Top 5 : Adrian Mutu

Aujourd'hui, Victor Piturca, le sélectionneur roumain, a exclu définitivement Adrian Mutu de l'équipe nationale de Roumanie, à cause d'une nuit blanche passée deux jours avant le match amical contre le San Marin. Une connerie de plus. Une connerie de trop ?

Modififié
1 10


1. Septembre 2004

Lors de l'été 2003, Mutu est transféré à Chelsea, après une excellente saison à Parme. Sa première année est plutôt moyenne, mais Jose Mourinho, qui débarque en juillet 2004, compte bien miser sur lui. Il n'en aura pas l'occasion. Deux matches après le début de cette nouvelle saison, Mutu est contrôlé positif à la cocaïne. Le 29 octobre, il est ainsi licencié du club londonien, et reçoit une suspension de 7 mois en plus d'une amende de 25 000 euros. Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Si la carrière de Mutu reprend son cours en 2005, avec un retour en Italie, Chelsea n'en a pas terminé. Le 14 août 2008, la FIFA le condamne à verser 17,2 millions d'euros à son ancien club, amende record dans l'histoire du football. De plus, à cause de ses problèmes de drogue, Mutu est exclu par la FIFPro et son nom ne peut donc plus être utilisé dans les jeux FIFA. C'est pour cela que depuis FIFA 07, l'attaquant de la Roumanie se nomme Andreï Murgu. Triste.

2. Octobre 2009

Le 13 octobre 2009, Mutu est convoqué en équipe nationale roumaine pour un match important face à la Serbie, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. Mais la veille du grand rendez-vous, le joueur de la Fiorentina préfère visiblement s'amuser que de se concentrer sur son match. Il se fait choper comme un ado dans une discothèque par Razdvan Lucescu, le sélectionneur roumain. Le match se fait donc sans lui et la Roumanie sombre (0-5). C'en est trop pour Lucescu junior, qui décide de l'exclure de la sélection roumaine. « Tant que je serais à la tête de la Roumanie, Mutu ne figurera plus dans la liste des joueurs appelés » affirme le technicien dans le journal Libertatea. Finalement, il sera rappelé un mars 2011 pour renforcer l'équipe en vue des qualifications à l'Euro 2012. Il claque un doublé pour son retour. Sale gosse.

3. Janvier 2010

Lors de la saison 2009-10, il espère confirmer à Florence les excellentes stats de l'exercice précédent (13 buts en 19 apparitions). Mais le début de la saison est laborieux. A cause de blessures, l'attaquant roumain n'est opérationnel qu'à partir de janvier, où il casse la barraque et inscrit 5 buts lors des 4 premiers matches du mois. Quelques jours plus tard, il est à nouveau contrôlé positif, cette fois-ci à la sibutramine, un stimulant interdit qui annule notamment les effets de la faim. Le joueur est immédiatement suspendu, mais de nouvelles analyses quelques jours plus tard confirment la présence de substances illicites. Le 19 avril, le Tribunal antidopage le condamne à une nouvelle suspension de neuf mois (alors que le Procureur avait requis un an), jusqu'au 29 octobre 2010. Le club florentin termine, à nouveau, la saison sans lui.

4. Octobre 2010

Après 9 mois de suspension, Mutu voit enfin la fin du tunnel. Mihajlovic, le nouveau coach de la Fiorentina, annonce qu'il va le sélectionner pour le match de championnat face à Catane. Mais quelques jours avant son grand retour, le Roumain pète un plomb dans une boîte de nuit de Florence. Après avoir bu comme un trou pendant la soirée, il quitte l'établissement sans payer. Le serveur le rappelle à l'ordre et le ton monte entre les deux hommes. Tout à coup, Mutu décolle une mandale au serveur. Puis une autre. Puis trois. Puis quatre. Le lendemain, les photos du pauvre barman défiguré sortent dans la presse. Celui-ci porte plainte. « Ce qui c'est passé est très grave, et en plus ce n'était vraiment pas le moment. Nous allons devoir prendre des mesures très sérieuses » affirme alors Andrea Della Valle, patron de la Fiorentina. Une semaine plus tard, Mutu est bien sur la pelouse face à Catane. Vraiment drastiques, comme mesures.

