En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint Etienne/Lyon

Top 5 : Banderoles ASSE/OL

Pas toujours spectaculaires sur les terrains, les derbies entre l’Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne sont généralement animés dans les tribunes. Animations de grande classe, chants puissants… Et aussi des messages interposés entre groupes rivaux parfois bien "golri", comme disent les jeunes. S'il ne fallait en retenir que cinq, on prendrait les suivants...

Modififié
1 – « Il y a 30 ans vos pères criaient : Allez les Verts  »

Dans la culture des tribunes, la sortie d’une banderole entraîne souvent une réponse. A l’occasion d’un match à Geoffroy-Guichard, les Gones en avaient déployé une au goût un peu douteux : «  Les Gones inventaient le cinéma…Quand vos pères crevaient dans les mines » . Réalisée bien après celle des Lyonnais, cette banderole des supporters stéphanois, en référence à l’amour de toute la région pour l’ASSE durant son âge d’or, est quand même bien placée. Un partout, balle au centre.



2- « Vous aimez la bourse ? Léchez-les nous ! »

Interdite aux moins de 18 ans, ce message des Verts fait quand même sourire. En 2007, l’Olympique Lyonnais organise son entrée en Bourse. Du pain béni pour les fans stéphanois qui n’en demandaient pas tant. A l’occasion d’un déplacement à Gerland, ils déroulent cette banderole. Pas forcément classe, elle est tout de même moins trash que certaines autres. Au départ, l’action de l’OL coûtait 24 Euros. Aujourd’hui, à peine 4.



3 – « En 76, c’est vos pieds qui étaient carrés »

Si les Steph’ sont doués pour sortir des messages bien marrants, les Lyonnais ne sont pas en reste. La célèbre finale perdue de 76 à Glasgow face aux Bayern de Munich fait encore parler dans le Forez. Foutus poteaux carrés ! Pour les Lyonnais du Virage Sud, ce n’était pas la faute des montants… A noter que 25% de la population aurait les pieds carrés, appelés aussi "pieds romains". Pour le savoir, regardez si vos trois voire quatre premiers orteils sont d’une longueur à peu près équivalente.



4 - « Milan AC-ASSE, exclusivement sur Playstation  »

En 2006, l’Olympique Lyonnais réalise l'une de ses plus belles épopées européennes. Le jeu est fluide, plaisant et Malouda, Juninho ou Govou régalent les supporters de l’OL. Après avoir fait un match nul (0-0) au match aller, les Gones se dirigent vers la victoire à San Siro, grâce à un but de Diarra. Mais les Rossoneri crucifient les Lyonnais en fin de match pour finalement s’imposer 3-1. Explosion de joie des Stéphanois dont les travées vont se remplir de maillots du Milan AC. Piqués à vif, leurs rivaux répliquent immédiatement.



5 - « L’OL, c’est comme le Beaujolais. C’est commercial et dégueulasse »

A entendre les supporters stéphanois, Lyon représente ce qu’ils ne supportent pas. Foot-business, merchandising, produits dérivés à foison… Même si les Verts n’auraient sûrement pas craché sur l’idée d’aligner les titres de champions comme l’OL dans les années 2000, ils ne se sont pas privés de sortir un message bien senti sur le côté commercial des Lyonnais à Gerland. Et le Côtes du Rhône ?



Bonus Trash

«  Les Gones inventaient le cinéma… Quand vos pères crevaient dans les mines  »

Sûrement la plus connue, et sans aucun doute la plus trash. Si Lyon est connu pour avoir hébergé en son sein les frères Lumière, célèbres pour avoir participé à l’invention du cinéma, Saint-Etienne est davantage réputé pour la présence de bassins miniers. Il n’en fallait pas plus pour certains Gones un peu trop radicaux et qui n'ont pas l'habitude de faire dans la finesse ...



« Stoppez les essais nucléaires à Mururoa… Faites les à Saint-Etienne  »

On reste dans le côté sale avec une banderole des Lugdunums Lyon, aujourd’hui disparus (même si certains de leurs membres sont toujours au Virage Sud). Saison 1995/1996, le Président de la République Jacques Chirac a décidé de reprendre les essais nucléaires sur un îlot du Pacifique appelé Mururoa. Protestation mondiale, et banderole lyonnaise. Les essais seront stoppés début 1996. L'année de la descente en D2 pour les Verts...



Par Antoine Aubry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur