il faut mais bon, pas étonnant vu qu'en face c'est quand même une grosse équipe.

Et d'ailleurs si défaite il y a, l'acharnement médiatique va continuer de plus belle ! Jusqu'à ce qu'on réalise une grosse perf' (style victoire contre Paris où qualification épique contre Totn'ham au retour)

Franchement, laisser l'OL aux lyonnais, arrêter d'en parler parce qu'à chaque fois c'est pathétique, que se soit dans le pompage de dard ou dans la mise à mort.

On fera les bilans qui s'impose à la fin de la saison. Je rappelle qu'en Juillet dernier, on nous disait fini, que le ventre mou du championnat se serait déjà bien...

Fermez là à tout jamais.
FRIKIK GOLU !!!!!!! splendide.
un gros +1, ne serait ce que pour la conclusion !

Mon post répondait à celui de ToxikCheese le 14/02 à 13:03.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par Charybde
un gros +1, ne serait ce que pour la conclusion !





Dieudoné spotted
PaysanSansVaches Eindhoven Niveau : District
@ Tojiro69

Il me semble que c'est Maitre ès Coup de Teu-Pu Van Bommel qui vous l'a mise à l'envers en frappant un CF sans coup de sifflet de l'arbitre. Mais il est vrai que vous avez bien quenellé l'année.

Bon, pour rendre encore plus que mitigé ton souvenir de cette année et car je suis clermontois de naissance, j'ai le devoir douloureux de te rappeler que la dream team de Lyon se faisait également sortir en huitièmes de coupe de France par le reléguable de L2 qu'était le Clermont Foot.
Ce qui pourrait faire partie d'un possible spin-off de cet article: "Le top 5 des gadins de Lyon en coupe de France".

Je ne suis point mauvaise langue car je pronostique un très bon match nul de Lyon ce soir.
Message posté par ToxikCheese
Cool, on rentre dans une période "descendons l'OL coute que coute" après avoir eu un début de saison où on nous l'a pompait allégrement...


Ce soir on risque bien de se faire mettre comme il faut mais bon, pas étonnant vu qu'en face c'est quand même une grosse équipe.

Et d'ailleurs si défaite il y a, l'acharnement médiatique va continuer de plus belle ! Jusqu'à ce qu'on réalise une grosse perf' (style victoire contre Paris où qualification épique contre Totn'ham au retour)

Franchement, laisser l'OL aux lyonnais, arrêter d'en parler parce qu'à chaque fois c'est pathétique, que se soit dans le pompage de dard ou dans la mise à mort.

On fera les bilans qui s'impose à la fin de la saison. Je rappelle qu'en Juillet dernier, on nous disait fini, que le ventre mou du championnat se serait déjà bien...

Fermez là à tout jamais.


Cher petit gone à sa maman,

Si tu n'as pas compris l'esprit de SO FOOT, on te laisse retourner sur Footmercato ou relire ton dernier Onze mondial, tu sais avec le poster à l'intérieur que tu pourras punaiser dans ta chambre.

Nous sommes tous désolés que l'équipe de cette année ne soit pas flamboyante dans son jeu et que le début prometteur ne soit qu'un feu de paille. Vous êtes encore 3e, il n'y pas lieu de criser, et votre élimination face à Tottenham vous fera le plus grand bien.
Je te promets que si l'OL gagne ce soir, je ferai tournoyer mon écharpe imaginaire de l'OL (ben oui, à part en Rhône alpes, on en trouve nulle part)bien haut et bien fort.

La bise à Lisandro, pardon, "Licha" votre super pote

Bon match
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par youri


Cher petit gone à sa maman,

Si tu n'as pas compris l'esprit de SO FOOT, on te laisse retourner sur Footmercato ou relire ton dernier Onze mondial, tu sais avec le poster à l'intérieur que tu pourras punaiser dans ta chambre.

Nous sommes tous désolés que l'équipe de cette année ne soit pas flamboyante dans son jeu et que le début prometteur ne soit qu'un feu de paille. Vous êtes encore 3e, il n'y pas lieu de criser, et votre élimination face à Tottenham vous fera le plus grand bien.
Je te promets que si l'OL gagne ce soir, je ferai tournoyer mon écharpe imaginaire de l'OL (ben oui, à part en Rhône alpes, on en trouve nulle part)bien haut et bien fort.

La bise à Lisandro, pardon, "Licha" votre super pote

Bon match



Nous sommes 2eme mon canard en sucre. Les 3eme se sont nos amis Marseillais.

Sinon, nous sommes tous les fils de nos mamans, pas besoin de le préciser, à moins que tu sois précurseur en matière de droits d'adoption pour les homosexuels et que tu ai 2 papas (n'y voit aucune attaque personnelle, je n'ai rien contre les tapettes).

Je ne suis pas abonné à Onze mondial, contrairement à SoFoot. L'argent que je donne à ce merveilleux magazine chaque année me donne une certaine légitimité quant à mon besoin d'exprimer un ras le bol concernant le traitement de mon club.

Comme je l'ai dit précédemment, lachez nous le zgoueg et retourner parler de Zlatan et Beckham au PSG (contre qui je n'ai aucune antipathie non plus, par ailleurs...)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 54