5. Janvier 2011

Malgré un retour réussi au sein de l'équipe, les longues suspensions à répétition ont un effet néfaste sur le moral du joueur. Au cours du mercato, il pense même qu'il serait une bon de partir ailleurs, histoire de prendre du recul sur toutes ces mauvaises aventures. Début janvier, il trouve un accord avec Cesena. Mais le président de la Viola refuse qu'il s'en aille. Furieux de cette décision, Mutu quitte l'entraînement de la Fiorentina en claquant la porte, à la veille d'un match face à Bologne. Le lendemain, le 7 janvier, le club annonce via un communiqué officiel que l'attaquant est désormais hors du groupe. Pendant deux mois, il s'entraîne donc seul, comme un gamin puni. Seules des excuses publiques lui permettent de réintégrer l'effectif au début du mois de mars. Au final, il est transféré à Cesena en juin. « Un nouveau départ » , comme il le définit lui-même. Vu la décision que vient de prendre le sélectionneur roumain, permettez d'en douter.

Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il peut fumer toute la résine marocaine, boire toutes les bekherovkas tchèques, sniffer tous les rails de la SNCF et être performant dimanche sur le champ de bataille. Produits illicites (exceptés produits dopants ) et football ne sont pas incompatibles (au contraire, cela stimule la créativité).
Garrincha, Best, Dolmy, Gascoigne, Maradona, Ronaldinho...étaient tous perchés sur leur nuage. Pourquoi pas Murgu.
Exclu de la selection à vie jusqu'à ce que Piturca se fasse dégagé de la selection parce que la Roumanie s'est pas qualifiée à l'Euro parce qu'il manquait le mec qui claquait les buts et faisait les passe dé. Changement de coach, Mutu réintegré.
Skidi il doit avoir comme ces idoles le cerveau ramolli.
Garrincha, claqué comme une merde, alcoolique. Comme Best.
Comme Gascoigne bientôt. Haha. Maradonna, dans quel état il est.
T'es vraiment une bille. Mais créatif hein créatif, et mort :)
c'est toi qui comprends rien, les mecs avaient une hygiène de vie de m erde et jouaient à un niveau incroyable. On s'en branle qu'aujourd'hui ils soient morts ou alcooliques!
c vrai que je trouve ca dingue quon sanctionne comme ca sur des periodes aussi longues pr un chnouf de coke. A la limite 3 match pour le principe pourquoi pas meme si je suis pas sur que ce soit le role du foot que d'etre le gardien de l'orde morale.
Bruno ;

haha non pas du tout. Le 'l' en le 'o' et le 'm' n'est pas du tout une erreur !

hetverdrietvanbelgie ;

Ces gens-là (cités plus haut & résolument camés, qui au passage sont tous des légendes carrément déifiées en leur pays) font partis de ceux qui m'ont procuré le plus de plaisir sur un terrain (surtout Maradona & Ronaldinho). J'ai le droit de les apprécier non ? & cela fait de moi une bille ???

Je peux te citer autant de grands joueurs (reconnus en tant que tels par la FIFA & pas uniquement par avis personnel) drogués (et extrêmement performants lors des matchs) qu'il y a de lettres dans ton pseudo.

D'ailleurs, il n'y a pas qu'au football que cela est monnaie courante. Il me semble bien que le seul Roland Garros remporté par la France est l'œuvre de Y. Noah, un grand fumeur de Ganja.

Cela s'étend à d'autres sports, à d'autres arts.

Je persiste à dire que cela stimule la créativité & donne naissance à l'art marginal. Le meilleur de tous.

Ceci dit, cela n'est que mon avis & je comprendrai parfaitement que tu ne le partage pas. Je respecte profondément ta préférence pour la vache qui rit.

Bon appétit.
Il est vrai que la cocaine a un effet dopant mais on ne peut pas en vouloir a un joueur qui fume ou qui aime se prendre un rail... On appelle ça aimer s'amuser peut importe son point de vue au niveau des drogues...
Adrian, éclate-toi et n'oublie pas qu'on a qu'une vie!
Skidi on a les memes gouts et hervedjenesaispasquoi est un idiot, en revanche je ne mettrais pas Mutu dans la liste des genies que tu as cite, c est un joueur surestime et qui a le cote debauche d un best, gascoigne etc, mais pas du tout le talent
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les pronos d'Algérino
1 10